L’Halloween est chose du passé et nous coulons sous les friandises recueillies au cours de la soirée du 31 octobre… C’est à se demander lequel des deux entre le plaisir de se déguiser et celui de se sucrer le bec est le plus attendu alors que certaines personnes laissent de côté le premier mais n’hésitent pas à profiter du second! Comme les chances portent sur votre désir de satisfaire votre petite dent sucrée, je vous suggère de limiter les dommages en choisissant le chocolat plutôt que les bonbons. En effet, le chocolat est plus sain pour plusieurs raisons.

Premièrement, le chocolat est plus équilibré en ce qui a trait au rapport entre les glucides, les gras et les protéines. Ce point est particulièrement important si on désire limiter les effets néfastes de l’insuline. Les bonbons ne contiennent en général que du sucre, ce qui fera grimper en flèche le taux de sucre sanguin. Si vous avez lu mon article sur le sucre et ses effets, vous connaissez les effets indésirables de ce dernier. Les calories du chocolat sont quant à elles mieux réparties entre le gras et le sucre, ce qui a comme effet de ralentir la digestion et, par conséquent, l’impact sur le taux de sucre (même si ce dernier montera quand même). De plus, même si cette quantité est minime et varie d’une concentration à l’autre, le chocolat (surtout noir) contient tout de même des fibres, ce qui est toujours mieux. Plus le chocolat est noir, plus il est riche en gras et en fibres, et moins il l’est en sucre. Le chocolat au lait, que l’on retrouve un peu partout, peut, quant à lui, contenir beaucoup de sucre et d’autres substances ajoutées. La concentration varie d’une source à l’autre, alors il n’en tient qu’à vous de faire des choix plus ou moins judicieux. Le chocolat de cuisson, pour sa part, est fait à partir du centre finement broyé de la fève de cacao et ne contient pas de sucre ajouté, ce qui lui donne un goût plus amer. Enfin, le chocolat blanc vient du beurre de cacao, donc techniquement il ne contient pas l'ingrédient qui donne au chocolat sa couleur sombre.

Évidemment, moins la source de chocolat est transformée et plus elle contient de bons nutriments. À titre d’exemple, plus le chocolat est noir et riche en cacao et plus il contient de flavonoïdes et d’antioxydants, deux composés qui ont démontré des effets bénéfiques sur la pression artérielle et le cholestérol. Le chocolat était utilisé par les Mayas et les Aztèques pour toutes sortes de traitements, dont la fièvre et les infections. Quand le chocolat a fait son chemin vers l'Europe dans les années 1600, certains médecins l’utilisaient pour essayer de traiter des maladies comme les ulcères et la teigne. Certains médecins français l’utilisaient même pour traiter la peine d’amour!

Le chocolat contient également de la caféine, ce qui peut être pratique si vous êtes à la recherche d’un petit coup de pouce. Vous aurez cependant besoin de manger environ 20 onces de chocolat au lait pour obtenir la même caféine que vous retrouveriez dans une tasse de 8 onces de café, ce qui est l’équivalent d’ingérer 3000 calories et 300 grammes de sucre de plus! Le chocolat noir est plus riche en caféine, mais contient tout de même beaucoup de calories, donc ne vous jetez pas nécessairement dans le chocolat dans l'espoir d'améliorer votre santé, et soyez raisonnable.

Le chocolat a aussi un effet particulier sur votre cerveau. Selon certaines études, manger du chocolat stimulerait le cerveau au même titre que certains opiacés, ce qui expliquerait pourquoi il a le pouvoir de rendre soudainement heureux. À une époque, des médecins accusaient même le chocolat de causer l’ivresse! Il pourrait par contre être un déclencheur de maux de tête chez certaines personnes plus sensibles.

Le chocolat est depuis longtemps considéré comme un aphrodisiaque. Les Aztèques se servaient d’ailleurs d’un breuvage à base de chocolat à cet effet. On ne peut effectivement pas nier l’effet réconfortant du chocolat. D’ailleurs, fait intéressant, les gens achètent plus de chocolat à la Saint-Valentin qu’à l’Halloween, Pâques ou Noël. Plus de 36 millions de boîtes de friandises en forme de cœur sont vendues chaque année à la Saint-Valentin!

Bien que les aliments gras soient souvent pointés du doigt, ne blâmez pas le chocolat pour vos problèmes d’acné, car il n'y a aucun lien entre les deux. On ne peut cependant pas en dire autant des produits laitiers qui ont montré des corrélations avec certaines affections de la peau. Tous les bonbons ne sont pas égaux non plus quant à leurs effets sur la dentition. À ce sujet, un morceau de chocolat ferait moins de dommages à vos dents qu’une portion de fruits séchés ou de bonbons durs. Prenez l’habitude de vous brosser les dents après avoir mangé des friandises, quelles qu’elles soient, pour vous débarrasser des résidus collés à la paroi dentaire. Si vous ne pouvez pas vous brosser les dents, rincez-vous au moins la bouche avec de l'eau.

Source(s) image(s):

Commentaires