Comment passer sous silence l’incroyable réalisation du « Bye Bye 2013 » de Louis Morissette, Véronique Cloutier et toute leur équipe? Qu’on aime ou pas, il faut avouer qu’il était temps de dire au revoir à l’année 2013, après toutes les turbulences médiatiques que nous avons vécues au Québec!

Pensons-y un instant, l’actualité québécoise a été particulièrement mouvementée en 2013. Qu’on pense à la commission Charbonneau, aux élections provinciales, aux problèmes d’infrastructures majeurs comme le pont Champlain et autres, il y en aura eu des sujets pour nous faire jaser! C’est en nous confrontant à cette réalité que Louis Morissette, Véronique Cloutier et toute l’équipe des trois derniers Bye Bye ont réussi leur pari cette année!

À commencer par la charte de la laïcité québécoise! Y a-t-il un sujet qui a fait plus jaser que celui-ci en 2013? Créant toute une polémique et une montée aux barricades de différents groupes sociaux, le fait de voir Pauline Marois et Bernard Drainville tenter de trouver la bonne recette pour une charte reflétait bien les difficultés du gouvernement à imposer une solution plaisant à tous sur un sujet aussi controversé. L'arrivée de Jean-François Lisée dans ce sketch nous remettait en question de belle façon… Avouons que ce sujet aura éclipsé plusieurs autres enjeux primordiaux au bon fonctionnement de la province!

Et qu’en est-il de la participation des Janettes dans ce débat? La séquence de Martin Petit et Denise Filiatrault dans cette chaloupe à l’image de l’émission Les Pêcheurs était tout à fait croustillante!

Bien entendu, il était impossible de passer sous silence la commission Charbonneau et les scandales qui s’y rattachent, notamment en ce qui concerne le témoin-vedette Ken Pereira! Le Parti Libéral et ses déboires auront également été soulignés alors que les Denis Drolet incarnaient les policiers de 19-2 appelés à se rendre dans les bureaux libéraux, nous rappelant ainsi la perquisition de l’UPAC au siège social du PLQ en 2013. Une reprise des annonces de la CSST avec Claude Legault était bien pensée!

Les oreilles de Denis Coderre et Régis Labeaume ont dû leur friser, alors qu’un brillant sketch exposait la dynamique entre les deux hommes et nous imageait, dans un style Astérix et Obélix, leur combat contre les unités syndicales de leurs villes.

La Woua (La Voix) aura également passé au cash, alors que les animateurs Marie-Mai, Jean-Pierre Ferland, Marc Dupré et Ariane Moffatt auront tous été écorchés au passage!

Le très talentueux Pierre Brassard nous aura fait rire avec son imitation de Dave Morissette! Avez-vous déjà réalisé à quel point ce comédien est en mesure d'imiter avec précision certaines personnalités de l’actualité québécoise? On y aura également eu droit avec Guy Jodoin.

Vincent Vallières et le fameux scandale de Fermont auront aussi été exposés, nous rappelant le ridicule de cette histoire!

Deux bouts ont retenu particulièrement notre attention. Tout d’abord, celui de Patrice Lemieux (Daniel Savoie) qui nous a exprimé sa colorée et loufoque opinion sur divers sujets, comme l’anecdote entre le maire Denis Coderre et le hockeyeur David Desharnais. Également, Jean-François Mercier se sera distingué dans sa critique vive des politiques gouvernementales et sur le dossier du pont Champlain. Le fait d’affirmer ne vouloir que passer sur le pont et non pas le prendre en photo aura probablement rejoint la pensée de nombreux Québécois!

En ce qui concerne l’actualité hors Québec, notons l’emphase mise sur le fameux maire étoile de Toronto, Rob Ford! En effet, son personnage mis dans le contexte de Grand Theft Auto 5 était très bien pensé! Drogues, sexe et alcool… la symbiose parfaite entre ces deux sujets d’actualité!

Antoine Bertrand parodiant le vidéoclip controversé de Miley Cyrus était également bien, même si prévisible.

En revanche, quelle brillante idée de mettre Stephen Harper dans un contexte où il doit être l’agent des plaintes du bureau d’assurances et qu’il ne doit rien faire!

Somme toute, de nombreux moments auront été bien réfléchis dans le Bye Bye 2013. L’équipe en place a su, une fois de plus, nous distraire en parodiant l’actualité 2013 de brillante façon!

Ça se doit d’être provocateur, même quelquefois fâchant! Nous saluons les références branchées de cette revue de 2013, notamment les différents tweets, le Harlem Shake et la popularité du jeu Grand Theft Auto 5! Mais soyons honnêtes, affronter les sujets qu'ils ont exposés en tentant d’éviter les tollés est très difficile, et ils méritent qu’on leur lève notre chapeau!

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

Source(s) image(s):
Rue Frontenac

Commentaires