Les Canadiens de Montréal visitaient les Capitals à Washington pour une première fois cette saison. Ayant été extrêmement prolifiques en 2e et 3e période de leur duel de mardi face au Wild, le Tricolore a continué sur sa lancée en inscrivant trois buts lors du premier vingt, dont le premier de la saison de David Desharnais, en route vers une victoire de 3-2.

Rene Bourque n’était pas en uniforme, blessé. Pour sa part, Francis Bouillon, a été retiré de l’alignement, car Michel Therrien voulait donner un peu de temps de jeu à Douglas Murray. Avec sept défenseurs en santé, l’entraîneur-chef du CH a le luxe de pouvoir prendre des décisions semblables. Le numéro 55 sera de retour dans la formation partant samedi soir face aux Penguins.
 

Comme mentionné dans l’avant-match, ce n’était pas Carey Price, mais bien Peter Budaj qui été d’office devant la cage montréalaise. Il obtenait ainsi un cinquième départ cette saison.
 

Première période

Comme on pouvait s’y attendre, le début du match sera à l’image de l’identité des deux clubs en présence : un jeu rapide, intense et beaucoup de lancers au filet. La qualité du jeu défensif est donc un élément clé dans ce genre de situation. Cependant, les arrières des Capitals vont permettre beaucoup de séparation avec les attaquants adverses et vont oublier à plusieurs reprises des avants du CH dans l’enclave.
 

Après plusieurs occasions de marquer, Travis Moen sera le premier à s’inscrire au pointage. Son tir faible va battre Neuvirth du côté de la mitaine et procurer l’avance aux siens. Michael Bournival récoltera une mention d’aide sur ce but.
 

Quelques minutes plus tard, la foule du Verizon Center va assister à une des rares bagarres de P.K. Subban, lui qui jettera les gants devant Troy Brouwer. Meilleur lutteur que boxeur, le défenseur du bleu-blanc-rouge, dirigera peu de coups de poing en direction de son rival avant de lui faire perdre l’équilibre.
 

L’absence de P.K. Subban n’aura pas d’effets négatifs sur l’offensive de la formation montréalaise, au contraire! Durant les cinq minutes suivant la bagarre de leur coéquipier, l’équipe s’inscrira au pointage à deux reprises.
 

Le premier des deux buts sera inscrit par David Desharnais, qui va dévier un tir de la ligne bleue provenant du bâton de Josh Gorges. On ira à la reprise vidéo pour s’assurer que le #51 n’avait pas touché la rondelle plus haut que la hauteur permise, mais la décision prise sur la glace ne sera pas modifiée. C’est un premier but en 27 parties de saison régulière pour le québécois, lui qui n’avait pas marqué depuis le 25 avril 2013!
 

Le second filet, lui, sera une gracieuseté de Daniel Brière qui inscrira son 4e de la saison en avantage numérique. Pour se faire, il va prendre le retour du lancer Josh Gorges. Alexei Emelin récoltera un premier point cette saison sur ce but.
 

Avec moins de 30 secondes à faire dans le match, Alex Ovechkin va profiter d’une supériorité numérique pour réduire l’écart à deux buts à l’aide d’un tir du poignet. Les mentions d’aide de son 18e but de la saison seront attribuées à Carlson et Brouwer.
 

Deuxième période

La troupe d’Adam Oates va connaître son pire engagement du match, ne dirigeant que trois tirs au filet de Peter Budaj qui ne cèdera pas. Les Canadiens, eux, domineront avec 14 lancers, mais se buteront à Michael Neuvirth qui avait visiblement en tête de se rattraper de la bévue qu’il avait commise sur le but de Moen.
 

Troisième période

On a donné comme mission à nos joueurs de protéger l’avance du côté des entraîneurs des Glorieux en vue de ce troisième vingt et la mission sera plutôt bien réussie. Mais alors qu’on a l’impression que les Glorieux se dirigent vers une victoire facile, voilà qu’Alex Ovechkin redonnera un sens à cette partie en faisant dévier un lancer de Carlson pour inscrire son deuxième de la rencontre.
 

Heureusement, le Tricolore sera capable d’écouler les sept minutes restantes au match pour savourer une deuxième victoire consécutive cette fois-ci par la marque de 3-2.
 

Lors de la dernière minute de jeu, Michael Bournival bloquera un tir provenant du bâton de Carlson et restera étendu sur la glace. Il aura besoin de l’aide de ses coéquipiers pour quitter la glace. Après le match, on a appris de la bouche de Michel Therrien que son protégé avait subi une contusion au pied droit et qu’il était donc un cas incertain pour le match du lendemain.
 

Le total des tirs sera en faveur des Canadiens au compte de 31 contre 27 pour ses adversaires.
 

Les trois étoiles du match : 1- Alex Ovechkin (2 buts) / 2- Josh Gorges (2 aides) / 3- John Carlson (2 aides)
 

Analyse

- Brendan Gallagher attire la plupart du temps un ou deux joueurs sur lui, ce qui laisse beaucoup plus d’espace de manœuvre à Pacioretty et Desharnais. Cette unité a, selon moi, encore été la meilleure du CH.
 

- Peter Budaj a une fois de plus confirmé son statut de gardien auxiliaire de luxe, avec une performance de 25 arrêts en plus de n’allouer que 2 buts.
 

- David Desharnais a enfin brisé la glace! Après des dizaines d’opportunités manquées depuis le début de la saison 2013-2014, il a finalement inscrit son premier but. On espère que ça se poursuivra pour lui.
 

- Tous les joueurs du Tricolore ont compilé au moins un tir au but, sauf Galchenyuk, Murray et Emelin.
 

- Malgré seulement 6:55 de temps de jeu, Michael Bournival s’est illustré et a probablement été un des trois meilleurs de son équipe.
 

- Andrei Markov a profité de presqu’autant de temps en supériorité numérique (6:50) que le temps de jeu total de Bournival.
 

- Un match extraordinaire pour Moen et White. On aimerait les voir plus souvent avec une telle intensité.
 

- Grâce à ce gain, le Tricolore se retrouvera au sixième échelon de sa conférence, à quatre points seulement du sommet de celle-ci.
 

Dans les prochaines heures

Les Canadiens ont pris l’avion en direction de Montréal dès la fin de la partie face aux Caps. Ils renoueront avec l’action à 19h, samedi, face aux Penguins de Pittsburgh.
 

Deuxièmes de l’Association de l’Est, les troupiers de Dan Bylsma ont eux aussi disputé un match vendredi soir. Ils l’ont emporté par la marque de 4-3 sur les Islanders de New York.
 

Kunitz, Malkin, Neal, Crosby, Letang et compagnie tenteront de freiner le Tricolore. Y parviendront-ils? La question mérite d’être posée. Chose certaine, je crois que ce sera un des meilleurs affrontements de la saison du côté du CH. S’ils triomphent, ils se retrouveront à seulement deux points des Penguins au classement!
 

On assistera aussi à un duel de gardiens entre Carey Price et Marc-André Fleury, deux athlètes qui pourraient aller à Sotchi pour les Jeux Olympiques?
 

La fatigue que les deux équipes auront accumulée résultera probablement en un match où les occasions de marquer seront nombreuses. À la meilleure formation d’en profiter!

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires