BORNES ÉLECTRIQUES

Vous vous demandez quoi offrir comme cadeau de Noël à vos enfants, au beau-frère ou à un ami? Il y a de ces choses qui se donnent (et se reçoivent) si bien et qui sont appréciées à tous âges : les fameux jeux de société. Certains vieillissent moins bien que d’autres, mais pour quelques-uns, le fait qu'on y joue encore de nos jours après 5000 ans est une preuve irréfutable de réussite!

Les jeux de société

Au départ, qui dit jeu de société dit deux joueurs au minimum. Il y a la notion de compétition, de rivalité afin de faire d’un des joueurs un gagnant. La forme que prennent ces jeux est extrêmement variée en termes de nombre de joueurs, de complexité des règles ou du matériel requis. On retrouve aussi des jeux de société basés sur le hasard, la stratégie, l’adresse, la mémoire, le calcul, les connaissances, etc. Bref, l’imagination humaine n’a pas de limite quand il s’agit de jouer.

Le génie du jeu en Égypte

On croit que le premier jeu de société, d’une simplicité frappante et toujours pratiqué aujourd’hui, serait le Ostrakinda, où on lançait un coquillage blanc (dont une face était noircie) en l’air en criant : « nuit ou jour »… l’ancêtre du pile ou face! Mais c’est dans l’Égypte ancienne que beaucoup de classiques des jeux de société vont voir le jour. En 3000 av. J.-C., les Égyptiens ont inventé un jeu de table où on déplaçait des pions sur 3 rangées de 6 cases. À peu près à la même époque, ils créèrent le Mehen, ou jeu du serpent, ainsi que le plus célèbre jeu de l’Égypte antique, le Senet, qui est l’ancêtre du Backgammon. Pendant ce temps, en Inde, on conçoit le Chatarunga qu’adopteront les Perses (Iran) et les Arabes, eux qui le transmettront à leur tour aux Européens et que l’on connaît sous le nom de jeu d’échecs.

Le jeu d'échecs est surnommé le jeu des rois.

L’origine du jeu de dames aussi est fort lointaine et est revendiquée par chacune des vieilles civilisations, mais il semblerait que l’idée de la promotion du pion dans ce jeu nous vienne d’Afrique. Puis vinrent les dés qui nous viennent de l’Égypte et de l’Inde. Les Romains aussi adoptèrent avec frénésie les dés. Mais ils raffolaient également de jeux de société militarisés impliquant davantage de stratégie. Invention ludique plus récente, mais non la moindre : le jeu de cartes. Celui-ci a pris mille formes différentes (jeu à 52 cartes, tarot, etc.), mais les cartes nous viennent originellement de la Chine vers le VIIe siècle. Elles arrivent en Europe en 1370. L’invention de l’imprimerie donnera un essor aux cartes à jouer par la suite. Ces cartes serviront même de monnaie, en Nouvelle-France notamment.

Les jeux de société moderne

Tous les jeux énumérés précédemment existent toujours aujourd’hui dans une forme plus ou moins modifiée. Par contre, l’ère des jeux de société moderne impliquant une vaste mise en marché et de la publicité débute vraisemblablement avec l’arrivée sur le marché de jeux plus complexes reflétant notre réalité sociale. Un bel exemple sera le jeu de Monopoly qui, sorti en pleine crise économique des années 30, met l’emphase sur la vie économique difficile d’aujourd’hui avec ses coups d’argent et les revers de fortune comme les faillites. Ce jeu culte est toujours aussi populaire. Il donna le ton à une grande diversité de jeux impliquant un tablier (planche à jouer) et d’autres accessoires complexes (pions élaborés, fausse monnaie, cartes d’indices, etc.). Puis, dans les années 70 apparurent les jeux de rôle. Les jeux n’ont jamais cessé d’évoluer et ils ne sont pas près de disparaître malgré les jeux vidéo et les consoles de jeux ultrasophistiqués. Il y aura toujours un amateur de jeux simples et sans flafla. Vous ne me croyez pas? Pile je gagne, face vous perdez! Pas game

Liens :

www.lestoutespremieresfois.com

www.wikipedia.org

Sources photos : camillesourget.com, www.wikimedia.org, www.mehen.nl

Source(s) image(s):
échec
tarot
mehen

Commentaires