Lorsqu’on parle de bandes dessinées québécoises, les Éditions de La Pastèque sont un incontournable. Sans leur apport, l’industrie de la BD au Québec n’aurait certainement pas le même visage aujourd’hui. Les plus jeunes lecteurs ont peut-être l’impression que la maison d’édition créée par Frédéric Gauthier et Martin Brault a toujours existé, mais, dans les faits, elle a été fondée en 1998. Et on peut dire qu’il s’en est passé des choses depuis les 15 dernières années. Pour nous le prouver, la maison d’édition vient de lancer un album anniversaire intitulé « La Pastèque - 15 ans d'édition ».

Retour vers le futur

Ce superbe ouvrage de 272 pages nous permet de (re)vivre l’histoire de cette brillante maison d’édition à l’aide de différents documents et témoignages. Dans les premières pages, on retrouve une magnifique introduction de Pierre Fournier (l’homme derrière notamment Capitaine Kébec), un texte de Bart Beaty (qui nous raconte l’histoire derrière Spoutnik, la revue de bande dessinée de La Pastèque) et un témoignage de Mélanie Vincelette (la fondatrice de la maison d’édition Marchand de feuilles). Chacun n’a que de bons mots pour La Pastèque et confirme que cette dernière a joué un rôle majeur dans le développement de la bande dessinée québécoise dans la belle province. Il est d'ailleurs difficile d'être en désaccord avec eux. 

Par contre, à mon sens, l’un des documents le plus importants de ce livre anniversaire est, sans aucun doute, l’entrevue des cofondateurs réalisée par Jean-Dominique Leduc. Sans filtre, Frédéric Gauthier et Martin Brault nous expliquent comment ils ont appris le métier d’éditeur, où ils ont trouvé leur inspiration, de quelle façon ils ont mis sur pied leur entreprise, et surtout, pourquoi ils ont voulu se lancer dans cette aventure. Les débuts n’ont pas été faciles et ils avouent avoir appris sur le tas en commettant des erreurs (mais également de bons coups).

Les deux hommes, qui se sont rencontrés à l'ancienne librairie Mouette rieuse, sont aussi conscients qu’ils ont fait beaucoup de chemin depuis la fin des années 1990. Mais n’étant pas du genre à rester assis sur leurs lauriers, les éditeurs veulent aller plus loin dans les prochaines années en s’attaquant notamment aux livres jeunesse. Bref, il est très inspirant de constater qu’après 15 années, les deux hommes n’ont rien perdu de leur fougue et souhaitent encore réaliser de grandes choses.

Des documents uniques

Alors que les entrevues occupent environ une soixantaine de pages, les archives, elles, sont beaucoup plus imposantes. La Pastèque a vraiment été généreuse en nous bombardant d’images et de photos de toutes sortes. Chaque fois que l'on tourne la page, on s'émerveille en découvrant de nouvelles choses. 

Bien sûr, on retrouve des images provenant des anciens albums, des couvertures qui n’ont jamais vu le jour, ou encore des photos d’images promotionnelles. La maison d’édition a aussi eu l’idée de nous faire revivre son aventure du point de vue « corporatif ». On peut ainsi trouver une image numérisée de la couverture des lettres patentes de La Pastèque ou encore un communiqué de presse sur le lancement du site Internet datant de 1999.

Tous ces documents précieux ont été mis en page intelligemment de façon que le lecteur ne soit pas inondé d’informations. Sur certains pages, on en retrouve plusieurs (comme les diverses traductions de la série Paul), alors que sur d’autres, il n’y en a qu’un seul.

De plus, chaque document présenté est accompagné de sa légende qui nous indique en quelques mots ce que c’est. Celle-ci permet d’identifier rapidement, et surtout de savourer pleinement, ce qu’on nous présente.

Il y a également, vers la fin du livre, la liste complète des oeuvres publiées ainsi que les différents prix remportés. 

La Pastèque au Musée

Peut-être que vous ne le savez pas, mais La Pastèque tient une exposition au Musée des Beaux-Arts de Montréal jusqu’au 30 mars 2014. En fait, 15 artistes de la Pastèque ont créé des BD de quelques pages en s’inspirant chacun d’une œuvre différente de la collection de l’institution montréalaise.

Évidemment, je vous encourage à aller voir cette magnifique exposition, mais si vous voulez avoir un petit complément ou tout simplement revivre des bons moments, sachez que les dernières pages nous montrent les œuvres choisies par les bédéistes et leurs œuvres originales. Vous pourrez aussi lire une petite biographie de chacun.

Il est intéressant de voir comment chaque auteur a mis en image ces œuvres d’art. Il est vrai que chacun possède un style bien différent, mais, à mon sens, c’est cela justement qui fait la force de cette expérience. Pour ceux qui sont plus ou moins familiers avec la bande dessinée, c’est un bon moyen de découvrir de nouveaux auteurs et, par la suite, d’aller voir ce qu’ils ont fait d'autre.

Verdict

Avec La Pastèque - 15 ans d'édition, La Pastèque n’aurait pas pu souligner d’une meilleure façon ses 15 ans d’existence. Elle nous présente un ouvrage complet, recouvrant une tonne d’informations (entrevue, images, photos, etc.) croustillantes sur son histoire.

Cote : 4 étoiles sur 5

Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Source(s) image(s):
La Pastu00e8que

Commentaires