L'invasion de citrouilles aux faciès inquiétants est commencée. Ce soir, des monstres de 4 pi envahiront les rues en quête de bonbons, chocolat et autres sucreries, à l'exception des bonbons de tire Sainte-Catherine. Cependant, il est clair que les joueurs du Tricolore, avec toutes leurs obligations, n'ont pas eu le temps de magasiner un costume. Pour éviter que la plupart se retrouvent juste avec un maquillage boboche dans face, j'ai pensé suggérer à certains des déguisements originaux qui s'accordent avec la performance qu'ils nous offrent sur la glace depuis le début de la saison.

P.K. Subban : Jack Sparrow. Pourquoi? Exubérant, attachant, agile, fougueux, il est le vrai capitaine de l'équipe... pis y'est beau comme un coeur.

David Desharnais : Humpty Dumpty. Pourquoi? Toujours en train de tomber, pas très efficace en défensive, et on n'est pas sûrs s'il est un plus ou un moins, un peu comme le cholestérol dans les oeufs.

Carey Price : The Dark Knight. Pourquoi? Le gars a beau être un des meilleurs, on est tout le temps en train de le descendre. Il fait plein de choses pour le club, mais beaucoup veulent le voir se planter. Dernièrement, il disait rester chez lui et ne pas sortir beaucoup, comme le Bruce Wayne du dernier film. Ah oui! pis son char a l'air d'un tank.

Raphaël Diaz : Un joueur de squash. Pourquoi? On n'a qu'à l'observer envoyer les trois quarts de ses tirs dans la bande ou la baie vitrée derrière le filet pour conclure qu'il s'est trompé de vocation.

Michaël Bournival : Une cannette de Red Bull. Pourquoi? En plus de tenir éveillées les défenses adverses et de donner des ailes à ses coéquipiers, il accélère mon rythme cardiaque chaque fois qu'il entre en pleine vitesse en zone adverse. Il me donne aussi le goût de le mettre sur mon premier trio à NHL 14 et de jouer toute la nuit en mangeant des Cheetos, mais ça, c'est une autre histoire.

Andreï Markov : Double Face. Pourquoi? Mardi, il était le meneur de l'équipe avec +10, ce qui le place à égalité au 2e rang des défenseurs dans la ligue. En revanche, il était aussi le meneur de l'équipe avec 17 revirements, ce qui le place... à égalité au 2e rang des défenseurs de la ligue. D'autres questions?

Brendan Gallagher : Une piqûre de moustique. Pourquoi? T'as beau le brasser, le frapper, lui faire une clef de bras, le menacer d'y casser les genoux à coup de grille-pain, il revient tout le temps pour te gosser un peu plus. Tu le fais saigner en te disant qu'il va arrêter, BEN NON CIBOLE, Y GOSSE ENCORE!

Thomas Plekanec : Une Honda Accord. Pourquoi? Fiable, avec une assez bonne vitesse, bon dans toutes les circonstances, un frame pas très impressionnant, mais qui fait le travail et qui n'est pas souvent rendu au garage pour des réparations. 

Alex Galchenyuk : Un tableau de grand maître. Pourquoi? C'est tellement beau le voir jouer que j'aimerais ça l'avoir accroché sur mon mur en permanence. Et aussi, parce que si y'en a juste un qui l'abîme, ça risque de lui coûter cher en bâtard.

Source(s) image(s):

Commentaires