BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Wow! Quelle dernière semaine nous avons eue dans la NFL cette année! Ce n’est pas tous les ans que ça arrive, mais il y avait encore plusieurs incertitudes quant aux 12 équipes qui allaient participer aux séries. Il y avait tellement de scénarios possibles que ça aura été excitant jusqu’à la toute fin!

Carolina Panthers (12-4) vs Atlanta Falcons (4-12)

Le fervent partisan des Panthers que je suis depuis 1995 s'est tenu sur le bout de son banc pendant presque toute la partie, car elle a été très serrée mes amis! Avec une victoire à Atlanta, les Panthers se retrouvaient gagnants de la NFC South pour la première fois depuis 2008, et obtenaient un congé pour le premier tour des séries.

Ça n’a pas été facile, et l’offensive a commencé cette partie lentement. Mais la défensive a fait tout un boulot encore une fois, et la victoire de 21 à 20 a été pleinement méritée! Neuf sacks pendant la partie de la part de la défensive et un touché sur un retour d’interception; on ne peut demander mieux! Du côté offensif, c’était un peu plus ardu avec l’absence de Steve Smith, mais lui et le porteur Jonathan Stewart devraient être de retour dans deux semaines pour les séries.

Pour les Falcons, ce fut une saison décevante. Ils étaient pressentis comme aspirants au Super Bowl, mais tout s’est effondré avec des blessures à des joueurs clés en offensive et avec une défensive ordinaire. Ils ont vendu leur peau chèrement par contre et je leur lève mon chapeau. J’ai une petite pensée spéciale pour Tony Gonzalez qui jouait son dernier match en carrière. Après 17 ans, il n’aura pas eu la chance de gagner de championnat, mais quel joueur il a été! Il sera au Temple de la renommée à sa première année d’éligibilité dans cinq ans. Il a redéfini la position d’ailier rapproché à jamais!

Baltimore Ravens (8-8) vs Cincinnati Bengals (11-5)

Une des nombreuses parties importantes avec des implications directes sur le portrait des séries. Les Ravens, champions en titre, devaient absolument gagner pour garder leurs chances de participer au bal de janvier.

Ç'avait bien mal commencé pour les Bengals qui se sont fait intercepter sur le premier jeu de la rencontre. Par la suite, les choses se sont replacées et ils menaient 17 à 9 au deuxième quart. Avant la mi-temps, les Ravens ont égalé le pointage à 17; tout était encore possible.

Puis, c’est la défensive de Cincinatti qui a profité du mauvais jeu de Joe Flacco et des siens pour mettre la partie hors d’atteinte pour les champions, eux qui devront regarder les séries de chez eux malheureusement. On se rend compte que la perte du receveur Anquan Boldin leur a vraiment fait mal en offensive cette saison. Même chose du côté défensif avec plusieurs joueurs importants qui n’étaient plus là!

Par contre, j’aime bien voir un changement de garde d’une saison à l’autre, et ça fait du bien de voir les Bengals remporter cette division. Je ne suis pas convaincu toutefois de leurs chances en séries, eux qui ont été assez bipolaires cette saison. On ne sait jamais quelle équipe se présentera sur le terrain.

Jacksonville Jaguars (4-12) vs Indianapolis Colts (11-5)

Cette partie ne revêtait aucun intérêt pour les séries et a été dominée d’un bout à l’autre par les Colts sur les pauvres Jags. Après avoir perdu la plupart de leurs parties jusqu’à la moitié de la saison, ces derniers avaient montré des signes de vie dans les dernières semaines, mais c’était déjà trop tard. Ils auraient peut-être dû se contenter du dernier rang pour repêcher en premier…

Les Colts étaient déjà assurés de faire les séries et d’être champions de division, mais ils se sont quand même présentés et ont joué comme si leur sort n’était pas encore décidé. Belle victoire de 30 à 10. Je trouve qu’ils n’ont pas vraiment de chances en séries étant donné la manière dont ils ont joué la plupart du temps en saison régulière. Il faut avouer que dans les trois dernières semaines, ils ont joué du bon football.

Ils affronteront les Chiefs au premier tour des séries la semaine prochaine à Indianapolis.

New York Jets (8-8) vs Miami Dolphins (8-8)

Le scénario n’était pas compliqué. Les Jets étaient déjà éliminés, et les Dolphins devaient absolument gagner pour espérer faire les séries. Avec la défaite des Ravens, leurs chances étaient très bonnes, mais ils contrôlaient leur propre destinée!

Malheureusement, ils n’ont pas été en mesure de jouer la partie qu’ils auraient dû jouer, et ils se sont inclinés par la marque de 20 à 7. Ryan Tannehill a joué une partie horrible et il a commis plusieurs interceptions. Les Jets ont donc gâché la fête à Miami ce dimanche.

Je dois dire que les Dolphins ne méritaient pas vraiment de faire les séries. Ils avaient déjà eu plusieurs opportunités de se faufiler il y a quelques semaines, et ils ne les ont pas saisies. Par contre, avec le scandale Martin – Incognito, c’est déjà bon qu’ils ne se soient pas complètement effondrés en cours de route.

Pour les Jets, c’est une autre saison ordinaire et décevante. J’espère que l’organisation va changer de cap et congédier l’entraîneur-chef Rex Ryan. Il est temps que ça change…

Detroit Lions (7-9) vs Minnesota Vikings (5-10-1)

Partie sans aucune importance pour les deux équipes, sauf l’honneur de la victoire. Ç'a été très serré et les Lions semblaient se diriger vers une victoire de 13 à 7, mais les Vikings et Cordarelle Patterson en ont décidé autrement avec un touché au quatrième quart qui leur a procuré la victoire par un petit point!

Il y aura beaucoup de travail et de décisions importantes à prendre pour les deux équipes durant la saison morte, mais encore plus du côté des Lions qui semblaient se diriger vers le championnat de leur division et les séries avant de s’effondrer complètement en fin de saison. Il faut que l’entraîneur Jim Schwartz soit congédié. De plus, selon le porteur de ballon Reggie Bush, il y avait un problème de chimie dans ce vestiaire…

Washington Redskins (3-13) vs N.Y. Giants (7-9)

Quelle partie ennuyante et sans importance. Je n’en reviens pas encore que FOX ait présenté ça à la télé au lieu de la partie des Bengals ou des Panthers!!!

Les deux équipes étaient déjà assurées de ne pas faire les séries, et ce sont les Giants qui ont dominé et gagné cette partie 20 à 6 au final.

C’était probablement la dernière partie de l’entraîneur Mike Shanahan avec les Redskins, et c’est une bonne chose. Le gars a été dominant dans les années 90, mais force est d’admettre qu’il ne l’a plus. Aussi, il ne semble pas avoir une bonne relation avec le quart RG III qui est le joueur de franchise de cette équipe.

Pour les Giants, c’est une saison à oublier également, mais au moins, ils ont fini 7-9 après avoir commencé la saison 0-6! Une ou deux victoires de plus, et l’histoire de leur saison aurait pu être très différente.

Cleveland Browns (4-12) vs Pittsburgh Steelers (8-8)

Cette partie pouvait sembler sans importance et sans intérêt, mais pour les Steelers, elle représentait beaucoup. Ils devaient absolument gagner pour rester en vie, et espérer une défaite des Ravens, des Dolphins et des Chargers!

Mission accomplie pour la victoire. Une victoire sans équivoque de 20 à 7. Les Ravens et les Dolphins ont perdu aussi. Il restait à voir ce que les Chargers allaient faire contre les Chiefs. Mais peu importe, je tiens à souligner leur persévérance après avoir perdu leurs six premiers matchs et réussi à en gagner six sur les huit derniers afin d'être encore dans la course aux séries. Il n’y avait pas grand-monde qui y croyait, laissez-moi vous le dire. Malheureusement, les Chargers ont gagné en prolongation pour prendre la dernière place disponible de séries dans l’AFC.

Encore une fois, saison à oublier pour les pauvres Browns. Ils ont cruellement besoin d’un quart de concession. De plus, les rumeurs vont bon train à l'effet que l’entraîneur de première année, Rob Chudzinski, pourrait déjà perdre son poste!

Houston Texans (2-14) vs Tennessee Titans (7-9)

Une partie soporifique! Mais tout de même, une bonne partie de la part de la défensive des Titans qui, avec cette victoire, viennent peut-être de sauver le poste de leur entraîneur Mike Munchak. Bonne partie aussi du porteur de ballon Chris Johnson qui a couru pour 127 verges et un touché. C’était peut-être sa dernière partie en tant que joueur des Titans. Il ne veut pas accepter de baisse de salaire pour la saison prochaine, et ce sera sûrement le signe de la fin pour lui à Nashville.

Les Texans ont ainsi subi leur 14e défaite de suite, après avoir commencé la saison 2-0! Ils s’assurent ainsi du premier choix au repêchage de 2014. Ça ne leur fera pas de tort, car ils ont des grosses lacunes en offensive, bien qu'ils possèdent une superbe défensive. Il restera à voir qui ils embaucheront comme nouvel entraîneur-chef!

San Francisco 49ers (12-4) vs Arizona Cardinals (10-6)

Cette partie était très importante pour les deux équipes. Les Cards devaient absolument gagner pour espérer faire les séries et ils comptaient sur une défaite des Saints à Tampa Bay. Les ‘Niners, avec une victoire, gardaient la cinquième place dans la NFC. Avec une défaite, ils descendaient au sixième et dernier rang.

Au début, San Francisco semblait seul dans la partie avec une avance de 17 à 0, mais les Cards se sont réveillés et les deux équipes étaient à 20 avec moins d’une minute à jouer à la partie. Puis, les ‘Niners ont remonté le terrain avec deux longues passes pour faire le placement victorieux.

Ce n’était pas si convaincant de leur part et je ne les vois pas retourner au Super Bowl cette saison; mais en séries, tout est possible. Pour les Cards, c’est très dommage de finir avec une fiche de 10-6 et de ne pas faire les séries. Toutefois, dans la division où ils évoluent, c’était très difficile et ils se sont battus jusqu’à la fin. Ils possèdent toute une défensive, et tout un entraîneur en Bruce Arians. Le futur est prometteur dans le désert.

Green Bay Packers (8-7-1) vs Chicago Bears (8-8)

Quand je disais que l’on avait droit à toute une semaine, je ne plaisantais pas! Cette partie était une partie suicide en quelque sorte. L’équipe qui gagnait remportait le titre de division et accédait aux séries. L’autre rentrait à la maison…

Ce fut une partie folle. L’avantage a changé de main tout au long de la partie. De plus, c’était le retour d’Aaron Rodgers et de Randal Cobb pour les Packers. Ça ne pouvait pas tomber à un meilleur moment, alors que les deux ont grandement contribué à la victoire de leur équipe 33 à 28. Puis, ça s’est décidé dans les derniers instants de la rencontre. Les Packers ont dû convertir deux quatrièmes essais importants. Sinon, c’était la fin pour eux et les Bears étaient champions ce dimanche. Il y a quelques semaines, je disais que la partie nulle des Packers pourrait leur sauver la vie en riant un peu. Finalement, j’avais raison!

Pour les Packers, c’est un scénario hollywoodien qui s’est produit cette saison. Mais avec leurs meilleurs éléments blessés durant la majorité de la saison, c’est compréhensible. Pour les Bears, je me demande ce qui cloche avec cette équipe. Ils ont tendance à s’écraser dans les moments importants, un peu comme les Cowboys, surtout leur quart Jay Cutler qui sera agent libre à la fin de la saison. On parle du fait qu’il ne reviendrait peut-être pas. Je ne suis vraiment pas convaincu, mais je pense aussi qu’il n’est pas indispensable à cette équipe. On l’a bien vu quand il est tombé au combat et que c’est le vétéran Josh McCown qui a mené l’équipe. Il a fait tout un boulot, et à la place de Marc Trestman, je l’aurais laissé partant à moins d’une blessure. Meilleure chance la saison prochaine!

Buffalo Bills (6-10) vs New England Patriots (12-4)

Bon, on ne s’éternisera pas sur cette partie. Les Pats étaient déjà champions de division et assurés de faire les séries. Ils pouvaient juste prendre le premier rang de l’AFC avec une défaite des Broncos qui n’est pas survenue.

Les Bills se sont bien défendus pendant un certain temps, mais à la fin, les Pats étaient juste plus forts. Pointage final de 34 à 20.

Je me demande quand même comment les Pats ont pu présenter une fiche de 12-4 avec plusieurs blessés importants et des joueurs de seconde main cette saison! Chapeau aux entraîneurs, mais maudit qu’ils m’énervent. J’espère qu’ils perdront à leur premier match dans deux semaines…

Tampa Bay Buccaneers (4-12) vs New Orleans Saints (11-5)

Les Saints espéraient que les Panthers perdent (ce qui n’est pas arrivé) et devaient absolument gagner pour pouvoir être champions de division et avoir un congé au premier tour des séries. Ils ont au moins gagné, et facilement, 42 à 17 contre les Bucs qui devaient avoir hâte que la saison finisse!

Ça n’a jamais été serré, et les Saints se sont assurés de finir en dernière place disponible pour les séries qui débuteront samedi prochain. C’est quand même une mauvaise nouvelle pour eux, car ils ne joueront pas chez eux. Puis on sait qu’ils ont beaucoup de difficulté à gagner sur la route.

Les Bucs devraient changer d'entraîneur-chef à mon avis, mais je crois que Schiano restera en poste malheureusement. Malgré tout, ils ont peut-être trouvé leur quart-arrière du futur avec la recrue Mike Glennon qui a très bien fait dans les circonstances cette saison!

Denver Broncos (13-3) vs Oakland Raiders (4-12)

Ouch! Je n’aurais pas aimé être les Raiders ce dimanche avec Peyton Manning et les Broncos qui s’emmenaient en ville. Pointage final de 34 à 14 pour Manning et les siens! Le plus important, c’est qu’ils ont consolidé leur première place dans l’AFC et l’avantage du terrain pour toutes les séries.

Puis la cerise sur le sundae, c’est que Peyton Manning a battu le record pour le plus de verges par la passe, lequel appartenait à Drew Bress des Saints, avec 5 477 verges en une saison. Il avait aussi battu le record pour le plus de passes de touché en une saison la semaine passée et a amélioré son propre record avec quatre supplémentaires ce dimanche. Le total est donc à 55 maintenant. Comme si ce n’était pas assez, les Broncos ont battu un autre record pour le plus de points marqués par une équipe dans l’histoire de la ligue en une saison avec 603 points. Le record appartenait aux Patriots de 2007 avec 589 points.

Mais malgré tous les records, c’est le Super Bowl ou rien pour les Broncos cette saison. Ils se sont fait jouer un tour par les Ravens la saison passée et vont tout faire pour ne pas se faire jouer un autre tour cette année.

Kansas City Chiefs (11-5) vs San Diego Chargers (9-7)

Étant donné qu’ils étaient certains de faire les séries, les Chiefs ont donné congé à plusieurs de leurs partants ce dimanche. Ça faisait bien l’affaire des Chargers qui, eux, devaient absolument gagner pour faire les séries, surtout que les Ravens et les Dolphins avaient perdu plus tôt dans l’après-midi.

Finalement, ç'a été très serré et les Chargers ont eu besoin de la prolongation pour remporter ce duel 27 à 24. Vous me direz que d’avoir besoin de tout son « petit change » pour battre les Chiefs avec leurs meilleurs joueurs sur le banc n’augure pas bien pour les séries, et vous avez en partie raison. Mais comme je le disais plus haut, les séries c’est autre chose et tout est possible. Surtout qu’ils iront affronter les bipolaires Bengals à Cincinnati la semaine prochaine.

Pour les Chiefs, j’ai hâte de voir, mais ils pourraient bien sortir dès le premier tour aux mains des Colts à Indianapolis. Malgré le fait que les deux équipes ont bénéficié d'un calendrier facile dans la saison et qu’ils ne représentent pas des forces de la ligue à ce moment-ci de la saison; les Colts jouent mieux depuis trois semaines que les Chiefs.

St. Louis Rams (7-9) vs Seattle Seahawks (13-3)

Les ‘Hawks ont enfin confirmé leur première place dans la NFC après avoir manqué leur coup les deux semaines précédentes. Oui, ils ont une très bonne équipe et une grosse défensive, mais depuis un mois, ils ne m’impressionnent pas du tout!

Ils n’ont pas été dominants contre une équipe qui joue pourtant sans la plupart de ses joueurs-vedettes en offensive. Remarquez que les Rams ont une belle et jeune défensive, mais la défensive des Seahawks n’a pas fait ce qu’elle est censée faire en temps normal. De plus, l’offensive n’a pas joué une grosse partie et en a fait juste assez pour aller chercher une victoire de 27 à 9 sur les Rams.

Ils gardent peut-être le meilleur pour les séries, mais on verra ça dans deux semaines. C’est sûr qu’à la maison, ils sont pratiquement imbattables.

Pour les Rams, c’est dommage, mais dans la division la plus forte de la ligue, leurs chances n’étaient pas bonnes cette saison. Par contre, j’aime bien ce que je vois d’eux jusqu'à maintenant. Jeff Fisher a fait tout un boulot en deux ans seulement à la barre de l’équipe. Il faudra voir s’ils vont se ranger derrière Sam Bradford comme quart de concession!

Philadelphia Eagles (10-6) vs Dallas Cowboys (8-8)

Dernier affrontement de la saison régulière, mais non le moindre. Une autre partie d’une importance cruciale! Le gagnant remportait la division et se faufilait en séries. L’autre rentrait à la maison bredouille…

C’était la troisième fois en autant d’années que les ‘Boys se retrouvaient dans la situation de la partie suicide à la fin de la saison et qu’ils faisaient face à une fiche de 8-8. Il y a deux ans, c’était contre les Giants, eux qui avaient gagné et qui avaient remporté le Super Bowl. La saison passée, les Redskins s’étaient sauvés avec le championnat de division. Cette année, ils espéraient ne pas se faire faire le coup contre les Eagles, à domicile en plus, mais avec Kyle Orton au poste de quart, ça risquait d’être plus difficile. Ou peut-être pas quand on sait que Tony Romo a tendance à s’écraser dans les grosses parties!

Après un lent début, les Cowboys semblaient vouloir éviter un troisième affront en autant d’années, mais juste avant la fin de la mi-temps, les Eagles ont pris une sérieuse avance avec un touché dans les deux dernières minutes à la suite d'une interception. C’était 17 à 10 pour les Eagles.

Après quelques revirements des deux côtés et des jeux osés sur des quatrièmes essais, les Eagles ont consolidé leur avance à 24-16. Il restait moins de cinq minutes à faire et les Cowboys marchaient vers la zone des buts de l’adversaire…

Ils ont réussi le touché, mais pas la conversion de deux points, et les Eagles menaient encore 24 à 22. Le temps allait manquer…

Par contre, Dallas a repris le ballon avec un peu moins de deux minutes à faire, mais Kyle Orton a fait un Tony Romo de lui-même et a lancé une interception au pire moment! Alors, même résultat pour les Cowboys pour une troisième année de suite…

Les Eagles recevront les Saints la semaine prochaine pour le premier tour des séries.

On se retrouve donc dimanche pour le résumé des deux premières parties des séries qui auront lieu samedi prochain.

Source photo : www.ap.org

 

 

Source(s) image(s):
Associated Press

Commentaires