BORNES ÉLECTRIQUES

La saison 2013-2014 de la LNH arrive à grand pas et pour l’occasion, j’ai fait quelques prédictions quant à la campagne à venir du Tricolore. Je vous étale notamment mes pronostics en lien avec le rang de l’équipe, le meilleur pointeur, ainsi que la plus grande surprise et plus encore…

Rang estimé : 3e position

Le Tricolore devrait en théorie terminer derrière les Bruins de Boston et les Sénateurs d’Ottawa : deux clubs de talent et de gros gabarit qui ont fait des acquisitions intéressantes durant la saison morte. Ils alignent également deux des cinq meilleurs gardiens du moment dans la LNH.

Pour ce qui est de Détroit, je l’ai placé au quatrième rang. Selon moi, c’est une équipe qui compte sur un talent fou à l’attaque en Pavel Dtasyuk, mais qui manque de profondeur à la défensive pour lui permettre d’exceller, ce qui lui a valu le 7e rang dans l’Ouest l’an dernier. Le club n’était qu’à deux minces points de rater les séries éliminatoires.

Meilleur pointeur : Max Pacioretty

Il a été nommé meilleur attaquant de la formation montréalaise par ESPN à l’aube du début de la saison, en plus de récolter un total de 5 buts en 4 parties en matchs préparatoires. S’il continue sur sa lancée, qu’il reste en santé et qu’il continue à bien être alimenté par ses compagnons de trio, je crois qu’on peut s’attendre à une performance de 40 buts en 35 passes de sa part cette saison.

La surprise de l’année : Daniel Brière

Plusieurs ont critiqué l’arrivée d’un autre « petit joueur » chez le CH en celle de Daniel Brière. Ceux-ci vont probablement devoir ravaler leurs paroles! En évitant les blessures, Brière pourrait être très prolifique jumelé à Desharnais et Pacioretty.

De plus, le vétéran de 35 ans est d’une efficacité surprenante en avantage numérique, pourra-t-il améliorer le 5e rang de l’équipe l’an dernier dans cette catégorie?

La valeur sûre : P.K. Subban

Le gagnant du trophée Norris de 2013 reste toujours à la recherche d’une prolongation de contrat avec le CH et rien n’est joué d’avance. S’il connaît une saison à la hauteur de celle de l’an dernier, ce dont je ne doute pas une seconde, il touchera le magot. Sa saison 2013-2014 devrait se résumer à une cinquantaine de points, voire même jusqu’à soixante.

Le rebondissement : Carey Price

L’année 2012-2013 fut presque un cauchemar pour le #31 du Canadien. Une moyenne de buts alloués de 2,59 et un pourcentage d’arrêt de .905% ont été des statistiques décevantes pour Price, malgré sa fiche de 21-13-4.

Cette année, la direction a tout mis en place pour que son gardien numéro un connaisse le succès escompté et tout passe par Stéphane Waite.

Ce dernier a déjà commencé son travail tant sur la glace que dans la tête de Carey Price et nous sommes en droit de nous attendre de bons résultats du cerbère originaire de la Colombie-Britannique cette saison. Espérer qu’il gagne le Vézina cette année est certainement démesuré, mais un pourcentage d’arrêt de 0.915% et une moyenne de buts alloués qui tourne autour des 2,25 seraient des résultats satisfaisants.

La déception : Brendan Gallagher

Brendan Gallagher était-il un feu de paille à la Cory Conacher? Comme tout le monde, j’espère que non. Il n’y a pas de quoi s’alarmer de sa prestation plutôt moyenne en présaison, sauf que la guigne de la deuxième saison pourrait le rattraper, même si je ne crois pas vraiment à ce phénomène. Ou peut-être une blessure…

La redécouverte : Alex Galchenyuk

Galchenyuk est, selon moi, un joueur qui va en donner encore plus que lors de la saison dernière. Un respectable 55 points serait à sa portée cette saison et je crois que Therrien lui donnera davantage de temps de glace sur les unités spéciales cette saison.

En espérant que Eller et Gallagher soient capables de suivre sa cadence, car Galchenyuk s’est entraîné avec une intensité hors du commun cet été!

Le héros obscur : Brandon Prust

Tout comme l’an dernier, je crois que Prust sera le bienfaiteur oublié de la Sainte-Flanelle. Il se dresse toujours pour défendre ses coéquipiers et quelque chose que l’on néglige souvent : il possède de très bonnes qualités à l’offensive, je dirais même qu’elles sont surprenantes pour un « goon ». Je ne sais pas s’il aura sa place sur le troisième trio durant l’année, mais il serait un très bon dépanneur à ce chapitre en cas de blessure.

L’espoir à surveiller : Michael McCarron

McCarron s’alignera avec Dale Hunter et les Knights de London dans l’OHL cette année. Le comparatif entre le junior canadien et américain est très approximatif, donc la production offensive qu’il offrira cette saison est difficilement prévisible. Chose certaine, celui-ci a connu un très bon camp d’entraînement avec le Canadien et, on l’espère, cassera la baraque en Ontario cette année!

La bombe à retardement : Jarred Tinordi

Tinordi a été excessivement physique à l’entraînement, ce qui lui a valu son poste dans la formation partante pour le début de la saison 2013-2014. Il devra continuer être aussi physique, mais devra surtout apprendre à l’être au bon, moment, sous peine de coûter un but à son équipe.

Il se devra de jouer aussi bien à l’offensive que ce qu’il est capable de faire s’il veut conserver son poste lorsque les blessés comme Emelin et Murray reviendront dans l’alignement.

Le futur de l’équipe à la défensive et le futur porteur du « C ».

Commentaires