Les amateurs de sports de combat ne risquent pas de s’ennuyer ce samedi soir avec un important gala de boxe qui se déroulera au Colisée Pepsi de Québec ainsi qu'avec la présentation d’un événement UFC qui mettra en vedette les finales de la 18e saison de « The Ultimate Fighter ».

La finale de « The Ultimate Fighter » : Team Rousey vs Team Tate

Pour en savoir davantage sur l’événement UFC, je vous invite à consulter l’article suivant : Aperçu de la finale de « The Ultimate Fighter » : Team Rousey vs Team Tate

Une Canadienne en finale de TUF 18

  • Source photo : UFC
  • Jessica Rakoczy (1-3-0-1), équipe Rousey, 36 ans 

C’est finalement la Canadienne Jessica Rakoczy qui affrontera Julianna Pena en finale de cette saison de The Ultimate Fighter. Rakoczy s’est imposée facilement par décision unanime contre Raquel Pennington lors de la demi-finale qui a été présentée ce mercredi. 

Voici la mise à jour de la carte de l’événement de ce samedi 30 novembre à Las Vegas.

Carte principale (22 h) :

  • 155 lb : Gray Maynard vs Nate Diaz                                  
  • Finale féminine de TUF 18 - 135 lb : Julianna Pena vs Jessica Rakoczy
  • Finale de TUF 18 - 135 lb : Chris Holdsworth vs David Grant
  • 135 lb/femmes : Jessamyn Duke vs Peggy Morgan
  • 135 lb/femmes : Roxanne Modafferi vs Raquel Pennington

Carte préliminaire (20 h) :

  • 145 lb : Akira Corassani vs Maximo Blanco
  • 145 lb : Rani Yahya vs Tom Niinimäki
  • Poids lourds : Jared Rosholt vs Walt Harris
  • 170 lb : Sean Spencer vs Drew Dober

Sur Facebook (19 h 30) :

125 lb : Ryan Benoit vs Josh Sampo

Le gala de boxe au Colisée Pepsi de Québec

Pour en savoir davantage sur le gala de boxe, je vous invite à consulter l’article suivant : Aperçu de la carte de boxe du 30 novembre à Québec avec deux championnats du monde

Adonis Stevenson n’est pas une victime

La semaine dernière, la journaliste de La Presse, Caroline Touzin, a présenté LA VRAIE HISTOIRE DE SUPERMAN à travers un article qui a suscité beaucoup de réactions. Plusieurs savaient déjà que le boxeur avait été incarcéré dans la jeune vingtaine, mais rarement les faits avaient été détaillés comme l’a fait la journaliste de La Presse. Dans les médias sociaux, plusieurs ont manifesté leurs malaises quant aux actes infâmes qu’a commis l’actuel champion WBC des poids mi-lourds. À mon grand étonnement, d’autres ont plutôt fustigé la journaliste.

Pour certains, c’est une histoire du passé et la journaliste n’avait pas à ramener ce sujet sur le tapis. À lire les commentaires de ces personnes, le boxeur était la victime de cette journaliste qui avait osé ramener le passé de la nouvelle coqueluche de la boxe québécoise à l’avant-scène médiatique. Caroline Touzin a osé rapporter les terribles sévices qu’ont subis les victimes, alors qu’Adonis Stevenson figure parmi les boxeurs de l’heure et qu’il s’apprête à défendre sa ceinture à Québec le 30 novembre contre Tony Bellew. Non mais quel culot de cette journaliste de donner l’opportunité aux victimes de s’exprimer…

Stevenson a été condamné et il a purgé sa sentence, mais à ma connaissance, la prison n’est pas un reset. La vie, ce n’est pas comme dans un jeu vidéo, il est impossible de recommencer à zéro. Nos actions ont une résonnance jusqu’à la fin de nos jours. Tu ne peux pas commettre des gestes aussi répugnants que ceux racontés dans l’article de Caroline Touzin sans que cela ne te suive pour le reste de ta vie, car les victimes, elles, ont été marquées à jamais. Tant mieux si le boxeur a fait du ménage dans sa vie, mais jamais aucune ceinture ne pourra effacer ce qu’il a fait dans le passé. Stevenson a le droit de boxer et de gagner beaucoup d’argent, mais je comprends très bien le malaise que peuvent éprouver certaines personnes par rapport à son succès.  

Toute sa vie, il aura à essayer de se faire pardonner pour ses actes infâmes, mais jamais il ne faudra les oublier, car les oublier, ce serait oublier également les victimes. 

Quelques petites nouvelles

Pour faire suite à notre récent article sur Manny Pacquiao (Boxe : Aperçu des combats à venir de Manny Pacquiao et d'Adonis Stevenson), sachez que le Philippin a gagné aisément son combat contre Brandon Rios par décision unanime (119-109, 120-108, 118-110).

Le 23 novembre dernier avait lieu un événement majeur de kick-boxing à New York. Vous trouverez quelques-uns des meilleurs moments de cet événement de l’organisation Glory sur la vidéo YouTube suivante : cliquez ici.

Enfin, Carl Froch a battu son compatriote Georges Groves le 23 novembre dernier. Cependant, l’issue du combat est très controversée puisque l’arbitre a décidé, étrangement, de mettre un terme au combat en faveur de Froch au neuvième round alors qu'il était chaudement disputé. 

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires