BORNES ÉLECTRIQUES

Les partisans des Canadiens de Montréal souhaitaient assister au réveil de l’offensive de leur club préféré hier alors qu’il recevait les Coyotes de Phoenix au Centre Bell. Ils avaient également la chance d’observer un duel préolympique entre deux candidats au poste de gardien numéro un pour l’équipe canadienne puisque Carey Price affrontait Mike Smith. Il s’agissait aussi de la première visite des Coyotes à Montréal depuis octobre 2010 et le dernier gain de l’équipe de l’Arizona au Québec remontait au 28 octobre 1996! Et la logique a été respectée, le Tricolore a réussi à vaincre les visiteurs par la marque de 3 à 1.

Après avoir été muselé pendant deux périodes, le Canadien s’est brillamment relevé en troisième pour retrouver le chemin de la victoire. Montréal a frappé deux fois en supériorité numérique sur quatre occasions.

La soirée a également permis à Mike Ribeiro de nous faire regretter, encore une fois, la mauvaise transaction complétée en septembre 2006 par Bob Gainey qui l’avait envoyé à Dallas en retour de Janne Niinimaa…

Ribeiro a obtenu 479 points de plus que Niinimaa depuis cette transaction. La fiche du défenseur finlandais s’est résumée à trois passes en 41 matchs avec Montréal.

À la surprise générale, Rene Bourque était avec ses coéquipiers hier matin à l’entraînement et son retour au jeu a été confirmé, il évoluait en début de rencontre avec Brandon Prust et Travis Moen sur le quatrième trio.

Ryan White et Francis Bouillon étaient laissés de côté.

Première période

Dès le début de l’engagement initial, Montréal a obtenu deux excellentes chances d’ouvrir la marque, mais Max Pacioretty a frappé un poteau et Travis Moen s’est heurté à Mike Smith.

Malheureusement, après seulement deux minutes de jeu, la troupe de coach Therrien semblait encore « ne plus avoir de jus »!

Les athlètes du CH ont fait preuve d’indiscipline durant le reste du premier tiers. Daniel Brière a d’abord été puni pour avoir retenu à la troisième minute.

Après avoir écoulé la punition de Brière, le Canadien a vu l’égalité de 0-0 être brisée par Mikkel Boedker, il a redirigé involontairement le disque derrière Carey Price pour ouvrir la marque en première période.

Emelin et Gionta avaient les meilleures places dans l’amphithéâtre pour assister au filet de Boedker…

Une minute plus tard, Max Pacioretty a été envoyé au cachot après soi-disant être entré en contact avec le gardien Mike Smith, alors que ce dernier effectuait une sortie.

Les deux pénalités ont cassé le rythme des Montréalais qui n’ont finalement effectué que trois tirs lors du premier tiers.

La période s’est résumée à un nom : Carey Price, sans son bon travail, Phoenix aurait dû prendre une avance insurmontable… Bilan des lancers, Montréal : 3, Phoenix : 15!

Deuxième période

Le second vingt n’a donné lieu à aucun but. Ce sont à nouveau les pénalités qui ont dicté l’allure de la période.

Pacioretty a frappé pour une deuxième fois une des tiges de la cage de Smith suite à un magnifique jeu de David Desharnais en avantage numérique.

Prust a ensuite été pris en défaut pour rudesse et conduite antisportive à l’endroit de Connor Murphy, le joueur montréalais a écopé d’un 4 minutes

Son équipe s’est cramponnée en défensive durant l’avantage numérique qui s’en est suivi et elle a limité les Coyotes à un seul lancer sur Price.

En fin de période, le gardien des visiteurs a dû se signaler sur un tir sur réception d’Alex Galchenyuk :

Montréal tirait toujours de l’arrière au terme de la période médiane, mais le club a au moins testé Smith davantage avec onze tirs, alors que Price n’en recevait que sept.

Troisième période

Les Canadiens ont ouvert la machine en troisième! Au cours des 15 premières minutes du dernier tiers, les joueurs de coach Therrien se sont remis à jouer comme ils le faisaient à la fin novembre.

Andrei Markov a sonné la charge en inscrivant les siens au pointage à la seconde minute de l’engagement. Son lancer frappé décoché alors que son équipe évoluait avec l’avantage d’un homme a trompé la vigilance de Smith, qui avait jusque-là frustré littéralement les joueurs du Canadien :

Pacioretty a finalement réussi à capitaliser après avoir frappé trois poteaux, il a tenté de servir une passe à Brendan Gallagher depuis le côté du filet, avant de voir le disque dévier sur le patin d’un joueur adverse et se faufiler entre les jambières du gardien adverse :

Après que Josh Gorges ait repoussé à lui seul l’attaque de quatre opposants, Pacioretty a confirmé la victoire du CH en expédiant la rondelle dans un filet désert depuis le milieu de la patinoire.

Le numéro 67 a été la vedette de ce match avec deux buts et une mention d’aide.

Analyse

- Qu’est-ce que l’entraîneur du CH a dit pendant le deuxième entracte pour fouetter son vestiaire?

- Le trio de Desharnais a permis au Tricolore d’infliger un rare revers aux Coyotes après qu’ils aient marqué le premier filet, eux qui sont les meilleurs dans la LNH dans cette situation!

- Pacioretty au sujet de sa pénalité à l’endroit de Smith : « Je ne pense même pas lui avoir touché. »

- Le tournant du match aura été l’incapacité des Coyotes de profiter de leur avantage numérique de quatre minutes.

- Daniel Brière n’a passé seulement que 4:27 minutes sur la glace, il a été le joueur le moins utilisé par Michel Therrien.

Si Brière n'avait pas officiellement demandé un échange, ça ne saurait tarder...

- La léthargie qui touche les ailiers droits se poursuit! Et c’est de plus en plus flagrant! Gallagher : 1 but en 17 matchs. Gionta : 1 but en 22 matchs. Brière : aucun en 10.

- Michaël Bournival a lui aussi été très peu utilisé, avec uniquement 5:17 minutes de jeu.

- Le retour de Rene Bourque s’est bien déroulé. Il a mérité son temps de glace en provoquant des choses, en douze présences, il a joué 9:32 minutes.

- Après avoir connu d’excellentes séquences offensives en début de troisième, P.K. Subban a encore commis quelques erreurs défensives inacceptables…

- Price a été le joueur du match, malgré l’apport de Pacioretty! Et il serait meilleur si ses joueurs ne lui voilaient pas la vue dans 75% des cas…

- 3 points pour Pacioretty hier soir et un bébé cette nuit!

- Mike Ribeiro a été blanchi, mais il a disputé un bon match.

Entre lui ou Brière, si vous aviez à choisir?

- Ribeiro a été égal à lui-même en entrevue d’après-match, il a critiqué le « move de junior » de Pacioretty après son but dans une cage déserte...

Mike, tu n'es pas mieux!

- Encore une fois, le Tricolore a bloqué plus du double de lancers que ses adversaires, dont 12 seulement en première! Honnêtement, il n’y a rien de positif à voir dans ces chiffres! Si l’équipe bloque des tirs, c’est qu’elle n’est pas en possession de la rondelle!

Dans les prochains jours

Les hommes de Therrien s’entraîneront ce matin à 11h00 au Complexe Bell de Brossard. Ce sera la dernière fois qu’ils patineront au Québec en 2013.

Ils s’envoleront dans les prochaines heures vers St-Louis où ils affrontent les Blues jeudi, à 20h00.

Par la suite, ce sera face aux Prédateurs samedi, le 21, suivi de six jours de congé pour Noël et de nouveau quatre parties sur la route, avant de revenir au Centre Bell le 4 janvier contre les Sénateurs.

Il ne reste que quelques heures aux directeurs généraux de la LNH pour procéder à des transactions avant le gel des formations imposé par la Ligue du 19 au 27 décembre.

Est-ce qu’on verra Daniel Brière quitter Montréal pour ne plus revenir? Est-ce que Marc Bergevin greffera un nouvel élément à son club?
 

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires