En 2006, Nintendo frappe un grand coup en lançant une console n’ayant jamais eu son pareil. Même son nom est unique en son genre et contraste avec tout ce qui a été fait dans le domaine des consoles de salon. De quoi s’agit-il ? De la Wii, dont la production cessera très bientôt au Japon. Retournons ensemble dans le passé afin de découvrir l’histoire derrière cette console de même que pour réaliser l’influence qu’elle a eue sur l’industrie du jeu vidéo !

L’innovation avant la puissance

La conception de la Wii a débuté en 2001, tout juste après la sortie de la GameCube. Nintendo décide alors de poursuivre sa stratégie de développement visant à fabriquer des consoles innovantes plutôt que surpuissantes. Devant affronter les monstres que sont Sony et Microsoft, Nintendo croit qu’il n’y a pas de place pour un trop grand nombre de puissantes consoles. Pire, Shigeru Miyamoto affirme que « trop de consoles puissantes équivaut à un rassemblement de dinosaures féroces qui précipiteront leur propre extinction ».

En 2003, les ingénieurs et designers de Nintendo se réunissent afin de pousser davantage le projet. À ce moment, Nintendo a dans l’esprit de créer une console semblable à la Nintendo DS. Elle pense fabriquer un interface semblable à celui de la Nintendo DS et même bâtir un prototype. Cependant, l’idée est rejetée puisque Nintendo ne voulait pas créer deux consoles similaires qui auraient probablement été l’objet de plusieurs critiques. Le président de Nintendo, Satoru Iwata, annonce quand même le développement de la console en 2004 tout juste avant le E3.

En 2005, l’entreprise franco-italienne STMicroelectronics propose à Nintendo de faire de la capture de mouvements le point central de leur prochaine console. Nintendo y voit alors la grande révolution qu’elle cherchait. Elle pense aussi que la capture de mouvements permettra de « démocratiser » le jeu vidéo de sorte qu’un grand bassin de consommateurs et non seulement des joueurs l’adopteront. Dès mars 2005, Nintendo collabore avec l’entreprise européenne afin d’intégrer cette technologie à sa future console de salon.

Nintendo dévoile sa toute petite console lors de sa conférence pré-E3 de 2005, mais conserve le secret quant aux manettes qui seront utilisées. Miyamoto finira par déclarer que certains problèmes devaient être corrigés de sorte que Nintendo ne voulait pas montrer quelque chose de dysfonctionnel au grand public. Le dévoilement des manettes aura plutôt lieu quelques mois plus tard à l’occasion du Tokyo Game Show.

La surprise est totale : la console fonctionnera grâce à 2 manettes reliées par un fil ainsi qu’un capteur de mouvements. On pourra donc bouger et nos mouvements seront reproduits à l’écran ! Jamais nous n’avions vu cela et les joueurs se demandent ce que cela donnera une fois les manettes entre leurs mains. Cependant, en raison de la nouveauté qu’elle propose, la console génère beaucoup d’intérêt et d’engouement. On y voit beaucoup de potentiel afin de révolutionner le monde du jeu vidéo, qui ne propose que des consoles au format classique depuis des décennies.

Les manettes de la Wii

 

Un nom surprenant et une grande pénurie

Pendant des années, la console de Nintendo était connue sous le nom de code « Revolution », un titre qui lui collait d’ailleurs très bien. Même s’il ne s’agissait pas de son nom définitif, plusieurs l’ont adopté et pensaient que Nintendo lancerait sa machine avec ce nom plutôt « sexy ». Or, le 27 avril 2006, tout juste avant le E3, Nintendo jette encore une fois tout le monde à terre en déclarant que la console se nommera Wii. Pas Revolution, pas Nintendo Wii, simplement Wii.

Dès son dévoilement, le nom de la console fait l’objet d’une panoplie de blagues, surtout en français. Nintendo étant ce qu’elle est, elle ne démord pas de son idée et croit que les gens finiront par adopter le nom. Même si la firme est consciente que le nom Revolution plaisait, elle déclarera qu’il était trop long pour un nom de console et que ce mot était difficile à prononcer dans certaines langues. En revanche, Wii est un nom court et fait allusion au mot anglais We, caractérisant l’aspect rassembleur de la console.

Le 19 novembre, Nintendo lance la console en Amérique du Nord et ne fera pas que des heureux. Même si l’engouement autour de la Wii était palpable avant sa parution, la console connaît un si grand succès que Nintendo ne peut tout simplement pas suffire à la demande. Il faut faire la file, aller de magasin en magasin et patienter pour espérer mettre la main sur une Wii. Bien des parents ne pourront offrir une console à leurs enfants puisqu’il est extrêmement difficile de trouver une Wii avant Noël.

Pire, la situation prendra plus d’un an afin de se résorber. Dès qu’un magasin reçoit des Wii, celles-ci s’envolent illico. Sur une note personnelle, j’ai travaillé dans un magasin Best Buy durant cette période et je ne comptais plus les clients qui demandaient une Wii et qui partaient bredouille. Certains en étaient à leur dixième magasin et étaient tout bonnement désespérés, rageant contre Nintendo. À une occasion, nous avions reçu une vingtaine de Wii et en 5 minutes, elles étaient rendues dans différentes voitures. Ça se ruait dessus comme des affamés en temps de famine, certains n’ayant d’ailleurs pas hésité à jouer du poing pour obtenir cette denrée rare !

 

Les premières critiques

La nouveauté est évidemment ce qui explique pourquoi les gens ont adopté en masse la Wii au point où celle-ci s’est écoulée à plus de 100 millions d’exemplaires au total. De plus, des gens pas du tout intéressés par les jeux vidéo y ont vu une belle occasion de s’amuser avec simplicité, sans se casser la tête pour apprendre des combinaisons de boutons. On attribuait aussi plusieurs bienfaits à la Wii, notamment pour aider des personnes souffrant de troubles moteurs, et ce même dans des centres de réadaptation !

Cependant, la Wii s’est aussi attirée plusieurs critiques. En outre, on lui reprochait sa mauvaise qualité sonore ainsi que l’absence du support du HD. De plus, devant la montée du jeu en ligne, on accusait Nintendo de ne pas s’adapter à cette réalité. Certes, on pouvait effectuer des achats sur une boutique en ligne, mais Nintendo ne proposait pas de système en ligne aussi robuste que ses compétiteurs. À cela s’ajoutait le support des compagnies tierces, qui n’offraient que des jeux de mauvaise qualité sur la Wii. Plusieurs ont d’ailleurs dû s’excuser suite au lancement de la console pour avoir mal jugé l’intérêt envers cette dernière ainsi que pour avoir précipité le lancement de plusieurs de leurs jeux sans tenir compte de leur qualité.

Des jeux à succès et une compétition féroce

Malgré un support déficient de la part des compagnies externes, la Wii a été l’hôte d’un bon nombre de jeux de qualité, surtout de la part de Nintendo. Dès le départ, la console pouvait compter sur une version avec capture de mouvements de The Legend of Zelda : Twilight Princess. Puis, ce dernier fut suivi avec des titres tels que Super Mario Galaxy 1 et 2, Donkey Kong Country Returns, Super Paper Mario, Mario Kart Wii, Kirby Epic Yarn, New Super Mario Bros. Wii et Super Smash Bros. Brawl, sans oublier les jeux de sports de Nintendo. D’ailleurs, Wii Sports est le jeu le plus vendu de tous les temps (quoique cela est trompeur puisqu’il venait avec la console dans plusieurs pays) tandis que Wii Sports Resort, Wii Fit et Wii Play furent parmi les 5 jeux les plus vendus sur la Wii.

Quelques-uns des jeux les plus vendus sur Wii

Nintendo a garni ses coffres avec la Wii, enregistrant ventes record par-dessus ventes record. Or, la lune de miel a pris fin vers 2009 lorsque Sony et Microsoft se sont ajustées à la réalité de la Wii. Prenant pleinement conscience de l’intérêt pour la capture de mouvements, Sony est entrée directement en compétition avec Nintendo en offrant la PlayStation Move. Quant à Microsoft, elle a poussé le concept encore plus loin avec Kinect, une caméra reconnaissant vos mouvements avec davantage de précision et n’exigeant même pas de manette !

De plus, quelques années après la parution de la Wii, les consommateurs ont commencé à déchanter par rapport à la console. Si celle-ci accueillait plusieurs excellents jeux de Nintendo, on y lançait aussi de très mauvais jeux à un point où les mauvais titres étaient une plaie pour la console. Malgré l’innovation apportée par la console, les développeurs désiraient bénéficier de la puissance des consoles de Sony et Microsoft de même que du HD que celles-ci supportaient, reléguant une fois de plus la console de Nintendo en tant que bon troisième. Plusieurs bons jeux multi plates-formes ne sont donc jamais parus sur Wii de sorte que ceux désirant mettre la main sur autre chose que des jeux Nintendo se tournaient vers la PlayStation 3 ou la Xbox 360. Après un départ canon, le rythme de croisière de la Wii a fortement ralenti face au désenchantement des consommateurs et en regard de la compétition.

En septembre 2009, Nintendo se voit obligée de baisser le prix de la Wii pour la vendre sous la barre des 200$ aux États-Unis. Cela permit de donner un regain de vie à la console qui, après neuf mois consécutifs de ventes en baisse, bat un record de ventes en décembre 2009 avec pas moins de 3 millions de consoles écoulées !

La Wii continue ainsi d’enregistrer de bonnes ventes malgré une baisse graduelle et tout à fait normale de ses ventes. En novembre 2012, Nintendo surprend (encore !) en dévoilant la Wii Mini, une version miniaturisée et à bas prix de la console ne proposant toutefois pas toutes ses fonctionnalités. En outre, la console ne peut lire les jeux GameCube et ne peut se connecter à Internet. Malgré cela, elle est bien accueillie et enregistre de bonnes ventes pour le temps des Fêtes 2012, à la surprise de plusieurs d’ailleurs.

La Wii fut donc un coup de barre de Nintendo envers une industrie stagnante. Même si l’histoire s’est finalement répétée au niveau du support des compagnies tierces, la Wii demeure un énorme succès pour Nintendo et a accueilli plusieurs excellents jeux au fil du temps ayant démontré que Nintendo continue encore et toujours de produire d’excellents titres. Si le succès ne se répètera vraisemblablement pas avec la Wii U, qui a toujours du mal à bien se vendre, la Wii a fait sa marque comme étant l’une des consoles les plus marquantes de l’histoire du jeu vidéo !

Sources des photos: Nintendo, blog.procurify.com, siliconera.com, journaldugeek.com

Commentaires