Ce qui est difficile lorsqu’on commence un régime alimentaire ou qu’on tente tout simplement de faire plus attention à son alimentation, c’est de résister à la tentation... On dirait que tout d’un coup, les aliments « interdits » semblent encore plus alléchants! Pour ceux que ça pourrait réconforter un peu, je peux vous dire qu’en réalité, beaucoup d’aliments qui ont une mauvaise réputation ne sont pas si terribles que ça après tout. Même que certains de ces aliments peuvent vous aider à perdre du poids ou à le maintenir.

Les œufs

Si vous avez lu mon article traitant des œufs pour déjeuner, vous savez maintenant que le mythe entourant les œufs n’est pas réellement fondé et qu’au contraire, manger plus de gras que de sucre en matinée peut aider à régulariser votre profil hormonal. Une étude récente suggère même que la consommation d’un œuf au petit déjeuner semble augmenter les chances de perdre du poids, notamment par un meilleur sentiment de satiété. La raison est bien simple, les œufs sont remplis de protéines, ce qui ralentit la digestion.

La viande rouge

Pendant des années, les gens se sont fait dire d’éviter de manger de la viande rouge. En fait, c’est plus la qualité de la source dont il faut se préoccuper. Une coupe maigre de bœuf contient à peine plus de gras qu’une poitrine de poulet sans peau. Comme les œufs, la viande rouge est chargée avec des protéines et des minéraux, dont le fer. D’ailleurs, le type de fer que l’on retrouve dans la viande rouge est celui qui est le mieux assimilé par l’organisme. Vous serez heureux d’apprendre, messieurs, que la viande rouge est excellente pour la production de testostérone! Pour ceux qui ont peur du gras, je vous suggère la lecture de mon article : « Prendre du gras pour perdre du gras ».

Le porc

Le porc a longtemps eu mauvaise réputation. Voilà bien un cas où la viande elle-même n'est plus ce qu'elle était il y a quelques années. Les bonnes coupes de filet de porc d'aujourd'hui sont environ 30 % plus maigres qu'il y a 20 ans. Cela rend cette viande blanche beaucoup plus intéressante pour la consommation en conférant les mêmes avantages que le poulet, qui est tant prisé dans les régimes faibles en gras. Le porc du Québec serait particulièrement meilleur et comme pour toutes les viandes, il est toujours possible de faire un choix encore plus santé en optant pour des produits biologiques ou du moins sans hormones.

Les noix

Les noix sont peut-être riches en matières grasses, mais ce sont de bons gras. Elles sont également riches en protéines et en fibres, ce qui aide à stabiliser la glycémie dans une collation fruitée. Elles peuvent particulièrement aider à contourner l’envie de se jeter dans les biscuits et autres friandises. Les études montrent à ce sujet qu’une consommation de petites quantités de noix peut aider à contrôler la faim sans causer de gain de poids. Le beurre d'arachide ou d’amande peut donc rapidement devenir votre ami si vous suivez un régime! Il n’en tient qu’à vous de contrôler vos portions.

Le fromage et le yogourt

Les régimes essaient souvent de réduire les aliments riches en calories en coupant dans les produits laitiers. Quoiqu’il soit vrai qu’ils contiennent une certaine quantité de gras saturés, ils contiennent aussi beaucoup de calcium, dont plusieurs études ont démontré les effets positifs sur la perte de poids. L’une des théories explicatives serait que le corps brûle plus de graisse lorsqu’il y a suffisamment de calcium dans l’alimentation. Les produits fermentés ou soumis à une activité bactérienne, comme le yogourt et le fromage, sont particulièrement bien tolérés par l’organisme et aident au maintien de la flore intestinale. Encore une fois, je vous suggère de faire tout de même des choix judicieux en optant pour des produits biologiques ou encore faibles en gras.

Le café

Le café a lui aussi longtemps eu mauvaise réputation. Pourtant, de plus en plus d'études démontrent ses bienfaits sur le métabolisme, en plus de ses effets protecteurs sur les maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson). En fait, le café est nuisible si vous en consommez de façon abusive (plus de 3 tasses par jour) ou que vous ne le tolérez pas bien parce que des facteurs présents dans votre environnement augmentent votre production de cortisol (hormone de stress). Il sera également néfaste tout dépendant de ce que vous y ajoutez (crème, sucre, sirops aromatisés). Si vous le buvez noir par contre, vous bénéficierez d’un coup de pouce métabolique et d’une bonne dose d’antioxydants sans gras ni calories supplémentaires!

Les portions

Beaucoup d’autres aliments étiquetés comme « mauvais » pour la santé pourraient aussi vous aider, simplement en contrôlant les portions ou la qualité de la source (production, traitements, ajouts, etc). Vous priver complètement des aliments que vous aimez peut tout simplement vous conduire à l'échec en bout de ligne. La meilleure stratégie consiste à fixer des limites et à les respecter.

Source(s) image(s):

Commentaires