Avez-vous remarqué les discussions dans les partys de Noël avec la famille? Autant ces rencontres sont un moment de réjouissance et de réconfort, autant elles représentent une source inépuisable de phrases délicieuses. À la fête, il y a bien sûr les invités que l'on côtoie plus souvent, mais généralement, ce ne sont pas eux qui volent la vedette. C'est plutôt l'oncle drôle qui a des lignes incendiaires à n'en plus finir, l'autre qui fait des blagues à teneur sexuelle malaisantes et il y a les gens qu'on voit peu et qui cherchent des façons de faire la conversation, mais souvent de façon maladroite, en empruntant de bons vieux clichés. Voici 15 des pires choses qu'on entend dans les partys de Noël, mais dont on pourrait se passer...

Il n'y a pas d'ordre précis, prenez simplement plaisir à les lire en vous remémorant de bons souvenirs, et surtout, joyeux Noël!

1. « Comment ça t'es pas accompagné(e) cette année? »

... Quelle magnifique question! Bien, personne ne veut de moi, on m'a laissé il y a deux semaines, ou encore euhh, bien « j'pogne » juste pas. Tu veux vraiment en jaser?

2.  « C'est un petit gars ou une petite fille? »

... Ben là. Bon sens de l'observation; pouvez-vous analyser avant de poser la question? Ce n'est pas un bébé naissant enveloppé dans une couverture verte. Il a deux ans, il porte un chandail de Batman, des jeans, une casquette du CH, a les cheveux courts et s'appelle Germain. 

3. « C'est l'fun, on a un bel hiver à date. »

... Une discussion fort intéressante s'annonce. L'hiver débutait le 21 décembre, et nous sommes le 24. Oui, 3 belles journées d'hiver jusqu'ici.

4. « En tout cas, on dira ce qu'on voudra, mais ça va pas bien, hein? »

... Lorsqu'une discussion s'ouvre de cette façon, c'est prometteur! De quoi tu parles? Qu'est-ce qui ne va pas bien? On parle d'un sujet en particulier?

5. « Pis, comment ça va à l'école? »

... Tu veux vraiment savoir? Je t'ai dit, chaque fois qu'on s'est rencontrés depuis les 5 dernières années, que j'étais rendu sur le marché du travail.

6. « T'as combien de mois de faits? »

... La bonne vieille blague faite à un gars pour lui laisser savoir qu'il a maintenant une petite bedaine. On applaudit.

7. « T'as combien de mois de faits? »

... Oups! Cette fois elle a été adressée à une dame qui n'est pas enceinte. Malaise.

8. « T'as donc bien grandi depuis la dernière fois! »

... Si on ne s'est pas vus depuis 10 ans, et que j'avais 12 ans la dernière fois... il y a des chances. Vous savez, je me fais la barbe aussi maintenant et je porte de l'antisudorifique. En passant, j'ai une vie sexuelle active également.

9. « Pis, on va-tu gagner la coupe? »

... Bah, la dernière fois remonte à 1993, demain c'est un match crucial, une partie de 4 points qu'on ne peut pas se permettre d'échapper contre les Sabres. Chaque point compte, chaque partie est importante, ça dépend des performances de Carey Price et PK. L'attaque ne compte pas assez de buts, il faut trouver un moyen pour que Travis Moen marque 30 buts d'ici la fin de la saison. Prochain sujet?

10. « Veux-tu une autre assiette? On en a en masse. »

... On n'engraisse pas les cochons à l'eau claire. Bon ok, j'suis sur le point de rouler jusqu'au salon, ce n'est pas suffisant?

11. « T'es rendu où là? »

... J'suis ici, devant toi.

12. Tous les commentaires et explications de la personne qui raconte l'historique et le pourquoi de chaque cadeau qu'elle offre.

... Vous êtes une personne exceptionnelle. Mais d'où vient ce besoin d'attention?

 

Et pour conclure, dans la catégorie de l'oncle qui crée des malaises :

13. « Viens donc t'asseoir sur les genoux à mononcle. »

... Si c'est à vous qu'il dit ça, faites-lui plaisir et faites-le. Si c'est à votre conjointe qu'il s'adresse, allez-y vous-même pareil. Il ne devrait pas s'essayer de nouveau.

14. « Ta blonde travailles-tu chez UPS? On dirait qu'à regarde mon paquet depuis l'début de la soirée. »

... C'est ça, voilà la première blague sexuelle malaisante de la soirée. Elle existe en d'autres variantes bien entendu.

15. « Eh, jolies jambes! À quelle heure elles ouvrent? »

... Autre bonne blague du mononcle cochon qui, cette fois, s'adressait directement à votre copine. Là, vous avez le droit de demander au père Noël de lui payer la traite. Il le mérite. Ça va finir dans un banc de neige, comme l'année dernière. « On a-tu un bel hiver à date? »

Célébrez Noël comme il se doit et prenez soin des vôtres; la famille, c'est ce qu'il y a de plus précieux... malgré tout, lol!

Source(s) image(s):
divers

Commentaires