Milton, Ontario – Le segment des camionnettes n’a jamais été le témoin d’autant de mouvements. Les trois grands constructeurs américains se livrent une bataille sans merci afin de supplanter la concurrence, féroce au possible. Et c’est sans compter sur Toyota qui fait des pieds et des mains pour percer le créneau de façon significative cependant que Nissan, toujours présente, prépare quelque chose d’intéressant.

Toutefois, pour l’instant, le marché appartient à Ford, à GM et à RAM. C’est dans cet ordre qu’ils se classent au chapitre des ventes aux États-Unis, d’ailleurs. Au Canada, cependant, il y a eu un changement au cours des dernières années alors que RAM a réussi l’impossible, soit se hisser au deuxième rang devant GM. 

Si la division a réussi ce haut fait d’armes, elle le doit à son dynamisme. Et on sent qu’elle ne désire pas s’arrêter là. On en remet en 2014 avec une petite révolution qui promet de faire jaser : l’introduction d’une version diesel dans la gamme 1500, quelque chose qu’on n’avait pas vu depuis la fin des années 70. 

Un V6 qui tire comme un V8

Les constructeurs doivent, les normes CAFE l’exigent, réduire la consommation de l’ensemble de leurs véhicules. Connaissant l’efficacité des moteurs diesel à ce chapitre, c’était une question de temps avant qu’on ramène un moteur au gazole dans le plus petit des gros camions. Et c’est RAM, l’audacieuse, qui est passée à l’action en premier. 

Pour l’occasion, c’est un V6 de 3 litres turbodiesel qui vient s’installer entre les roues avant des versions 1500 qui prendront l’appellation EcoDiesel. Ce moteur, petit de taille, pourra s’acquitter de grosses taches. Ses 240 chevaux et ses 420 livres-pieds de couple lui permettront de remorquer des charges allant jusqu’à 9200 livres, ce qui est tout à fait dans la norme. 

Le gain, bien sûr, il sera du côté de la consommation. Malheureusement, au moment du lancement du véhicule, les chiffres officiels n’étaient pas encore disponibles, mais on est en droit de s’attendre à des chiffres plus intéressants encore que ceux offerts par la version V6 à essence. 

Lors du court essai réalisé, la moyenne de consommation indiquée par l’ordinateur de bord s’est arrêtée à 9,6 litres aux 100 kilomètres. En comparaison, le même parcours réalisé au volant d’une version à moteur V6 à essence s’est soldé par une moyenne de 11,7 litres aux 100 kilomètres. 

Un essai sur une plus longue période sera certes plus concluant, mais les premiers résultats sont très prometteurs. 

Un vrai

Au chapitre du comportement, outre le cliquettement du moteur, on n’y voit que du feu. On distingue le RAM que l’on connaît, celui qu’on aime. La seule vraie différence, c’est ce couple, présent et brutal à bas régime. 

Pour le reste, les raffinements apportés au modèle au cours des dernières années sont toujours présents et font de la gamme de camionnettes RAM l’une des meilleures, point final. 

Conclusion

RAM espère que 20 % des acheteurs de camionnette 1500 opteront pour une version diesel. Le seul hic, c’est qu’il faudra débourser davantage pour l’obtenir, soit environ 5500 $ de plus que pour une version semblable équipée du moteur V6 Pentastar. 

La réaction des consommateurs est attendue avec impatience, il va sans dire. Déjà, les carnets de commandes seraient pleins. 

Une intéressante histoire à suivre.

L’essentiel

Marque : RAM
Modèle : 1500 EcoDiesel
Prix de base : 36 395 $
Prix de la version essayée : 36 395 $
Moteur : 6 cylindres turbodiesel de 3 litres
Transmission : automatique à huit rapports
Puissance : 240 chevaux à 3600 tr/min
Couple : 420 livres-pieds à 2000 tr/min
Consommation enregistrée : n.d.
Principaux concurrents : aucun avec moteur diesel dans la gamme 1500 présentement

On aime :

- Consommation (prévisions)
- Qualité générale du produit
- Lignes réussies

On aime moins :

- Prix de base

 

 

Commentaires