Vous savez, ces femmes bêtes, impolies, arrogantes, superficielles, ces blondes qui lèvent un sourcil dès que vous tentez de leur parler, ces succubes impossibles et difficiles; aujourd'hui, je vous révèle la vérité sur ces créatures mythiques qui hantent les bars et autres endroits publics.

Commençons de façon simple et directe messieurs :

Les « bitchs », ça n'existe pas.

Avez-vous la moindre idée de ce que c'est que d'être une femme? La moindre idée de ce que c'est que d'être une BELLE femme? Imaginons ensemble à quoi ressemblerait notre vie si nous étions une belle blonde aux yeux bleus et aux gros seins. Oui, cliché, mais jouons le jeu.

Dès lors que nous atteignons l'âge où les petits garçons s'intéressent aux petites filles, le périple commence. Chaque jour, des regards sur nous; chaque jour, des petits papiers sur le coin du bureau pour sortir avec Marc ou Maxime; chaque jour, des déclarations; chaque jour, des compliments avec des arrière-pensées; chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque année. Ensuite, on vieillit, nos formes se développent... avec le désir sexuel des messieurs. Leurs regards descendent de plus en plus bas sur nous et leurs approches sont de plus en plus malintentionnées...

Les gars, demandez à vos amies les moins gâtées physiquement, elles vous diront le nombre de fois qu'elles se font aborder lorsqu'elles vont à l'épicerie, et vous les regarderez, surpris.

Imaginez maintenant ce nombre multiplié comme jamais. Parce que si vous êtes une femme vraiment belle, pulpeuse et attirante, ces demandes pleuvent littéralement sur vous, JOUR APRÈS JOUR. Imaginez maintenant cette pression constante, ces regards sexuels perpétuels, ces approches sans répit, et étendez cela sur des années. Année après année, jour après jour, des hommes vous abordent, des hommes tentent de vous séduire, des hommes tentent de vous acheter. Vous réalisez que certains d'entre eux, qui pourtant avaient l'air gentils, ne veulent que vous baiser parce que vous avez eu la « chance » de naître avec une bonne génétique. Continuellement harcelée, continuellement sexualisée, continuellement draguée, dérangée.

La « bitcherie » est une défense

Ce sont des femmes qui veulent se protéger. Vous en avez sûrement, des amies « bitchs ». Remarquez que quand l'une d'entre elles se trouve un chum, un conjoint, à quel point elle s’investit dans la relation. Elle est littéralement folle de lui. Les femmes dites « bitchs » sont des femmes qui ont beaucoup à donner, avec un cœur immense, qui ont envie de partager tout ce qu'elles ont, qui veulent s'investir à 100 %... mais avec un homme qui les verra pour qui elles sont; et non avec un petit chien envoûté par sa simple image, bandé dans son coin et quémandant de l'attention en essayant de l'acheter avec un verre.

Sincèrement, qu'est-ce que c'est que cette idée absurde qu'une femme vous DOIT de vous écouter durant des heures et ensuite coucher avec vous juste parce que vous lui payez un verre? Vous essayez de l'acheter ou quoi? Ce n'est pas une prostituée, l'argent n’achètera pas son cœur ni ses cuisses.

En étant froide, crue et directe, en pointant du doigt tout ce que vous dites et faites, en essayant de vous mettre mal à l'aise, elle se protège, et en même temps, elle vous teste; maligne, cette petite.

Avouons-le, il est plus facile de juste dire : « Dégage, je ne suis pas intéressée » que d'accepter tous les verres de ceux qui veulent « baiser la fille chaude du bar », écouter leurs phrases toutes faites et devoir ensuite essayer de s'enfuir en disant qu'elle doit aller rejoindre ses amies. Ça économise du temps, de l'énergie et de l'investissement inutile. Rappelons-nous qu'elle vit ça DEPUIS TOUJOURS.

À un moment, on en a assez et on essaie de s'éviter ce genre de situations.

Également, en étant moqueuse et directe, en remettant en cause votre masculinité, en riant de vous, en essayant de vous mettre mal à l'aise avec son sens de la répartie qu'elle a pu développer durant toutes ces années de pratique, elle filtre d'un coup les plus faibles, les superficiels et les obsédés. Car même les « bitchs » veulent un homme, un vrai. Alors en envoyant ces tests sur toutes cette masse obscure de prétendants, seuls les plus forts, les plus confiants survivront et resteront debout. Intelligent, non? Elles le sont.

Commencez à voir ses tests pour ce qu'ils sont : de simples tests. Comprenez qu'elle fait ça uniquement pour se protéger, pour ne pas être blessée. Ce n'est pas une sorcière maléfique qui tente de vous détruire, ce n'est qu'une simple femme, qui, au fil des années, à dû se créer une coquille, un masque, pour survivre, pour éviter d'être abusée, déçue, heurtée. Le simple fait de le réaliser vous aidera à ne pas être affecté par ses propos pointus. Vous devez voir derrière le masque. La regarder pour qui elle est réellement, tenter de percer le mystère de sa personne, voir au-delà de ses airs de vilaine. Car une fois le masque enlevé, une fois qu'elle aura assez confiance, elle ne le remettra pas, et c'est une personne aimante, superbe et complète que vous trouverez derrière. Ne faites pas l'erreur de penser qu'elle est plus difficile, ou plus facile, que les autres. N'allez pas essayer de l'acheter non plus. Elle n'est pas conne, elle a des choses à dire, comme les autres. D'ailleurs, les femmes les plus intelligentes que je connaisse sont considérées comme des « bitchs ». Alors traitez-la comme telle, une humaine, une personne à part entière, quelqu'un avec qui rire et partager des moments intéressants.

Source(s) image(s):
f4tr4xX

Commentaires