BORNES ÉLECTRIQUES

Vous avez de la difficulté à retrouver votre libido ces temps-ci et vous vous demandez pourquoi? Voici un petit article résumant les indices de cette perte de libido afin de vous aider à remédier à la situation…

Le stress

Certaines personnes en font beaucoup et parfois même un peu trop… Ce n’est pas parce que vous êtes capable d’en prendre sur vos épaules que le corps, lui, n’a pas ses limites face au stress. L’accumulation de stress, tant physique que physiologique, peut être tout ce qui vous empêche de fonctionner à plein régime. Apprendre à mieux gérer son temps ou son énergie, à reconnaître les signes de fatigue ou tout simplement être capable de reconnaître ses limites et de dire « non » de temps en temps pourrait grandement vous aider sur ce plan. Certains problèmes de dysfonction érectile sont d’ailleurs parfois liés à des facteurs psychologiques comme l’inquiétude ou les conflits.

L’alcool

Si un verre peut vous faire sentir plus ouvert au sexe, l’abus fait l’effet contraire en endormant votre libido. Même un verre de temps en temps a un effet cumulatif qui aura des répercussions sur vos organes internes et, par conséquent, sur votre métabolisme à long terme. Si vous avez du mal à contrôler votre envie de boire, n’hésitez pas à demander de l'aide. Le foie, l’un des organes les plus importants du corps, est entre autres celui qui risque d’être le plus hypothéqué, ce qui conduira inévitablement à d’autres problèmes à long terme, comme je l’explique dans mon article sur 5 trucs pour perdre de la bedaine.

Le sommeil

Si votre érection matinale a disparu, c’est un signe que votre production hormonale fait défaut et que vous ne passez pas assez de temps au lit (à dormir). Tout ce qui nuit à votre repos nuit à votre récupération et, par conséquent, à la recharge de votre système. Si vous avez un problème de sommeil, comme de la difficulté à vous endormir ou à rester endormi, vous pouvez vous tourner vers certains suppléments comme la magnésium et le zinc qui ont prouvé leurs effets sur ce plan sans accoutumance. Si, par contre, vous croyez que vous souffrez d’une condition particulière telle que l'apnée du sommeil, parlez-en à votre médecin. Pour travailler sur vos habitudes de sommeil, je vous suggère mon article sur mieux dormir pour être en santé.

Les médicaments

Certains médicaments ont des effets sur la libido. C’est le cas entre autres des antidépresseurs, des médicaments pour la pression sanguine, des médicaments anti-VIH et de la chimiothérapie. Si vous prenez un médicament de façon régulière, parlez-en à votre pharmacien ou à votre médecin et, évidemment, ne cessez jamais de prendre un médicament sans leur approbation. Parfois, il s’agit aussi d’interactions entre le médicament et autre chose. Il faut être conscient que la prise de médicaments, qu’ils soient prescrits ou non, vient avec certains risques. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai écrit un article contre le bourrage de pilules. Il n’en tient qu’à vous de tenir votre médecin au courant si vous remarquez des changements à la suite de la prise d’un médicament.

L’image corporelle

Votre image en dit long sur vous, et votre libido se portera évidemment mieux si vous vous sentez désirable et bien dans votre peau. Quoiqu’il arrive que de travailler sur l'acceptation de soi soit la solution nécessaire, il n’en reste pas moins qu’une saine alimentation et une pratique régulière d’activités physiques sont vos meilleures armes pour un physique plus attirant et en santé.

L’obésité

SI vous avez un surpoids ou que vous êtes obèse, il se peut fort bien que vos désirs s'estompent. Non seulement votre image corporelle en souffre mais votre système aussi. C’est alors votre équipement qui ne fonctionnera probablement pas à pleine capacité. Les difficultés érectiles ont d’ailleurs été liées à l’obésité et aux problèmes cardiaques. Encore une fois, la prise en charge de votre situation par l’adoption de saines habitudes de vie est une solution incontournable et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel tel que le kinésiologue pour vous guider dans cette aventure. Pour des trucs simples sur la perte de gras, je vous suggère mon article sur 10 trucs pour stimuler le métabolisme.

La testostérone

L'hormone mâle représente en quelque sorte le combustible de votre libido. À mesure que vous vieillissez, votre niveau de testostérone baisse. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour la stimuler comme dormir mieux, faire de la musculation et manger adéquatement… D’ailleurs, à ce sujet, et comme je le disais dans plusieurs de mes articles, les nutriments comme le zinc et les gras saturés sont à la base de la production de testostérone donc… avis à ceux qui mangent peu de viande rouge!

La malnutrition

Dans mon article sur faire le plein de vitamines et minéraux, j’ai insisté sur quelques-uns des éléments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Parmi ceux-ci, on retrouvait entre autres les minéraux qui jouent un rôle important dans la récupération et la production hormonale. Il faut aussi prendre en considération que plus vous mangez d’aliments transformés et plus vous engorgez votre système. C’est un effet cumulatif qui vous gagne sournoisement au fil du temps et qui vient à vous nuire entre autres au plan hormonal. Faites le ménage dans votre alimentation et assurez-vous de ne manquer de rien! J‘ai même écrit un article sur les aliments aphrodisiaques pour ceux que ça pourrait aider…

Le sédentarisme

On perd ce qu’on n’entretient pas. Cela signifie que si vous ne bougez pas, votre corps s’ankylose et perd petit à petit ses fonctions. C’est pourquoi si vous voulez que votre armement soit fonctionnel, il faut impérativement que vous gardiez la forme! Et si vous avez un choix à faire, optez pour la musculation, car cette dernière stimule la testostérone en plus de votre masse musculaire. Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez vous référer à mon article sur la musculation vs le cardiovasculaire.

L’humeur

Être déprimé ou préoccupé peut couper le plaisir à beaucoup de choses, y compris le sexe. Si vous prenez des médicaments pour la dépression, soyez conscient que ceux-ci peuvent affecter votre libido. Si vous êtes en charge d’un nouveau projet ou sur le point d’effectuer un changement important dans votre vie, soyez aussi conscient que cela peut affecter votre disponibilité au sexe, et ce, sans même que vous ne vous en rendiez compte. La prise de conscience est le premier pas vers la solution; ensuite, ce sera à vous de prendre la situation en main et de vous redresser. En fait, le simple fait d'adopter une attitude positive envers ce qui vous entoure aura déjà un effet bénéfique sur votre profil hormonal!

Ces pistes ne sont évidemment que quelques exemples d’éléments pouvant affecter votre libido. Dites-vous que plus vous ouvrez vos horizons et envisagez la situation dans tout son ensemble, plus vous serez en mesure d’attaquer la problématique sous différents angles et plus vous aurez de chances de résoudre le problème.

Commentaires