Une poupée peut être un merveilleux jouet pour une petite fille, mais peut vite se transformer en quelque chose d’effrayant lorsqu’on l’abandonne. Imaginez à quoi pourrait ressembler un endroit rempli de centaines de poupées « mortes ».

La Isla de las Muñecas (l’île aux poupées) est située au sud du centre-ville de Mexico. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne s’agit pas d’un paradis pour les jouets. Loin de là. C’est plutôt un endroit assez sordide où l’on trouve des centaines de poupées abandonnées.

Selon la légende, qui semble tout droit sortie d’un film d’horreur, une petite fille s’est noyée dans le canal tout près en 1950. Peu de temps après, son esprit a commencé à hanter les lieux. Pour se protéger de cet être malfaisant, le propriétaire du domaine, le fermier Don Julian Santana, a commencé à ramasser des poupées. Aujourd’hui, il y en aurait plus de 1 500. La plus ancienne serait encore là.

Anastasio, le cousin de Santana, a repris la propriété lorsque ce dernier est mort (lui aussi noyé) en 2001. Il a décidé de transformer l’île en attraction touristique. Les poupées sont maintenant accrochées aux cordes à linge et fixent les visiteurs avec un regard qui est tout sauf amical.

C’est le genre d’endroit qu’il vaut mieux éviter les soirs de pleine lune. On ne sait jamais ce qu’il pourrait arriver, surtout que le propriétaire des lieux confirme qu’elles prennent vie, tournent la tête et se chuchotent à l'oreille lorsque la noirceur commence à montrer le bout de son nez.

Source(s) image(s):
www.vocativ.com

Commentaires