Même si les hommes ne sont pas reconnus pour aimer le magasinage, plusieurs doivent accompagner leur conjointe la fin de semaine dans les centres commerciaux. Parfois, la séance de magasinage peut sembler interminable, si bien que les hommes peuvent vouloir disparaître… En Chine, un homme a pris cette expression au pied de la lettre et a commis l’irréparable.

Tao Hsiao, un homme de 38 ans, accompagnait sa petite amie dans un centre commercial de Xuzhou, situé dans la province de Jiangsu, dans l’est de la Chine. Après avoir suivi sa douce moitié dans les boutiques pendant 5 heures, le Chinois, épuisé, lui a demandé s’ils pouvaient rentrer, jugeant qu’ils avaient fait assez d’emplettes. D’ailleurs, d’après lui, ils avaient déjà plus de sacs que ce qu’ils pouvaient transporter.

Ne voulant rien entendre, son amoureuse l’a supplié pour qu’il l’accompagne dans une dernière boutique où il y avait une bonne promotion sur les chaussures.

Tao lui a alors dit qu’elle avait assez de souliers comme ça et même qu’elle en avait plus que ce qu’elle pourrait porter dans toute une vie.

Malheureusement, la dame n’a pas trouvé son commentaire constructif et s’est mise à l’engueuler en le traitant de radin et en l'accusant de vouloir gâcher Noël. 

Ç'a été la goutte qui a fait déborder le vase pour le pauvre Tao. En effet, l’homme a jeté les sacs par terre et a sauté par-dessus le balcon. Il est tombé dans les décorations de Noël avant de percuter le sol, sept étages plus bas. Les consommateurs qui ont vu le corps atterrir tout près se sont sauvés en panique.

Les ambulanciers sont arrivés peu de temps après et n’ont rien pu faire. L’homme est mort sur le coup.

Selon le porte-parole du centre commercial, il n’a touché personne dans sa chute. « C’est un incident tragique, mais ce temps-ci de l’année peut être très stressant pour beaucoup de gens », a-t-il ajouté. 

Mesdames, pensez-y à deux fois la prochaine fois que vous voudrez emmener de force votre conjoint magasiner...

Source : Daily Mail 

Source(s) image(s):
Daily Mail

Commentaires