Allison a une étrange dépendance. Du matin au soir, elle mange des pneus d’autos coupés en petits morceaux. Elle aime tellement ça qu’elle est incapable d’arrêter, si bien qu'il s’agit presque d’une drogue pour elle.

Sa dépendance a commencé il y a six ans. À l’époque, elle adorait mâcher de la gomme, sauf que ça lui coûtait très cher. Pour économiser de l’argent, elle a eu la drôle d’idée de mettre dans sa bouche un morceau d’élastique. Peu de temps après, elle a découvert les pneus…

À ce jour, la femme de 19 ans aurait consommé pas moins de 50 pneus. Quotidiennement, elle ingurgite environ 60 cm de pneu.

Chaque fois qu’elle met un morceau dans sa bouche, elle le mastique jusqu'à ce qu’il ne goûte plus rien. Ensuite, elle l’avale et passe au suivant.

Selon elle, les pneus se rapprocheraient de la sensation du bœuf et seraient même une explosion pour les papilles. Ils représenteraient également un bon entraînement pour les dents.

Bien que s’opposant à cette pratique, son amoureux, employé dans une boutique qui vend des pneus, lui fournit quotidiennement sa substance première.

Même si elle avoue n’avoir aucun problème de santé, l’Américaine risque de développer des problèmes neurologiques et des cancers. Les pneus contiennent beaucoup de produits chimiques qui peuvent faire énormément de dommages à l’organisme quand ils sont ingérés.

Mais Allison ne veut rien comprendre. D’après elle, tout ce qui entre doit ressortir et les pneus ne font pas exception à la règle.

Source : Gentside

Source(s) image(s):
Gentside

Commentaires