L’UFC était en visite en Australie le 6 décembre à l’occasion de l’événement UFC Fight Night 33. Voici un retour complet sur cette soirée marquée par un duel exceptionnel entre deux poids lourds, un K.O. retentissant de Mauricio Rua et les débuts spectaculaires d’Alex Garcia.

Poids lourds : Antonio Silva (18-5-1) et Mark Hunt (9-8-1) brillent

Je dois vous confier que j’ai été complètement épaté par la performance de Mark Hunt. Nous savions déjà que debout il était un encaisseur hors pair et un puissant cogneur, mais là, il a démontré que, malgré ses 39 ans et sa reconversion tardive vers les AMM, il est un véritable combattant d’AMM. Hunt et Silva se sont livrés une véritable guerre, un combat épique comme Mark Hunt nous avait habitués à l’époque en kick-boxing avec l’organisation K-1.

Les deux poids lourds ont connu de très bons moments durant le combat et les deux sont venus à un cheveu de finir l'adversaire à un moment ou à un autre du combat. Le Brésilien, Antonio Silva, a notamment eu beaucoup de succès avec ses coups de pieds dans les jambes du Néo-Zélandais. À la fin du quatrième engagement, Hunt s'est retrouvé en très mauvaise posture alors que Silva était en position montée complète et le frappait violemment. La fin du round est arrivée au bon moment pour le favori de la foule, qui est revenu en force dans le dernier round. Les deux combattants s’échangeaient de lourdes frappes dans le dernier round malgré l’épuisement et leurs nombreuses lacérations. Un combat grandiose avec deux combattants courageux qui ont tout donné dans la cage et, heureusement, aucun des deux n'est reparti avec une défaite, car c’est un verdict nul qui attendait les deux guerriers à l’issue du combat. 

205 lb : Mauricio Rua (22-8) atomise James Te Huna (16-7) au round 1

Le Brésilien Mauricio Rua a retrouvé la victoire d'une brillante façon avec un K.O. spectaculaire à la suite d'un puissant crochet de la main gauche. Rua a mis fin à une série de deux défaites et a remporté une 19e victoire par (T)K.O. Il s’agit de la première défaite de l’Australien James Te Huna par K.O.

205 lb : Ryan Bader (16-4) vs Anthony Perosh (14-8)

L’Américain Ryan Bader n’a fait qu’une bouchée de son adversaire Anthony Perosh. Bader a dominé l’Australien de la première à la dernière seconde avec plusieurs frappes brutales au sol. J’avais prédit un carnage de Bader et une victoire avant la limite dans mon article précédant cet événement et, effectivement, ç'a été un carnage, mais Perosh a été un véritable dur à cuire et il a réussi de peine et de misère à survivre jusqu’à la limite. 

Poids lourds : Soa Palelei (20-3) défait Pat Barry (8-7) au premier round

Le scénario que j’avais envisagé dans l’article précédant cet événement s’est finalement produit. Palelei a réussi à amener son adversaire au sol et, par la suite, il a bien défendu une tentative de kimura (clé d’épaule) de Barry, pour finalement réussir à obtenir la position montée complète et servir une correction à ce dernier jusqu’à l’intervention de l’arbitre.

Clint Hester gagne

Clint Hester (9-3) a remporté une cinquième victoire consécutive et une deuxième victoire au sein de l'UFC à la suite de la blessure à l'épaule de Dylan Andrews (17-5). Il s'agit d'un premier échec pour Andrews à l'UFC puisqu'il avait remporté ses deux premiers combats. Andrews s’est blessé à l’épaule au cours du deuxième engagement et le médecin a dû arrêter le combat après la fin du round.

Bethe Correia conserve sa fiche parfaite

L'Américaine Julie Kedzie (16-13) a encaissé un troisième revers de suite depuis son arrivée avec l'organisation Strikeforce, laquelle a ensuite été absorbée par l'UFC. Kedzie a livré une chaude lutte, mais les coups de puissance de la Brésilienne Bethe Correia (7-0) ont davantage convaincu les juges. Correira a remporté sa première victoire à l’UFC à la suite d'une décision partagée.

Clint Hester gagne

Le Japonais Takeya Mizugaki (19-7-2) a remporté une quatrième victoire consécutive à la suite d'une victoire par décision unanime contre Nam Phan (18-2). Les deux pugilistes ont offert un combat spectaculaire aux spectateurs avec des attaques soutenues et de puissantes combinaisons avec leurs poings. Mizugaki s’est montré plus précis avec de beaux crochets au corps; mentionnons qu’il a réussi quelques amenées au sol ainsi qu'à placer quelques frappes significatives lors de phases transitoires.

Alex Garcia intraitable pour ses débuts à l’UFC

Le représentant du Tristar Gym de Montréal, Alex Garcia (11-1), a gagné son premier combat au sein de l’UFC en démolissant son adversaire, l’Australien Ben Wall (7-1-1). Garcia a brutalisé son adversaire avant de lui placer un uppercut qui s’est avéré fatal. Une victoire expéditive en seulement 43 petites secondes.

Les résultats complets de l’événement 

  • 265 lb : Antonio Silva et Mark Hunt finissent avec combat nul par décision partagée. 
  • 205 lb : Mauricio Rua bat James Te Huna par K.O. au round 1.
  • 205 lb : Ryan Bader bat Anthony Perosh par décision unanime.
  • 265 lb : Soa Palelei bat Pat Barry par (T)K.O. au round 1.
  • 185 lb : Clint Hester bat Dylan Andrews  par (T)K.O. après le round 2.
  • 135 lb : Bethe Correia bat Julie Kedzie par décision partagée.

 

Carte préliminaire :

  • 135 lb : Takeya Mizugaki bat Nam Phan par décision unanime.
  • 185 lb : Caio Magalhaes bat Nick Ring par décision unanime.
  • 125 lb : Justin Scoggins bat Richie Vaculik par (T)K.O. au round 1.
  • 185 lb : Krzysztof Jotko bat Bruno Santos par décision unanime.
  • 170 lb : Alex bat Ben Wall par K.O. au round 1.

Bonis de la soirée (50 000 $)

•    Combat de la soirée : Mark Hunt vs Antonio Silva
•    K.O. de la soirée : Mauricio Rua
•    Soumission de la soirée : aucune soumission

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires