BORNES ÉLECTRIQUES

Lorsque la Wii U est parue, nombre de parents ont explosé de joie. « Enfin, une console qui permettra à mes enfants de bouger! » se disaient-ils. Les médecins ont aussi émis de bons commentaires à l’endroit de la console de Nintendo, affirmant que ce pourrait non seulement être un bon outil pour bouger, mais aussi pour réapprendre ou ne pas perdre certaines facultés motrices. Or, des années plus tard, les professionnels de la santé doivent composer avec de nouveaux maux inattendus provoqués par cette console!

Comme plusieurs, je pensais que le seul moyen de me blesser ou de blesser quelqu’un avec la Wii était de ne pas attacher la dragonne et ainsi, par un mouvement brusque, lui envoyer la manette en pleine figure ou sur le corps. Il y a aussi les blessures psychologiques causées par les bris de télévisions haut de gamme dans lesquelles on aurait lancé cette même manette, mais bon. Or, depuis la parution de la Wii, de nombreux spécialistes ont répertorié des cas de blessures assez sérieuses engendrées par les mouvements exigés dans divers jeux, dont ceux de la série Wii Sports. Les médecins ont d’ailleurs catalogué ces blessures sous le nom assez humoristique de « Wii-ites ».

Vous avez de la difficulté à imaginer quels types de blessures peuvent faire souffrir des amateurs de la Wii? Eh bien, de nombreux spécialistes ont rapporté avoir reçu des patients avec des contusions, lacérations, bursites et tendinites dans leurs bureaux. Pire, des joueurs ayant abusé de Wii Sports Tennis ont développé une épicondylite, mieux connu sous le terme tennis elbow!

Or, ce n’est pas là où les données sont les plus saugrenues. En effet, avec Wii Sports Bowling, on rapporte des cas de dislocation de genoux et même un accident vasculaire cérébral!

La Dre Alexandra Manganas a mentionné que ces blessures, tout comme dans le sport réel, sont provoquées par « une surutilisation de la console ainsi que la répétition de certains mouvements ». Si ces « Wii-ites » sont inquiétantes, la Dre Manganas ne va pas jusqu’à proposer de bannir les sports virtuels, loin de là. En fait, elle déclare qu’ils sont un atout pour plusieurs individus, dont les personnes âgées, les athlètes blessés et les personnes sédentaires. Pour la médecin, les bienfaits de l’activité physique surpassent les problèmes engendrés par les blessures.

Quoi qu’il en soit, c’est assez saugrenu de voir que des personnes se blessent avec la Wii. Tant mieux si vous suez et accélérez votre rythme cardiaque en jouant à la Wii, mais au contraire de la réalité, il n’y a aucun besoin de reproduire de grands gestes au sein des sports virtuels proposés sur la console, d'autant plus que celle-ci ne fait généralement pas la différence entre la puissance d'un grand mouvement et d'un petit geste. Vous pouvez bouger, mais prenez cela à la légère tant effectuer un smash en sautant et en reproduisant un grand arc de cercle avec votre bras sera aussi efficace qu’un simple mouvement circulaire assis dans votre fauteuil.

Il ne manquerait plus que des fractures ou des crises cardiaques provoquées par les jeux de danse pour compléter le lot et prouver que des joueurs prennent leur expérience un peu trop au sérieux!

Pour voir des images de blessures causées par des séances de jeu sur la Wii, consultez le site Paperblog.fr. Sourires en coin garantis!

Source(s) image(s):
Paperblog.fr

Commentaires