Hier soir, les Canadiens de Montréal rendaient visite au Wild du Minnesota au Xcel Energy Center. La rencontre fut parsemée de plusieurs chances de marquer des deux côtés, mais d’un léger manque d’opportunisme des hommes de Michel Therrien, ce qui leur a coûté la victoire. Le Tricolore se présentera donc au Colorado demain en ayant toujours en tête cette défaite de 4-3 aux mains du Wild.

Ce duel annonçait aussi le retour de George Parros dans l’alignement de l’équipe. Toutefois, lui et ses acolytes du quatrième trio ont terminé le match avec un différentiel compilé de -9. Ils n’ont été à la base d’aucune occasion de marquer, mais étaient sur la patinoire lors de trois des quatre buts de leurs adversaires. C’est donc dire que Blunden, White et Parros ont coûté le match aux leurs.

Cependant, je pense qu’il faut voir plus loin par rapport aux insuccès de ce quatrième trio. Michel Therrien a lui aussi commis des erreurs derrière le banc, car la plupart du temps, sa 4e unité offensive se retrouvait sur la glace en même temps que le 1er ou le 2e trio adverse. Par conséquent, c’est certain que le Wild va générer beaucoup plus d’attaque.

Pacioretty, lui, n’a pas effectué de retour dans l’alignement. On espère qu’il pourra prendre part au match face à la troupe de Patrick Roy, ce soir, au Colorado.

Regardons le match en son ensemble…
 

Première période

Le Wild semble amorphe lors des cinq premières minutes de jeu, mais le manque d’opportunisme des Canadiens va leur donner le souffle nécessaire pour renverser la vapeur. Justin Fontaine sera le premier à s’inscrire à la marque pour le Wild, alors qu’il va rediriger un tir de Keith Ballard qui provenait de la ligne bleue. Après huit minutes de jeu, c’est déjà 1-0 le Wild.

Le Tricolore ne prendra toutefois pas de temps à répliquer. Une cinquantaine de secondes après la reprise du jeu, Galchenyuk va admirablement se défaire d’un défenseur du Wild, afin de s’amener à 2 contre 1. Le numéro 27 va être patient et à la dernière seconde, va effectuer une passe soulevée à Brendan Gallagher, posté dans le demi-cercle du gardien, qui va dévier à l’aide de sa jambière. Son sixième de la saison va remettre les deux clubs nez à nez. Galchenyuk et Markov vont récolter les mentions d’aide.
 

Deuxième période

Alors que le cadran indique 11 minutes, Granlund va repérer Jason Pominville, visiblement oublié par Andrei Markov à la ligne bleue des Canadiens. L’originaire de Repentigny va s’échapper devant Carey Price et battre le gardien du CH entre les jambières. C’est déjà un 8e but pour lui cette saison.

Puis, la Sainte-Flanelle va profiter d’un premier avantage numérique dans ce match après que Coyle ait retenu Alex Galchenyuk. Les hommes de Michel Therrien seront incapables d’enfiler un but, mais vont tout de même être prolifiques au chapitre des tirs avec un total de cinq.
 

Troisième période

Alors que les Canadiens attaquent sans arrêts, le Wild va profiter d’une rare opportunité de marquer pour déjouer Carey Price. C’est Niederreiter qui va doubler l’avance des siens. Pominville et Granlund seront complices.

La réplique du Tricolore viendra du bâton de P.K. Subban. Le numéro 76 va encore une fois mettre toutes ses énergies dans un lancer-frappé qui va tromper la vigilance de Josh Harding.

Les Canadiens vont continuer à attaquer et cela va finalement profiter. Markov effectue un tir à ras le sol qui ne se dirige pas vers le filet, mais que Gionta va rediriger directement derrière le gardien adverse. Les réflexes aiguisés du capitaine créeront l’égalité 3-3. Markov récolte sa troisième aide du match sur la séquence.

Tout semble indiquer la prolongation, mais alors qu’il reste environ cinq minutes au match, deux défenseurs du Canadien vont être pris en défaut, alors qu’ils sont tous deux au centre de la patinoire, devant leur filer. Jason Pominville – encore lui – va en profiter pour se créer une brèche et prendre un retour de lancer provenant de la ligne bleue pour donner l’avance au Wild, cette fois d’une façon définitive.

La marque finale est de 4-3, alors que le total des tirs s’est terminé à 31-25 en faveur des Canadiens.
 

3 étoiles

1 : Jason Pominville – Le québécois a récolté ses 8e et 9e de la saison en plus d’obtenir sa première passe cette année.

2 : Mikael Granlund – Deux mentions d’aide et un différentiel de +2 pour l’attaquant de 21 ans.

3 : Andrei Markov – Le numéro 79 s’est inscrit à trois reprises sur la feuille de pointage en plus d’avoir été sur la glace pendant 25 minutes.
 

Analyse

- Desharnais et Bourque sont deux joueurs qui manquent cruellement d’opportunisme. C’est ce qui explique le fait qu’ils aient été écartés de la feuille de pointage encore une fois ce soir.

- Le gardien du Wild, en l’occurrence Josh Harding, a été impeccable lors des deux premiers vingt. Il a été un élément important à la victoire de son équipe.

- Encore une fois, c’est le trio d’Eller qui a été le meilleur chez le Canadien.

- Markov a commis une erreur sur le premier but de Jason Pominville, mais s’est bien rattrapé par la suite avec trois aides. Le 76 mériterait-il un autre contrat avec le CH? Une performance de la sorte ne peut pas lui nuire dans ce dossier!

- Le quatrième trio a été désastreux, mais en plus, n’a pas du tout été robuste. Michel Therrien devra secouer ses hommes.

- Chez le Wild, Granlund est un jeune joueur prometteur, bien qu’il soit encore à la recherche d’un premier filet cette saison. Pominville et lui se complètent bien.

- On n’a pas beaucoup vu Mikko Koivu, Dany Heatley et Ryan Suter. Heatley poursuit sa saison de misère.
 

Une première face aux hommes de Patrick Roy

Eh oui, l’organisation montréalaise croisera le fer pour une première fois avec l’Avalanche du Colorado, depuis que Patrick Roy en est l’entraîneur-chef. Ai-je besoin de vous rappeler que Therrien a été préféré à ce-dernier lors du derby à la nomination du coach du Tricolore après la saison 2011-2012?

Je ne sais pas trop quoi penser de la décision de Michel Therrien de faire jouer son gardien numéro 2, Peter Budaj, face à la meilleure formation de la LNH jusqu’à présent…

Selon moi, même s’il affrontera son ancienne équipe, l’auxiliaire de Carey Price aurait plutôt dû prendre le départ face au Wild du Minnesota.

Pour sa part, Max Pacioretty devrait effectuer un retour au sein de l’alignement, suite à une blessure au bas du corps subie face aux Jets plus tôt au mois d’octobre. En théorie, il devrait remplacer Leblanc à l’aile du troisième trio. Pour sa part, le premier choix du Tricolore en 2009 devrait prendre la place de Blunden sur la quatrième unité, de quoi lui donner un peu de punch offensif.

L’alignement devrait donc être semblable à celui-ci pour le match de ce soir…
 

Galchenyuk – Eller – Gallagher

Bournival – Plekanec – Gionta

Pacioretty – Desharnais – Bourque

Leblanc – White - Parros
 

Markov – Subban

Gorges – Diaz

Bouillon – Murray
 

Budaj
 

Forts d’une victoire de 3-2, hier, face aux Stars, les hommes de Patrick Roy seront déjà à la recherche d’une 12e victoire cette année. Le Canadien sera-t-il capable de leur infliger seulement une deuxième défaite cette année?

Chose certaine, avec le dossier Varlamov qui suscite beaucoup d’attention médiatique ces temps-ci, on verra Jean-Sébastien Giguère devant la cage de l’Avalanche.

La formation du Colorado devrait être semblable à…
 

Landeskog – Stastny –Tanguay

O’Reilly – Duchene – Parenteau

Mitchell – MacKinnon – Talbot

Holden – Cliche - Bordeleau
 

Johnson – Hejda

Wilson – Guenin

Benoit – Sarich
 

Giguère
 

Le Canadien, lui, devra être beaucoup plus opportuniste qu’hier s’il veut espérer l’emporter.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires