Quand l’entre-deux saisons s’installe (automne-hiver), avouons-le, on est trop souvent pris de court lorsque le mercure descend soudainement. On s’habille alors comme on le peut, avec ce que l’on a à portée de la main pour aller porter les poubelles au chemin ou pour faire une tâche quelconque rapidement. Pour d’autres, il s’agit tout simplement d’un manque de goût. On a droit alors à des horreurs vestimentaires caractérisées. C’est dans cette circonstance qu’on peut dire de quelqu’un qu’il est habillé ou « attriqué comme la chienne à Jacques »! Mais d’où vient donc cette expression colorée bien de chez nous?

La chienne à qui?

En fait, il y a deux versions concernant l’origine de cette expression. L’une raconte que la « chienne à Jacques » ne ferait pas référence à la femelle du chien, mais bien au survêtement de travail que l’on porte par-dessus nos vêtements lorsque le travail à accomplir est trop salaud. Mais la version la plus unanimement retenue est celle de cet habitant du Bas-du-Fleuve au début du XIXe siècle, un certain Jacques Aubert, qui avait une chienne. Elle était d’ailleurs sa seule amie, lui qui était vieux garçon. Celle-ci avait souffert d’une maladie qui lui avait fait perdre tous ses poils. L’hiver venu, Jacques prenait soin de ne pas faire geler sa compagne canine en lui faisant porter de vieux vêtements. La scène loufoque qui s’offrait aux passants s’est appliquée par la suite à tous ceux qui s’habillaient de façon débraillée : « Eh! Regarde-le donc! Il est attriqué comme la chienne à Jacques! »

Les expressions de chien

Le chien est le meilleur ami de l’homme, tout le monde le sait. Mais nos expressions en font un être que l’on associe à la mauvaise fortune et au négatif. Voici quelques-unes de ces expressions les plus populaires et les plus originales qui tournent autour du chien :

  1. Être comme chien et chat : se chicaner tout le temps.
  2. Avoir la chienne : être pris d’une frayeur incontrôlable.
  3. Faire une vie de chien : avoir une vie misérable.
  4. Fourrer le chien : perdre son temps.
  5. Mon chien est mort : ne pas réussir ce que l’on voulait faire.
  6. Malade comme un chien : être très malade.
  7. Il fait un temps de chien : du mauvais temps, température exécrable.
  8. Être comme chien qui jappe après la lune : s’ennuyer.
  9. Être un enfant de chienne : mauvaise personne, voyou, malappris.
  10. Dehors les chiens pas de médaille : dehors les personnes non invitées.

Avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemis, n’est-ce pas? Bonne semaine!

Liens :

www.dogstory.net

http://www.legrenierdebibiane.com/participez/Expressions/quebec.html

 

Source(s) image(s):
chien habillu00e9

Commentaires