Les gros noms du golf ont plus souvent qu'autrement des relations assez tranquilles. Bons pères de famille, vie rangée, les Mickelson, Couples, DeLaet et autres ne font pas trop de vagues. Dans les dernières années, Tiger Woods a connu son lot de problèmes avec son couple, assez pour garnir les magazines à potins pendant 20 ans. Mais voilà que l'autre visage de Nike, Rory McIlroy, se retrouve dans une situation délicate, mais bien différente de celle de Woods!

C'est connu, les sportifs aiment les sportives. Tiger Woods avec Lindsay Vonn, Andre Agassi avec Stefie Graf, Sacha Vujacic avec Maria Sharapova et, plus près de chez nous, Louis Leblanc et Alexandra Wozniak. Si ce n'est pas dans le domaine du sport, généralement, c'est sous le charme d'une belle actrice d'Hollywood que tombent les célèbres sportifs. McIlroy ne fait pas exception. 

Fin 2012, le beau Rory semblait vivre un rêve. Lui qui venait de compléter une année magique sur le circuit de la PGA s'est entendu avec le géant Nike pour partager le rôle de tête d'affiche avec Tiger Woods, sur les termes d'un contrat d'une durée de dix ans, valant plusieurs dollars... des centaines de millions! Tout pour que la vie continue de lui sourire. Question de rendre ses compatriotes encore plus jaloux, il annonce, fin janvier 2013, qu'il va marier l'étoile montante du tennis, la Danoise Caroline Wozniacki. En couple avec la belle depuis 18 mois, après qu'ils se soient rencontrés en Allemagne dans une soirée de boxe, ils allaient enfin unir leur destinée. 

credit photo: express.co.uk

Source photo : express.co.uk

Le problème, c'est que la vie de McIlroy a balancée de bout en bout dès le début de la saison de golf. Le nouveau millionnaire a connu des moments de misère dès le début de l'année 2013. Incapable de gagner quoi que ce soit, l'ancien no 1 mondial s'est même retiré du Honda Classic, qu'il avait gagné l'année précédente, dans des circonstances nébuleuses. Son année 2013 ne fut pas celle qu'il espérait, du moins j'ose croire. 

Cinq top 10 en 16 tournois en 2013, une deuxième position dans un tournoi sans aucune importance réelle, le Valero Open, 41e au US Open, 25e au Masters, puis il a manqué la coupure à The Open Championship. Bref, l'Irlandais inquiétait tous les spécialistes de golf. Est-ce que son contrat avec Nike est trop lourd à porter? Est-ce que son année 2012 où il a triomphé quatre fois n'était qu'une illusion? Est-il vraiment le joueur qu'on dit qu'il est? Certaines mauvaises langues allaient même jusqu'à dire que la belle Caroline serait à l'origine de tous ses problèmes. Selon certains, il n'y aurait qu'une paire de culottes à la maison et la Danoise les porterait souvent. Vraiment? 

Le golf, dans toute sa complexité, peut devenir très difficile à pratiquer quand notre tête se retrouve remplie de questions. Un sport individuel sans merci, sans personne sur qui s'appuyer, qui ne pardonne pas quand le « mental » n'est pas à 100 %. La belle blonde le tourmenterait-il au point de ruiner son travail sur le terrain? Toujours est-il que, en date d'aujourd'hui, quelques jours après la fin de la saison, des amis de McIlroy auraient confirmer à la presse irlandaise que les deux amoureux ne formeraient plus un couple et que le mariage serait à l'eau...

La raison? Toujours selon les fameux « amis »... cette photo.

Ouais, une photo Twitter, publiée sur le compte de Wozniacki, montrant un Rory vulnérable en train de roupiller. C'est sûr que quand une photo comme celle-là se retrouve exposée à 577 000 « suiveux » sur Twitter, ça peut devenir malaisant. Quelques jours après la publication de la photo, le couple se serait séparé. Rory n'aurait vraiment pas apprécié. Il parle déjà de Wozniacki comme étant chose du passé et dit ouvertement qu'il se prépare pour revenir en force en 2014. 

Convaincus qu'elle ne voulait pas mal faire, vraiment? Mais peut-on en vouloir à McIlroy d'avoir mal réagi? Je vous pose la question les boys. Votre blonde met sur son Facebook une photo de vous dans cette position... Vous riez? Vous vous choquez?

Imaginez la même chose maintenant si vous êtes un athlète, dans une mauvaise passe, au coeur de toutes les discussions de spécialistes et que vous tentez du mieux que vous le pouvez de redorer votre image pour justifier un contrat de plusieurs millions..

Bon 2014 mon cher Rory, ne manque pas le Honda Classic cette fois!

Commentaires