BORNES ÉLECTRIQUES

On le sait, la restauration rapide n’est pas ce qu’il y a de mieux pour la santé. Évidemment, ce n’est pas dans l’intérêt des grandes chaînes de conseiller aux gens de ne pas manger leurs produits. Pourtant, aux États-Unis, la chaîne McDonald’s aurait récemment déconseillé à ses employés de manger de la restauration rapide.

La chaîne CNBC aurait eu accès à McDonaldsMyNurtureLife.com, un site Internet réservé exclusivement aux salariés et qui propose différentes informations sur la compagnie, dont des articles sur la nutrition.

Quelle ne fut pas la surprise des journalistes lorsqu’ils sont tombés sur cet article :

« Les fast-foods sont rapides, offerts à un prix raisonnable et sont une solution de rechange facilement accessible à la cuisine de la maison. Bien qu’étant pratiques et économiques dans le cadre d'un mode de vie rempli, les fast-foods sont généralement riches en calories, en lipides, en gras saturés, en sucre et en sel, et peuvent mettre les gens à risque de développer un surplus de poids. »

Les journalistes ont par la suite trouvé une image contenant deux repas. Sur celui de gauche, on retrouvait une portion de frites, un hamburger et une boisson gazeuse, alors que sur celui de droite, il y avait une salade, un sandwich et un verre d’eau. Le premier était identifié comme étant mauvais pour la santé et le second comme étant bon pour la santé.

Plus loin, un article indiquait qu’en général, les personnes atteintes d'hypertension artérielle, de diabète et de maladies cardiaques devraient être très prudentes au moment de choisir de la restauration rapide, car elle était riche en matières grasses, en sel et en sucre.

McDonald’s a rapidement répondu au reportage de CNBC en indiquant que les affirmations provenant de son site avaient été prises hors de leur contexte. L’entreprise a également voulu préciser qu’elle avait ajouté à son menu plusieurs plats meilleurs pour la santé, comme des flocons d’avoine, du poulet grillé, des blancs d’œufs et des smoothies préparés à partir de vrais fruits.  

Source : Le Parisien

Source(s) image(s):
Wikipedia
CNBC

Commentaires