BORNES ÉLECTRIQUES

Les Canadiens de Montréal connaissaient une bonne séquence, ayant remporté leurs trois derniers matchs, sont arrivés à Buffalo gonflés à bloc. De son côté, le club local, les Sabres, avait perdu ses trois dernières rencontres en ne marquant qu’un maigre total de trois buts. Michel Therrien se devait de trouver une façon de motiver sa troupe pour éviter qu’elle prenne le match à la légère, ce qu’il a admirablement réussi, puisque Montréal l’a emporté par un score de 3 à 1 sur Buffalo, mercredi soir.

Les Sabres n’avaient inscrit que 44 buts depuis le début du calendrier 2013-2014, le plus petit total dans la LNH, et il s’agit de la seule équipe à présenter une moyenne de filets par match inférieure à deux buts!

Première période

La première moitié de l’engagement a servi aux deux équipes à s’analyser, on n’a pas assisté beaucoup de chances de marquer, si ce n’est de Luke Adam, un ex-joueur du Junior de Montréal (LHJMQ), qui a raté une occasion à la deuxième minute de jeu, en ratant le filet alors que Carey Price était battu :

À la quatorzième minute, P.K. Subban est entré en collision avec le filet de Price en tentant de le contourner, le défenseur a été chanceux puisqu’il aurait pu se blesser lors de son contact avec la bande :

Quelques secondes plus tard, Alex Galchenyuk a atteint Steve Ott au visage avec son bâton, ce dernier s’est précipité vers le vestiaire en saignant abondamment. Le joueur du Canadien a été chassé pour quatre minutes.

C’est ce même Galchenyuk qui a procuré l’avance au Tricolore en fin de période. Lars Eller a traîné un joueur des Sabres sur ses épaules pour ensuite remettre le disque dans l’enclave sans regarder, elle a dévié sur la jambe de Galchenuyk, qui a été crédité du but :

Avec moins de deux minutes à faire, Douglas Murray a accueilli Zemgus Girgensons avec une solide mise en échec le long de la rampe :

Brandon Prust a aussi donné le ton durant la première en distribuant quatre mises en échec en moins de cinq minutes sur la glace!

Montréal avait dominé avec 9 tirs au but sur Miller contre seulement cinq pour Buffalo.

Deuxième période

À la huitième minute de la 2e période, après une course pour la rondelle, Alexei Emelin a appliqué son premier gros coup d’épaule depuis son retour au jeu. Il aplatit Matt Moulson dans la bande, ce qui a semblé ébranler le joueur des Sabres :

Le Canadien a doublé son avance en avantage numérique suite à une longue séquence où il contrôlait le disque, le bataillon des Sabres s’est fatigué et P.K. Subban a décoché un lancer de la pointe que Desharnais a dévié pour déjouer Miller :

Drew Stafford qui avait mal paru sur le premier but des Montréalais, s’est repris en fin de période en faisant perdre la rondelle à Subban derrière la cage de Price avant de remettre rapidement à Moulson placé dans l’enclave :

Moulson venait tout juste de revenir au banc après avoir été sonné par la solide mise en échec d’Emelin.

Troisième période

Le CH a amorcé la troisième en lion, Daniel Brière a coupé vers le filet des Sabres pour obtenir un bon lancer, Michaël Bournival a sauté sur le retour, mais il a dirigé la rondelle dans le dos de Ryan Miller…

Après de nombreuses attaques frustrantes pour le club de Buffalo qui se sont soldées par des arrêts-clé de Price, les esprits se sont échauffés et à la treizième minute, Douglas Murray a du faire face à John Scott, dans un combat de poids lourds :

Alors qu’il restait moins de 120 secondes à écouler, David Desharnais a repéré Brendan Gallagher qui a battu Miller d’un tir sur réception :

Montréal a dirigé 15 lancers sur le gardien des Sabres lors du dernier tiers, tandis que Buffalo a testé Price à onze reprises.

Analyse

- Après trois rencontres sublimes, Max Pacioretty connu des ennuis, à sa défense, il faisait justement face à une couverture défensive très serrée. Ça aura permis à Desharnais et Gallagher de profiter d’espace!

- Brendan Gallagher a déjà marqué 9 fois en 25 parties cette saison, il est en voie d’atteindre le plateau des 30 buts!

- D’ailleurs, David Desharnais profite de ce que son nouveau compagnon de trio apporte sur la glace, le Québécois a obtenu la première étoile du match avec un but et une passe!

- Ce sont exactement 499 livres de muscles (et un peu de gras…) qui se sont affrontés dans le combat entre Douglas Murray et John Scott!

- Andrei Markov a enregistré trois passes dans ce match, il montre maintenant une récolte de 17 points en 25 rencontres. Il perce ce matin le top10 des défenseurs de la LNH!

- Grâce à sa mention d’aide, P.K. Subban rejoint Dustin Byfuglien et Duncan Ketih à égalité pour le second rang!

- Douglas Murray remplaçait Francis Bouillon hier soir. Il a bien fait, il s’est impliqué physiquement, c’est ce qu’on attend de lui!

- On ne le dira jamais assez : Alexei Emelin est essentiel à la brigade défensive du Canadien, mais il fait également partie de la stratégie offensive du club!

- Est-ce que Rene Bourque a encore une place dans la formation?

Les prochaines heures des Canadiens

L’équipe a quitté Buffalo en direction de Washington après la victoire d’hier.

Ils pourraient s’entraîner dans la capitale américaine plus tard aujourd’hui, en prévision de leur affrontement contre les Capitals, vendredi soir.

Notez que le match sera présenté à 17h00!

Nygren retourne en Suède

On a appris hier que le défenseur Magnus Nygren avait décidé de quitter les Bulldogs d’Hamilton pour retourner avec le club de Färjestad dans la SHL, dans son pays natal, la Suède.

De façon tout à fait ironique, Nygren et Färjestad affronteront les Marlies, le club-école des Maple Leafs, ainsi qu’une équipe d’étoiles de la AHL en février!

Le temps de glace du défenseur avait chuté grandement avant qu’il ne soit blessé, il y a près de deux semaines.

Il a peut-être également réalisé que sa décision d’avoir attendu avant de se joindre à l’organisation après son repêchage fait en sorte qu’il y a maintenant 3 autres défenseurs devant lui dans l’organigramme du CH, Tinordi, Pateryn et Beaulieu!

Quoi qu'il en soit, il demeure sous contrat avec l’organisation montréalaise, il s’agit simplement d’une entente entre les 2 clubs pour favoriser son développement…

Du moins, on l'espère! C’est ce qui sera la version officielle!

Toutefois, selon ce qu’on a pu apprendre, Nygren était malheureux à Hamilton et souhaitait rentrer en Suède.

« J'habite à Hamilton et ce n'est pas une partie de plaisir. Le taux de chômage est élevé et plusieurs personnes n'ont pas d'argent. Il y a beaucoup d'itinérants. Un garçon de 12 ans a été poignardé à mort à un coin de rue de l'hôtel et un autre a été abattu à quelques centaines de mètres. Ça ne donne pas envie de sortir pour aller souper. »

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires