Les joueurs des Canadiens débutaient l’année 2014 en visitant les Stars pour le dernier arrêt de leur voyage des Fêtes avant de rentrer à Montréal. Il s’agissait du premier match au American Airlines Center depuis le 21 décembre 2010 pour le club montréalais. La troupe de Michel Therrien avait comme mission de faire oublier la gênante défaite subie la veille du jour de l’An, alors qu’elle avait laissé filer une avance de deux buts. Encore hier, les Stars sont revenus de l’arrière pour donner la frousse aux partisans du Tricolore, mais Lars Eller a donné la victoire à son équipe. Marque finale : Montréal 6, Dallas 4.

Avant de sauter dans l’après-match, il est nécessaire de faire le point sur le cas de Daniel Brière. Il semble que Marc Bergevin soit sur le point de devoir réparer une de ses erreurs, lui qui vient de revenir de Malmö, en Suède, où il observait les espoirs de l’organisation présents au Championnat mondial junior.

Brière était laissé de côté par son entraîneur pour une seconde rencontre consécutive hier. L’animosité entre coach Therrien et le joueur québécois est palpable, même certains observateurs qui ne sont pourtant pas directement dans le giron de l’équipe parlent d’une bagarre à finir entre les deux hommes…

Est-ce que le divorce entre Brière et le Canadien est sur le point d’être prononcé?

Au moins deux journalistes, John Bartlett et Paul Hendrick, rapportaient hier en soirée que les Sabres et le Canadien seraient en discussion. Le nom de Brière serait du nombre de ceux qui sont au centre de ces négociations comme Rene Bourque, et du côté du Buffalo, ceux de Drew Stafford, Ville Leino et Steve Ott.

On doit rappeler que Brière a connu quatre bonnes saisons à Buffalo, dont la plus productive de sa carrière en 2006-2007, alors qu’il avait récolté 95 points.

Ce sera assurément un dossier qui secouera la métropole dans les prochaines heures!

Le seul changement apporté à l’alignement du Canadien par rapport à la rencontre face aux Hurricanes était le retour de Douglas Murray qui remplaçait Alexei Emelin.

Première période

Lors des premières minutes de la partie, les deux équipes se sont échangé une chance de marquer qui s’est soldée par un lancer sur un poteau. L’ancien du CH, Erik Cole, a joué de malchance sur son tir et Douglas Murray a dirigé un tir faible qui a atteint la tige…

Les téléspectateurs de RDS ont été privés du premier filet par une pause publicitaire. Jamie Benn a ouvert la marque à la sixième minute de jeu sur des passes de Tyler Seguin et Kevin Connauton.

Une minute après la mi-période, la défensive du club du Texas a laissé tout l’espace nécessaire à P.K. Subban en zone neutre pour repérer Max Pacioretty, seul à la ligne bleue adverse. Le joueur montréalais a surpris Kari Lehtonen avec un tir du poignet précis :

Avec sa mention d’aide, Subban est devenu le premier joueur du Canadien à atteindre le plateau des 30 points cette saison.

Malgré une domination des locaux au chapitre des mises en jeu (15 sur 17) et des tirs au but, onze pour Dallas et six pour Montréal, le Canadien a retraité au vestiaire avec une égalité de 1-1 après vingt minutes.

Deuxième période

Dès le début du second tiers, le CH n’a rien laissé au hasard et, encore une fois, Subban a réussi à prendre la défensive texane à contrepied avant de remettre la rondelle à David Desharnais, qui a trouvé le fond du filet :

Une trentaine de secondes plus tard, Ryan White a répondu à quelques bons coups d’épaule des Stars profondément dans le territoire de son club en jetant les gants face à Cameron Gaunce :

Près de trois minutes se sont écoulées avant qu’un véritable combat s’engage entre Antoine Roussel et Travis Moen :

La séquence suivante n’a duré qu’à peine trente secondes et Josh Gorges a été pris en défaut, ce qui a procuré à Valeri Nichushkin un tir de pénalité, ce dernier a battu Carey Price du côté du gant pour créer à nouveau l’égalité dans le match :

Il n’aura fallu qu’un peu plus d’une minute pour que Subban marque à 4 contre 4. Le défenseur a encore contrôlé le disque à sa guise en zone offensive avant de décocher un lancer qui n’a laissé aucune chance à Lethonen :

Le Tricolore reprenait les devants 3-2.

La période médiane s’est terminée ainsi après que chacune des équipes ait bousillé une chance en avantage numérique.

Le club de Montréal a dirigé un tir de plus sur Lehtonen (11) que Dallas sur Price (10).

Troisième période

Le spectacle présenté par la troupe de Michel Therrien avait déjà été meilleur que lors des deux dernières rencontres et le dernier vingt s’annonçait comme un bon test pour celle-ci.

À la troisième minute de l’engagement, Brendan Gallagher a provoqué une pénalité à l’endroit de Cody Eakin grâce à son travail acharné devant la cage des Stars.

L’avantage numérique n’était vieux que de 22 secondes, lorsqu’un tir de Max Pacioretty a touché sur la rampe avant de se retrouver sur le bâton de Gallagher qui a poussé la rondelle dans le but :

Quelques minutes plus tard, Desharnais s’est retrouvé seul devant Lehtonen, mais le petit centre n’a pas trouvé de façon de lever la rondelle pour tromper la vigilance du gardien :

À la septième minute, Tyler Seguin a semé le doute dans la tête des joueurs montréalais en marquant lors d’un avantage numérique sur un puissant lancer frappé pour ramener l’écart à un seul but.

Moins de soixante secondes plus tard, Brendan Dillon a fait revivre aux amateurs montréalais le cauchemar des derniers matchs en créant l’égalité 4-4.

Après deux minutes sans histoire, Lars Eller est apparu en possession du disque à la gauche du filet des Stars et il a décoché un tir d’un angle plutôt fermé pour sauver les meubles et faire 5-4 :

Les Stars ont tout tenté en fin de rencontre, mais le Canadien a tenu le coup et Pacioretty a confirmé la victoire de 6 à 4 avec un but dans un filet désert.

Les deux équipes ont généré onze tirs lors de la dernière période.

Analyse

- Lars Eller a permis à Michel Therrien de revenir à Montréal sans avoir à expliquer une autre avance perdue…

- P.K. Subban et Max Pacioretty ont joué comme des Olympiens! Ils ont ajouté quatre points chacun à leur fiche.

- Un but, deux lancers, trois mentions d’aide, +3, six mises en échec et deux tirs bloqués en 23:52 minutes pour Subban!

- Le dernier récipiendaire du trophée Norris a atteint les 30 points pour une quatrième saison consécutive. Il vient au 6e rang des pointeurs chez les défenseurs de la LNH depuis 2010-2011.

- Et non, Subban n’a pas été échangé aux Stars durant la rencontre, messieurs de RDS

- Pacioretty à quant à lui amassé deux filets et deux passes, il a dirigé sept tirs sur la cage des Stars et affichait un différentiel de +3 à la fin du match. Il s’est mérité la deuxième étoile de la soirée d’hier dans la LNH.

- Avec ses 19 buts en 33 parties, Pacioretty n'est qu'à cinq filets du second rang des buteurs dans la LNH, et douze d’Alex Ovechkin, qui est dans une classe à part!

- L’équipe du Canadien et son gardien semblent éprouver des problèmes en troisième période depuis quelques rencontres, la préparation du club reste à travailler…

- Alex Galchenyuk a encore été utilisé avec beaucoup de retenue par l’entraîneur, il n’a passé que 10:29 minutes sur la glace, mais au moins il a pris sa part de rotations en supériorité numérique.

- Ryan White s’est blessé lors de son combat, il n’est pas revenu au banc par la suite…

Dans les prochaines heures

Le Canadien a conclu son périple du temps des Fêtes avec un dossier de 3-2-1, pour une récolte respectable de sept points sur une possibilité de douze.

C’est la façon dont les revers ont été enregistrés qui est inquiétante…

Les joueurs ont regagné Montréal au cours de la nuit et ilsont obtenu congé aujourd'hui, avant d'accueillir les Sénateurs d’Ottawa, demain soir, au Centre Bell.

Il faudra surveiller ce qui arrivera avec Daniel Brière d’ici là et mentionnons que George Parros s’est rendu au Michigan pour rencontrer un spécialiste des commotions cérébrales. Son avenir dans le hockey semble de plus en plus incertain…

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires