En tant qu’amateur de sport automobile et de jeux de course, je dois vous avouer que j'étais impatient de mettre la main sur « Forza Motorsport 5 ».

En effet, j'étais impatient non seulement de voir ce que les développeurs de Turn 10 pouvaient faire sur la nouvelle génération de cette console, mais aussi de voir les différences entre Forza 4 et Forza 5.
 
Forza Motorsport 5 est une célébration du sport automobile, et attendez-vous à avoir la « chair de course », pour reprendre la phrase promotionnelle du Grand Prix du Canada de l'an dernier. Voici pourquoi. 

Présentation

On ne peut pas parler de Forza sans mentionner les graphiques améliorés sur la Xbox One. Bien entendu, c'est un jeu de nouvelle génération, donc on s'attend à beaucoup. L'équipe de Turn 10 nous offre un jeu qui roule en pleine HD 1080p et avec un vrai 60 images par seconde. Les détails sont époustouflants. Quand on est dans la cellule de survie (cockpit) du véhicule, il y a les reflets du soleil qui aveuglent pour un instant, comme si on pilotait réellement. La narration faite par les animateurs de la très populaire émission de la BBC, Top Gear, est non seulement bien réalisée, mais il y a aussi une pointe d'humour qui vous fera certainement sourire. Le seul petit hic, selon moi, concerne les détails par rapport à la poussière et les débris sur la piste. Sans que ce soit complètement raté, on aurait pu mettre un peu plus d'effort pour rendre le tout plus réaliste. C'est un petit détail qui ne vous dérangera pas tant que ça, mais bon, les petits détails peuvent être importants pour certains. 

Jouabilité

Le jeu vous donne accès dès le début à toutes les pistes et à toutes les voitures, ce qui est génial! Par contre, il vous faudra amasser assez de crédits pour pouvoir acheter le véhicule de vos rêves. Si vous voulez comparer le nombre de pistes et de véhicules qui se retrouvent dans Forza Motorsport 5 comparativement à Forza 4, vous remarquerez qu’il y a moins de véhicules et de pistes disponibles. Par contre, chaque véhicule et chaque piste sont tellement détaillés qu'on oublie qu'il y a moins de choix, du moins en ce qui a trait aux véhicules. Toutefois, pour les pistes, ça peut devenir redondant. Il y a quand même eu l'ajout de trois nouvelles pistes extraordinaires, soit Spa-Francorchamps, Laguna Seca et Mount Panorama, appelée affectueusement Bathurst. Juste courir sur ces trois pistes en vaut vraiment la peine. En espérant que pour les DLC, les créateurs du jeu nous mettront au volant d'un peu plus de véhicules et sur davantage de pistes. 

Comme moi, vous avez entendu parler des changements sur la manette de la Xbox One; vous verrez que ces changements s'appliquent très bien à un jeu comme Forza. Chaque fois que vous accélérez, vous sentez la gâchette vibrer, ce qui vous donne sérieusement l'impression d'appuyer sur l'accélérateur. C'est la même chose si vous appuyez sur le frein. Ça ajoute assurément au réalisme, mais aussi à l'expérience de jeu. Bref, vous aurez sans aucun doute beaucoup de plaisir à jouer à Forza Motorsport 5.

Drivatar

On ne peut pas parler de Forza 5 sans mentionner ce nouveau concept nommé Drivatar. Le concept est simple : le jeu étudie vos comportements lorsque vous conduisez et crée un avatar virtuel qui sera envoyé à votre place pour faire des courses lorsque vous ne jouez pas. Votre Drivatar ramasse aussi des crédits que vous pouvez ensuite utiliser pour acheter de nouveaux véhicules ou modifier celui que vous avez en achetant des pièces, des décalques et bien d'autres composants pour personnaliser votre monture. Le concept va plus loin, car même quand vous jouez en mode solo, vous êtes sur la piste contre d'autres Drivatars, ce qui permet d'avoir une expérience plus concrète. Vous ne courez pas simplement contre un ordinateur, mais contre des opposants qui ont des comportements humains. C'est beaucoup plus difficile, mais en même temps, tellement plus gratifiant quand vous faites un dépassement. 

Si vous êtes un amateur de courses, vous adorerez assurément Forza 5 pour la Xbox One. Satisfaction garantie! 

Source(s) image(s):

Commentaires