BORNES ÉLECTRIQUES

Les hommes de Michel Therrien recevaient Alain Vigneault et les Rangers de New York, samedi soir, au Centre Bell. C’était un deuxième duel entre les deux formations cette saison. Le premier avait couronné les Canadiens qui l’avaient remporté par la marque de 2-0, mais cette fois, le scénario a été tout autre, alors que les visiteurs ont blanchi le CH par la marque de 1-0.

Le Tricolore partait déjà avec un avantage de taille : celui du gardien de but. En effet, le gardien numéro 1 des Blue Shirts, Henrik Lundqvist, n’était pas en uniforme, remplacé par Cam Talbot. C’était donc un duel entre Price et Talbot devant le filet.

Pour sa part, Alexei Emelin effectuait un retour au jeu après une absence de plus de sept mois en raison d’une blessure au genou. C’était une très bonne nouvelle pour CH qui allait pouvoir miser sur davantage de robustesse à la ligne bleue.

Brendan Gallagher – qui avait raté le match de la veille en raison d’un virus – était de nouveau inclus dans l’alignement. L’originaire de la Colombie-Britannique évoluait aux côtés de Lars Eller et Alex Galchenyuk avec qui il est habituellement jumelé.

Douglas Murray et Ryan White n’ont pas revêtit l’uniforme bleu-blanc-rouge, eux qui ont dû laisser leur place à leurs coéquipiers qui retournaient au jeu.

Avec une formation complète, Bournival et Brière se retrouvaient sur le quatrième trio en compagnie de Travis Moen.

Après avoir marqué le seul but de la séance de tirs de barrage vendredi soir face aux Blue Jackets, David Desharnais pilotait le 3e trio. Pacioretty et Bourque complétaient cette unité offensive.

Chez les Rangers, Dominic Moore affrontait son ancienne équipe avec qui il a disputé 21 parties en 2009-2010. Même chose pour Benoit Pouliot qui avait fait partie de l’échange envoyant Guillaume Latendresse au Wild du Minnesota.

Vigneault a pris la décision de ne pas inclure le jeune défenseur Michael Del Zotto dans son alignement, lui qui n’a inscrit que 4 points en 2013-2014.

Impliqué dans des rumeurs de transactions avec Max Pacioretty dernièrement, l’attaquant étoile de la formation new-yorkaise Rick Nash n’était pas en uniforme, dû à une commotion cérébrale.
 

Première période

Alexei Emelin n’a pas tardé à se faire remarquer. Le défenseur russe a été l’un des plus proactifs de son équipe lors des 10 premières minutes de la rencontre. Par contre, comme il est souvent le cas après une longue absence, son exécution n’était pas au rendez-vous et il a démontré un peu de difficulté à remporter ses batailles à un contre un.

Malgré une multitude de tirs accordés en fin d’engagement, les locaux ont pu compter sur le brio de leur gardien de but qui n’a rien accordé aux Rangers avec une performance de 15 arrêts. Le CH, lui, a été limité à seulement 7 lancers.

Après Carey Price, c’est sans aucun doute David Desharnais qui a été le meilleur des Canadiens. En plus d’avoir provoqué une pénalité, il a récolté un tir au but et en a bloqué quatre, tout en remportant 80% de ses mises en jeu.
 

Deuxième période

Les Rangers dénoueront l’impasse dès la 8e minute, grâce à un but de Ryan Callahan en avantage numérique. Le capitaine des Rangers réussira à battre Carey Price, alors qu’il va faire dévier un tir frappé violent provenant du bâton de Brad Richards à la pointe. Derek Stepan sera crédité, tout comme Richards, d’une mention d’aide sur le but.

À ce moment, il était inquiétant de remarquer que la troupe d’Alain Vigneault avait remporté 8 de ses 9 matchs cette saison lorsqu’elle parvenait à marquer le premier but.

Le Tricolore va être victime de tonnes de revirements lors du second vingt, mais encore une fois, Carey Price effectuera les arrêts nécessaires pour garder les siens dans le match.

Puis, alors qu’il reste moins de trois minutes à faire à la période, Chris Kreider sera puni pour bâton élevé aux dépens de P.K. Subban, ce qui offrira un avantage numérique aux Canadiens. On sera toutefois incapable d’en profiter.

Au deuxième entracte, la marque est de 1-0 en faveur des Rangers. Le CH s’est toutefois rattrapé au chapitre avec 10 contre 9.
 

Troisième période

L’ultime engagement sera à l’image des deux premiers : deux gardiens qui ne permettent rien, beaucoup d’occasions ratées devant le filet et un manque d’exécution qui occasionnera plusieurs dégagements interdits.

On a aussi eu droit à de nombreuses empilades devant le filet des Rangers, malgré que le CH n’ait pu profiter de la désorganisation de leurs adversaires dans sa propre zone.

Il reste moins d’une minute au match et on retirera Carey Price au profit d’un sixième attaquant. Le Tricolore peinera à s’installer en zone adverse et devra s’avouer vaincu.

La marque finale est donc de 1-0 en faveur des Rangers de New York.

La troisième étoile revient à Carey Price avec 34 arrêts, la deuxième, à Cam Talbot qui a récolté son premier jeu blanc en carrière dans la Ligue Nationale et la première, à Ryan Callahan, le capitaine des Rangers qui a été l’auteur du premier et seul but de la partie.
 

Analyse

- En milieu de troisième période, Michel Therrien a jumelé Emelin à Markov. Ce sont des retrouvailles pour les deux compatriotes Russe. Cela annonce un grand réaménagement à la ligne bleue du Tricolore.

- Comme c’est souvent le cas face aux Rangers, le score est resté très bas. Chaque club qui affronte cette formation se doit d’être opportuniste, car la défensive du club est une, sinon la meilleure du circuit.

- Il y a eu quelques décisions douteuses de la part des officiels, mais au final, ça n’a pas nécessairement avantagé une des deux formations plus que l’autre.

- Brendan Gallagher aurait-il dû se reposer et ne pas prendre part au match de ce soir? Chose certaine, son trio a été le plus faible de l’équipe contrairement à d’habitude où lui, Eller et Galchenyuk, sont les trois meilleurs attaquants du CH.

- David Desharnais, Rene Bourque et Max Pacioretty ont, selon moi, constitué la meilleure unité offensive. Cependant, le numéro 67 a peut-être coûté le match aux siens, ayant écopé d’une pénalité qui a directement mené au but de Callahan.

- En trois matchs cette semaine, la Sainte-Flanelle n’a inscrit que 4 buts. Ce manque cruel d’offensive leur aura peut-être coûté quatre points au classement. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, si on avait réussi à marquer ne serait-ce qu’un seul but ce soir, les chances de participer aux séries éliminatoires auraient augmenté significativement. Le CH aura la chance de se reprendre la semaine prochaine avec des affrontements à domicile mardi face au Wild et samedi contre les Penguins, en plus de vendredi, alors qu’ils visiteront les Capitals de Washington.

- Alexei Emelin a connu un fort match, même s’il démontrait quelques lacunes. Avec 16 minutes de temps de jeu seulement, je crois qu’il a fait très bonne figure.

- Chris Kreider et Brian Boyle ont été particulièrement efficaces en échec avant, éliminant presque toute possibilité de bonne première passe à la relance.

- Je ressors encore une fois ce soir ma cassette sur le manque d’opportunisme des Canadiens. S’ils ont percé la muraille des Rangers à plusieurs reprises, c’est clair et net qu’ils n’ont pas pu profiter de leurs occasions de marquer.

- Chapeau à Carey Price qui a livré une prestation incroyable. Le gardien de 26 ans a notamment réussi de nombreux arrêts spectaculaires de la mitaine.

- Pour sa part, Michel Therrien croit que ses joueurs en ont fait assez : « C’est sûr qu’on veut capitaliser sur nos chances de marquer. Je vois que c’est une lacune. Mais je crois que nos joueurs ont travaillé fort, tout comme hier. Si nous continuons à travailler de cette façon, les bonnes choses vont arriver. »

- L’entraîneur-chef de l’équipe s’est prononcé sur la prestation de David Desharnais et de son trio : « J’ai aimé ce que j’ai vu de David Desharnais. C’est notre trio [le troisième trio] qui a provoqué le plus de chances de marquer »

- Il a aussi commenté le retour du numéro 74 : « Emelin nous a donné 16 minutes de hockey solide. J’ai beaucoup aimé sa prestation dans ce premier match. Il jouait en confiance et j’ai été très intéressé. »

- « Il ne nous reste que quelques minces ajustements à faire pour connaître encore plus de succès » - Brandon Prust

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires