Une nouvelle saison de tennis vient de s’ouvrir et d’autres défis attendent le tennisman canadien Milos Raonic. En 2013, on visait une apparition dans le top 10 chez le Canadien, mais cette année, c’est de s’y établir qui sera son objectif principal.

Voici une liste de cinq objectifs qui, selon moi, seront prioritaires du côté de Raonic, puis le même nombre qui ne seraient qu’un bonus…
 

1- Entrer dans le top 10 et y demeurer

Entrer dans le top de l’ATP est quelque chose de difficile, mais y demeurer l’est encore plus. C’est bien ce que l’on a pu constater après la Coupe Rogers, alors qu’une semaine après avoir atteint le dixième rang mondial Milos Raonic, s’est vu être expulsé du top 10.
 

En 2014, il a atteint la maturité et l’expérience nécessaires pour y entrer et y demeurer. Sachant que la saison s’amorce sur surface dure, je suis confiant de le voir percer le top 10 et y rester jusqu’au début de la saison sur terre battue. Si jamais cela se produit, le Canadien devra tout faire pour être assez performant sur terre battue et sur gazon afin de conserver son classement.
 

2- Faire les quarts de finale d’un Grand Chelem

Même si j’aimerais le voir participer à une, voire deux demi-finales de tournois de la série Grand Chelem, je vais me garder une petite gêne et garder les objectifs réalistes.
 

Le meilleur résultat de Raonic en carrière lors d’un majeur de l’ATP fut un quatrième tour. Ce résultat reste très modeste et, logiquement, en y allant une étape à la fois, il faudrait que cette année, il se qualifie au moins à un ou deux quarts de finale. L’Open d’Australie et l’US Open devraient être les deux Grands Chelems les plus favorables à la concrétisation de cet objectif, du fait que ce sont les deux tournois majeurs où Raonic a connu le plus de succès.
 

En plus des nombreux points qu’un quart de finale de Grand Chelem peut offrir (360), atteindre cette étape de ce type de tournoi permet aussi de toucher une somme d’argent intéressante qui variait entre 190 000$ (Roland-Garros) et 250 000$ (Open d’Australie) en 2013.
 

3- Augmenter son taux de victoires à 60% sur gazon et terre battue

Selon moi, performer sur terre battue et sur gazon sera un objectif prioritaire pour Milos Raonic et Ivan Ljubicic en 2014. La saison dernière, il avait maintenu un piètre taux de victoires de 25% sur gazon et de 58% sur terre battue. Combinés, ces deux chiffres amènent l’originaire de Thornhill loin de la note de passage.
 

Est-ce que cette année, Milos découvrira enfin le mystère du gazon qui lui cause autant de difficultés depuis le début de sa carrière?
 

Chose certaine, s’il veut conserver un bon classement et, comme je le disais précédemment, espérer se tailler une place dans le top 10 et y demeurer, il devra éviter de faire de la période de mi-avril à mi-juillet un handicap.
 

4- Défendre ses titres à San Jose et Bangkok

Les tournois de la série Masters 250 sont souvent des événements auxquels on accorde peu d’importance. Toutefois, c’est un moyen plutôt facile et efficace de cumuler des points.
 

En 2014, Raonic aura deux titres à défendre, ceux de San Jose et Bangkok, pour un total de 500 points. S’il réussit avec brio à remporter pour une troisième fois celui de San Jose en début de saison, il aura déjà un grand pas de fait dans le but d’atteindre cet objectif.
 

À noter, au lieu de jouer à San Jose – tournoi qui a été retiré du calendrier –, Raonic se rendra à Marseille en février. Avec la Coupe Davis qui aura lieu au Japon, cela limitera aussi ses déplacements.
 

5- Se qualifier pour les Masters de Londres

Je ne sais pas si c’est un objectif aussi réalisable que je le pense, du fait qu’il y a au moins six joueurs (Djokovic, Nadal, Murray, del Potro, Federer et Ferrer) qui ont presque leur place assurée dans le top 8 à la fin de la saison. C’est une lutte qui se terminera entre Wawrinka, Gasquet, Tsonga, Berdych, Raonic et Isner selon moi.
 

Se qualifier pour les Masters de Londres serait somme toute un grand pas en avant dans la carrière de Raonic!
 

Objectifs bonus

- Défendre les 600 points qu’il a acquis à Montréal

- Remporter un titre de la série Masters 500

- Conserver son excellent ratio en Coupe Davis

- Maintenir un ratio de victoires de 30+% face à des membres du top 10

- Se payer au moins un membre du top 4 mondial
 

Cliquez ici pour lire mon dernier article sur le tennis.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires