Le Canadien de Montréal sera à la recherche d’une cinquième victoire de suite, ce soir, devant ses partisans réunis au Centre Bell à l’occasion d’un duel face aux Predators de Nashville. Les deux clubs ne se sont pas affrontés depuis le mois de novembre 2011. Le Tricolore l’avait d’ailleurs, à ce moment, emporté 2-1 sur ses adversaires.

Le scénario se répétera-t-il encore ce soir? Statistique intéressante, la formation de Michel Therrien a inscrit au minimum deux buts dans chacun de ses matchs cette saison. Cette moyenne de 3,57 buts par match (5e rang LNH) agrémentée de seulement 1,86 but accordé (4e rang LNH) pourrait bien aider le Canadien à se propulser vers une sixième victoire en huit parties jusqu’à présent en 2013-2014.

Le CH devra toutefois faire attention au style de jeu des Predators – qui est très hermétique, un peu à l’image de celui des Devils du New Jersey – car cela pourrait les limiter fortement à l’attaque, surtout devant un excellent gardien comme Pekka Rinne.
 

La formation du Canadien

Blessé pour une durée évaluée à trois semaines lors du match face aux Jets de Winnipeg, Max Pacioretty ne sera évidemment pas en uniforme pour la formation montréalaise. Murray, Drewiske, Emelin, Parros et Beaulieu devraient eux aussi regarder le match des estrades.

Devant le filet, c’est encore une fois Carey Price qui devrait être d’office. Vu ses performances ahurissantes depuis le début de la saison, il aurait été étonnant du contraire. Verra-t-on Peter Budaj devant la cage du Canadien face aux Oilers mardi prochain?

Le trio des jeunes (Eller, Galchenyuk et Gallagher) devrait être rassemblé à la vue de cette partie. C’est définitivement une bonne nouvelle pour l’attaque.

L’alignement du Canadien devrait donc ressembler à…
 

Galchenyuk – Eller – Gallagher

Prust – Plekanec – Gionta

Bourque – Desharnais – Brière

Moen – White – Bournival

Markov – Subban

Gorges – Diaz

Tinordi – Bouillon

Price
 

Je dois avouer que je ne suis pas en accord avec la décision de mettre Brandon Prust sur le deuxième trio. Selon moi, il serait plus judicieux d’y placer Bournival ou Bourque. Prust n’allie pas assez de vitesse pour suivre Plekanec et sa place est sur le quatrième trio.

Pour ce qui est de l’unité composée de Brière, Desharnais et Bourque, je ne m’attends pas à de grands résultats, ayant constaté les piètres résultats qu’ont produits les deux Québécois, lorsque jumelés ensemble depuis le début de la campagne.
 

La formation des Predators

Nashville n’a que très peu de talent offensif sur ses deux premiers trios, mais Fisher en sera sûrement un à surveiller par la défensive montréalaise.

À la défense, le duo Seth Jones et Shea Weber sera lui aussi un élément important de cette formation. Les deux sont aussi bons en défensive qu’à l’offensive.

Évidemment, on devrait retrouver le finlandais Pekka Rinne devant la cage de Nashville. Celui-ci n’affiche pas les meilleures statistiques et n’a pas non plus connu une très bonne saison l’an dernier, mais il peut toujours aller voler un match ici et là. Si les Predators l’emportent, ce sera en grande partie à cause du brio de leur gardien.

La formation de Nashville devrait ainsi ressembler à…
 

Wilson – Fisher – Hornqvist

Bourque – Cullen – Smith

Nystrom – Legwand – Forsberg

Stalberg – Gaustad – Hendricks

Jones – Weber

Ekholm – Klein

Bartley – Ellis

Rinne
 

En conclusion, je m’attends à un match à bas pointage, mais suis d’avis que c’est le Canadien qui devrait avoir le dessus sachant qu’en ce moment, c’est lui qui a le meilleur gardien et la meilleure attaque.

Commentaires