Samsung est surtout connu pour commercialiser des téléphones intelligents avec de grands écrans. Le Galaxy S III Mini est visiblement l’exception qui confirme la règle. Voilà plusieurs semaines que je m’amuse avec ce petit appareil. Consultez ma critique.

Un ovni!

La première fois que j’ai tenu le S III Mini dans mes mains, je dois avouer que je me suis senti nostalgique. Son design classique et sans prétention m’a rappelé les premiers téléphones intelligents sans clavier physique. Il faut dire que l’appareil de Samsung détonne parmi les cellulaires.

En effet, son écran tactile SUPER AMOLED d’à peine 3,97 po est beaucoup moins grand que celui des ténors de l’industrie comme le HTC One (4,7 po), le LG G2 (5,2 po) ou encore son grand frère, le Galaxy S4 (5 po). Les images qu’il affiche demeurent très belles, même si certains pourraient trouver qu’elles sont un peu moins éclatantes que ce qui se fait ailleurs.

Sur la balance, le S III Mini affiche un poids d’environ 111,5 g, ce qui est inférieur à la plupart des appareils de la concurrence. Même le nouveau iPhone 5S est plus lourd. Personnellement, j’ai trouvé qu’il se mettait très bien dans une poche de pantalon.

Pas le même public

Il faut dire cependant que le S III Mini ne joue pas dans la même ligue. Il s’agit plutôt d’un appareil d’entrée de gamme, peu coûteux, s’adressant aux gens qui recherchent la « base ». Évidemment, vous pouvez accéder aux applications les plus populaires d’Android, mais vous pouvez vite voir les limites de l’appareil si vous tentez, par exemple, de passer d’une application à une autre. Disons que d’autres téléphones font mieux dans le domaine.

Le S III Mini n’est pas non plus un dinosaure. Grâce à son processeur bicoeur de 1,2 GHz, vous pourrez utiliser des applications assez gourmandes ou regarder des vidéos dans une résolution élevée sans trop éprouver de ralentissements.

Comme tous les téléphones intelligents qui se respectent, l’appareil de Samsung contient un appareil photo extérieur d’une résolution de 5 Mpx. On comprend que ce n’est pas avec cet appareil photo que l’on va prendre les plus belles photos au monde. En revanche, il contient suffisamment de modes et d’options pour nous dépanner.

Finalement, j'ai été assez impresionné par l'autonomie de la pile, laquelle m'a semblé supérieure à beaucoup d'autres modèles. En fonction de votre utilisation, vous devrez recharger la pile qu'une fois tous les 2 ou 3 jours. Ça change des téléphones que l'on doit mettre sur la charge tous les soirs. 

Verdict

Le S III Mini s’adresse d’abord et surtout aux consommateurs qui cherchent un téléphone intelligent sans flafla. Il peut s’agir d’un bon appareil pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec les sans-fil et qui souhaitent tranquillement se familiariser avec le monde des technologies mobiles.

Points forts :

- Peu coûteux

- Se transporte facilement dans une poche

- Assez léger

- Autonomie acceptable

 

Points faibles :

- L’appareil photo est inférieur à ce que fait la concurrence.

- Naviguer entre les applications peut être plus fastidieux.

 

Le Samsung Galaxy S III est notamment disponible chez Telus.

Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Source(s) image(s):
Telus

Commentaires