La tendance à se laisser aller et à vouloir « se gâter » n’ira qu’en augmentant ces prochaines semaines avec le temps des fêtes qui approche. Que vous fassiez attention à votre alimentation ou non, cette période de l’année ne devrait pas être prise à la légère, car elle est souvent la cause de bien des problèmes à long terme…

Portrait de la situation

Le temps des fêtes est souvent la raison qui fait que les gens prennent du poids au fil des années, et ce, pour plusieurs raisons. L’une d’elles est que les gens ne prendront probablement que 3 ou 5 lb au cours de cette période, mais ne les perdront pas nécessairement par la suite. Ce léger surpoids, quoique minime, se cumule et finit par avoir des répercussions exponentielles au fil des années. Il faut être conscient que non seulement le poids continuera de grimper sur la balance, mais chaque fois que celui-ci augmente, viendront avec lui les problèmes se rattachant à l’obésité.

En effet, plus vous prendrez de la masse grasse, plus votre métabolisme éprouvera des difficultés à gérer le sucre et les graisses et plus votre cœur devra travailler fort avec un système engorgé, encrassé et inefficace. C’est comme ça que, de fil en aiguille, les gens se réveillent quelques années plus tard et se font dire par leur médecin, à leur grande surprise, qu’ils font du diabète, du cholestérol ou de la haute pression.

Le pire dans tout cela, c’est que, comme l’augmentation significative (en chiffres) sur la balance est minime, tout cela se fait sournoisement sous votre nez sans que vous ne sentiez vraiment le besoin d’y porter une attention particulière. Le métabolisme ralentit déjà avec l’âge. S’il doit en plus composer avec un système qui se détériore et s’ankylose progressivement, c’est la catastrophe assurée!

Ne soyez pas victime de vos émotions

À mesure que le temps passe, beaucoup de gens qui remarquent qu’ils prennent du poids ne comprennent pas ce qui se passe et recherchent alors la formule miracle pour effacer leurs erreurs au lieu de se prendre en main et d’adopter de saines habitudes de vie. Comme cette solution futile ne conduit pas à des résultats stables à long terme, ils se découragent et finissent par se dire que de toute façon, « tant qu’à être parti, autant abandonner et y aller à fond en me faisant plaisir et en mangeant ce que je veux ».

Difficile peut-être… mais pas impossible

S’accepter comme on est parce que, malgré le fait qu’on prenne soin de soi, on se rend compte qu’on n’a tout simplement pas la génétique d’un athlète ou d’un top modèle, c’est une chose. Le faire par insouciance et finalement se retrouver à courir les hôpitaux et les pharmacies parce qu’on a abandonné il y a quelques années, c’est autre chose. Même si cela peut se traduire par un véritable combat intérieur pour certains, être conscient qu’on doit apprendre à dissocier ses besoins « réels » de ses besoins « fictifs » et à être à l’écoute de son corps plutôt que d’être l’esclave de sa tête est déjà un pas dans la bonne direction. Évidemment, ça prend du temps et des efforts, pourquoi en serait-il autrement? Mis à part à la loto, les récompenses les plus grandes ne se trouvent jamais dans la facilité.

Il n’est jamais trop tard

L’une des parties du problème réside dans le fait que les gens ont une vision statique du corps et croient qu’à un moment donné les choses se stabilisent et se maintiennent. La beauté du corps humain, c’est que c’est une machine en constante adaptation. Cela signifie que peu importe votre âge ou votre condition, vous ne pouvez faire que deux choses : vous améliorer ou vous détériorer. C’est l’environnement dans lequel l’organisme évolue qui dicte le chemin. Une autre partie du problème est que, souvent, l’attention est portée sur les résultats apparents, alors que c’est la santé qui devrait être l’objectif principal. Le fait est que les résultats quantitatifs sont rarement significatifs à court terme. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’autant de gens se découragent. Vous comprenez donc que, d’une part, il n’en tient qu’à vous de prendre soin de votre corps ou de le laisser partir à la dérive, et d’autre part, que si vous prenez soin de vous, vous ne pouvez que vous améliorer. Vous êtes en quelque sorte responsable de votre situation et de ses conséquences.

Soyez donc vigilant en cette période des fêtes et sachez faire plaisir à votre corps plutôt que de ne penser qu’à votre tête. Cela ne veut pas nécessairement dire de vous priver, mais peut-être plus d’y aller avec modération ou du moins en pleine conscience de cause. Et si vous savez que vous avez exagéré un peu, profitez-en donc pour prendre de bonnes résolutions pour l’année qui commence…
 

Source(s) image(s):
4.bp.blogspot.com

Commentaires