BORNES ÉLECTRIQUES

Les États-Unis vibrent au rythme de Thanksgiving au cours de la fin de semaine. Il s’agit de l’une des plus importantes fêtes pour nos voisins américains. Certains pensent même qu’elle est plus fêtée que Noël. Pourquoi cette fête revêt-elle une telle importance chez l’Oncle Sam? Pour répondre à cette question, remontons au tout début de la colonisation anglaise en Amérique.

Le Mayflower

En 1620, des protestants anglais et des membres de la Virginia Company d’Angleterre et de Hollande embarquent à destination de la nouvelle colonie de Virginie afin d’y fonder une nouvelle société basée sur leurs principes religieux. À bord du Mayflower, ils traversent l’Atlantique et abordent malheureusement trop au nord dans la baie de Plymouth dans l’actuel Massachusetts. Ils sont mal préparés pour affronter leur premier hiver en terre hostile. Au cours de l’hiver, près de la moitié des 102 colons meurent du scorbut et de la faim. Heureusement, des Amérindiens de la tribu des Wampanoags leur apportent du soutien en donnant de la nourriture aux pèlerins et en leur enseignant à chasser, à pêcher et à cultiver le maïs.

Arrivée des pèlerins du Mayflower à Plymouth, Massachusetts en 1620.

Finalement, le groupe de colons survit et à l’automne 1621, la première récolte est excellente. On décide donc de fêter ça pour remercier à la fois Dieu de les avoir épargnés et de leur avoir donné d’abondantes récoltes, mais aussi les Amérindiens pour leur précieuse assistance, fête que l’on nomme Thanksgiving ou Action de grâce en français. Au menu : dindes sauvages farcies et pigeons! C’est pourquoi la dinde (animal alors inconnu des Européens) figure au premier plan dans les menus de Thanksgiving. Heureux que le pigeon n’y figure pas! Depuis cette époque, Thanksgiving est fêté avec plus ou moins de régularité jusqu’au moment où Abraham Lincoln, en 1863, décrète que tous les quatrièmes jeudis de novembre de chaque année, cette fête serait célébrée au plan national à travers tout le pays. Le sauvetage de la colonie par Dieu et les Amérindiens ainsi que la fête qui s’en est suivie sont considérés comme des actes fondateurs de la future nation américaine, ce qui explique la grande popularité de Thanksgiving.

L’Action de grâce au Canada

Cette fête est aussi célébrée au Canada, et ce, depuis plus longtemps que chez nos voisins du sud. La première Action de grâce au Canada fut célébrée en 1578 à Terre-Neuve par l’explorateur Frobisher après de difficiles expéditions dans le Grand Nord. Puis, on rapporte qu’elle est célébrée par les premiers colons français de Port-Royal en 1606 (deux ans avant la fondation de Québec!), et à laquelle participe Samuel de Champlain, après un hiver dur et pénible.

Ici, au Canada, l’Action de grâce est célébrée en octobre, mais elle correspond aussi au temps des récoltes, comme aux É.-U. Dans les deux cas, la fête se veut un remerciement pour l’abondance, mais il est évident qu’elle est beaucoup plus populaire aux É.-U. qu’ici. Même si la dimension religieuse de la fête est moins grande aujourd’hui, Thanksgiving demeure, pour les Américains, un moment privilégié de l’année pour des rassemblements en famille. Joyeux Thanksgiving à nos amis américains!

Liens :

www.tromborn.com

www.gralon.net

www.investorsgroup.com

www.wikipedia.org

Source(s) image(s):
Thanksgiving
Action de Grace
Plymouth

Commentaires