Voici un aperçu du prochain combat du champion des 170 lb de l'UFC, Georges St-Pierre. Le représentant du Tristar de Montréal sera opposé au dangereux Johny Hendricks, à l'occasion du combat principal de l'événement UFC 167 qui aura lieu à Las Vegas, le 16 novembre.

Georges St-Pierre

  • Taille : 5 pi 11 po
  • Allonge : 76 po
  • Fiche : 24-2 
  • Âge : 32 ans

Plus à propos de Georges St-Pierre :

 

 

Johny Hendricks

  • Taille : 5 pi 9 po
  • Allonge : 69 po
  • Fiche : 15-1
  • Âge : 30 ans

Plus à propos de Johny Hendricks:

En route vers le prochain combat de Georges St-Pierre : Présentation de Johny Hendricks

Lutte

Johny Hendricks : Johny est un excellent lutteur amateur qui, d'ailleurs, a été quatre fois champion All-American en Division 1,et deux fois champion national en Division 1 en lutte. Sur le site de l'UFC, les statistiques d'Hendricks sont de 50% d'efficacité dans ses tentatives d'amnées au sol puisqu'il a réussi 44 de ses 88 tentatives. Par ailleurs, il a défendu avec succès 63% des tentatives d'amenées au sol de ses adversaires.

Georges St-Pierre : Georges est étrangement très dominant avec sa lutte, malgré que, bien souvent, ses adversaires possèdent beaucoup plus d’expérience que lui dans cette discipline. Sur le site de l'UFC, les statistiques de GSP sont de 75% d'efficacité dans ses tentatives d'amenées au sol puisqu'il a réussi 84 de ses 112 tentatives. Par ailleurs, il a défendu avec succès 88% des tentatives d'amenées au sol de ses adversaires. 

Le Québécois a déjà affronté d’excellents lutteurs dans le passé comme Josh Koscheck. Jusqu'à maintenant, il a toujours lutté avec ses adversaires sans complexe, mais Hendricks est un lutteur redoutable. Il a d’ailleurs déjà battu l’actuel champion de l’organisation Bellator, Ben Askren, dans un combat de lutte au début des années 2000. Néanmoins, dans un combat d’AMM, je donne un léger avantage en lutte pour Georges St-Pierre en raison de ses déplacements et de son timing exceptionnel. 

Sol (Grappling/lutte et soumission)

Johny Hendricks : L’Américain est explosif et très fort physiquement. Ce sera très difficile de l’amener au sol et de lui coller le dos contre le tapis comme Georges St-Pierre l’a fait à un bon nombre d’adversaires. Cependant, si jamais Hendricks se retrouve dans cette position, il risque d’être en grande difficulté. Le challenger a acquis une seule victoire par soumission jusqu’ici dans sa carrière.  Cette victoire par soumission est survenue en 2008 lorsqu'il a vaincu Richard Gamble (2-5) par étranglement (brabo choke). Mentionnons que Gamble a perdu trois combats par soumission.

Georges St-Pierre : Georges St-Pierre est une ceinture noire de jiu-jitsu brésilien et il a remporté cinq combats par soumission. Il a deux victoires par clé de bras, deux victoires par étranglement arrière et une victoire par Kimura.

Georges est certainement plus complet au sol. Je le crois plus à l’aise sur le dos et meilleur pour ramener la garde ainsi que pour traverser la garde de son adversaire. Cependant, il ne faut pas oublier que Hendricks a de la dynamite dans les poings et, si Georges se retrouve dans une position vulnérable au sol, l’Américain pourrait conclure rapidement. Cela dit, le Québécois est indéniablement supérieur à Hendricks dans cette facette des AMM.

Debout

Johny Hendricks : Hendricks est un redoutable cogneur gaucher. Il a d'ailleurs gagné huit combats par (T)K.O. et détient quatre victoires au premier round à l'UFC par (T)K.O. Son arme favorite est, sans contredit, sa main arrière qui a déjà terrassé plusieurs adversaires. En corps à corps, il utilise ses genoux de belles façons et son passé de lutteur l'aide certainement à bien contrôler ses adversaires pour pouvoir bien placer ses genoux.

Georges St-Pierre : Issu du karaté, Georges possède un excellent jeu de pieds pour entrer et sortir de la zone de feu de son adversaire. Très agile, il peut lancer des coups de pied autant avec sa jambe avant que sa jambe arrière et peut varier ses attaques en jambes. Vous le savez sans doute, le Québécois s’entraine avec les meilleurs au monde dans toutes les disciplines et c’est notamment le cas en boxe thaï et en boxe anglaise. Reconnu pour son jab très efficace, le Québécois a beaucoup d’armes debout.

Hendricks possède indéniablement l’avantage au niveau de la force de frappe, mais, dans l’ensemble, je crois que St-Pierre est largement supérieur debout. L’Américain a un style très rudimentaire, mais il faut admettre qu’il est très efficace et qu’il est très dangereux avec sa main arrière. Le champion en titre devra être prudent et ne pas reculer en ligne droite. Cependant, St-Pierre est un technicien qui travail en finesse et il aura un avantage important quant à la portée. Cela dit, même si Georges domine complètement Hendricks debout, ce dernier peut, à n’importe quel moment,et ce, avec une seule frappe, inverser complètement le déroulement du combat.  

Autres

Georges St-Pierre possède également beaucoup plus d’expérience que son adversaire et il a assurément un avantage marqué quant à l’endurance. Cependant, Hendricks est affamé et il a tout à gagner.

Adversaires communs avec GSP

Jon Fitch :

Georges St-Pierre a battu aisément Jon Fitch au mois d’août 2008 en le dominant complètement sur cinq assauts. Résultat, une victoire par décision unanime (50–44, 50–43, 50–44).

Johny Hendricks a pulvérisé Jon Fitch au mois de décembre 2011 avec une victoire par K.O. après seulement 12 secondes de combat.

Josh Koscheck :

Georges St-Pierre a battu Josh Koscheck à deux reprises. Au mois d'août 2007, il s'est imposé par décision unanime (29–28, 29–28, 30–27). Deux des trois juges ont toutefois accordé un round à l'Américain. Au mois de décembre 2010, Georges a battu, avec encore plus de facilité, Koscheck. Cette fois-ci, les juges ont donné les cinq rounds à Georges St-Pierre qui a gagné une nouvelle fois par décision unanime. (50–45, 50–45, 50–45)

Johny Hendricks a battu difficilement Koscheck au mois de mai 2012. Hendricks l'a finalement emporté par décision partagée. (29-28, 28-29, 29-28)

Carlos Condit :

Georges St-Pierre a effectué un retour gagnant à la compétition au mois de novembre 2012 après avoir subi une opération au genou. Le champion a conservé sa ceinture avec une victoire convaincante par décision unanime. (49–46, 50–45, 50–45) Un seul juge a accordé un round en faveur de Carlos Condit.

Johny Hendricks s'est mérité un combat de championnat grâce à une victoire par décision unanime (29–28, 29–28, 29–28) aux dépens de Condit, au mois de mars 2013. Cependant, Hendricks a clairement perdu le troisième round de son duel contre Carlos Condit.

Ne manquez pas l'article « Aperçu et Prédictions sur l'UFC 167 » qui sera publié très bientôt sur Affaires de Gars!

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires