BORNES ÉLECTRIQUES

Les Sénateurs d’Ottawa rendaient visite au Tricolore samedi soir, à 19h. Malgré une remontée de deux buts orchestrée par Daniel Brière en troisième période, les hommes de Michel Therrien ont dû baisser pavillon en prolongation par la marque de 4-3.

Même si le CH a été défait, le point qu’il aura récolté le propulsera de la 11e à la 10e position de la LNH, alors que les Sénateurs, eux, maintiendront leur 20e position.

Avec les récents insuccès, le Tricolore devra commencer à regarder derrière, car les Maple Leafs, les Red Wings, ainsi que les Sénateurs s’approchent dangereusement de lui. La formation montréalaise n’est maintenant plus qu’à 8 points de ne plus être parmi les éliminatoires.

Cependant, s’il y a un point positif à retenir lors des derniers matchs, c’est que l’attaque est de nouveau sur les rails. Lorsqu’on regarde les statistiques, le CH a inscrit une moyenne de 2,6 buts depuis le début de la campagne, alors que lors des trois derniers matchs, la même formation en a inscrits en moyenne plus de 4,3 par rencontre.

Max Pacioretty, David Desharnais, Tomas Plekanec, P.K. Subban, Brendan Gallagher, Brian Gionta et même Daniel Brière ont été des éléments tranchants à l’offensive.

Justement, parlons un peu du cas Daniel Brière…

Le vétéran de 36 ans a été impliqué dans de nombreuses rumeurs d’échange lors des deux dernières semaines et n’aurait même pas dû prendre part au match d’hier soir. C’est la blessure de Ryan White qui lui a permis de le faire.

Jumelé à Gionta et Plekanec, le québécois a enfin ouvert ses ailes avec une production de 3 points (2 buts et 1 aide), un sommet pour lui cette saison.

Maintenant, j’espère qu’il aura au minimum le privilège d’évoluer pour les deux ou trois prochains matchs sur le trio de Plekanec en jouant une quinzaine de minutes par matchs. De cette façon, nous pourrions constater la vraie valeur de Brière, car depuis les deux derniers mois, il ne disputait qu’environ 7 ou 8 minutes sur la patinoire par rencontre.

J’aimerais soulever une interrogation. S’attendait-on à beaucoup plus de Daniel Brière du côté de Marc Bergevin? La saison précédant son embauche, Brière avait terminé l’année récoltant 16 points en 34 parties. Cette année, il en affiche 13 en 30 rencontres.

Nous ne sommes pas si loin de son total précédent, non? Les attentes des partisans étaient-elles trop hautes envers le joueur de 36 ans?

Rares seront les réponses à ces questions pour le moment, mais seul le temps nous dira si Daniel Brière en valait vraiment la peine.

Assez jasé, voici le résumé de la rencontre opposant le Canadien aux Sénateurs d’Ottawa.

 

Première période

Les Sénateurs souhaitent au CH un bon retour à la maison après ce voyage du temps des fêtes en inscrivant un filet après seulement 13 secondes. Zack Smith remettra à Erik Condra, qui s’enfoncera dans le territoire adverse en possession du disque avant de repérer Colin Greenning posté dans le demi-cercle de Carey Price. Ce dernier n’aura qu’à rediriger la rondelle au fond du filet pour inscrire son 4e de la saison.

Daniel Brière assurera la réplique des locaux en inscrivant un premier but depuis le 29 novembre. C’est de nouveau l’impasse. Pour sa part, Douglas Murray obtiendra son premier point de la saison avec une aide. Travis Moen bénéficiera lui aussi d’une mention d’aide sur le filet.

Deux minutes plus tard, Mark Stone battra Carey Price d’un tir du revers. Le compte est maintenant de 2 à 1 en faveur des visiteurs.

Le CH n’a pas le temps de reprendre ses esprits et Erik Condra s’inscrira à son tour à la marque, 14 secondes après le but précédent de son équipe.

Les Sens retraitent au vestiaire avec une avance de 3 à 1, ayant tiré à 14 reprises sur Carey Price.

 

Deuxième période

Il n’y aura aucun filet lors du deuxième engagement, mais on a vu le Tricolore montrer les dents. Craig Anderson n’a toutefois rien donné à ses adversaires.

 

Troisième période

Le spectacle Daniel Brière reprend en troisième période! Moins de deux minutes sont écoulées à l’engagement lorsque le vétéran de 36 ans profitera d’une passe de Plekanec derrière le filet pour venir surprendre Anderson dans le coin supérieur droit du filet. Cette superbe pièce de jeu réduira l’écart à un seul but.

Environ trois minutes plus tard, Brian Gionta inscrira son premier but en 14 parties! Brière et Plekanec se feront complices. La marque est de 3 à 3.

Les quinze minutes qui suivront ne seront ponctuées d’aucun but et les deux équipes devront terminer le duel en surtemps.

 

Prolongation

Comme P.K. Subban avait écopé d’une pénalité pour accrochage en fin du troisième tiers, le Tricolore devait se défendre avec un homme en moins pour les 102 premières secondes de la prolongation.

Ce qui devait arriver arriva. Clarke MacArthur battra le gardien du CH grâce à un tir du poignet et procura du même coup la victoire à son équipe.

 

Résumé en vidéo


Analyse

- Bournival et Prust ont été très peu utilisés par Michel Therrien avec respectivement 5:20 et 7:16 de temps de glace.

- Au contraire, P.K. Subban fut sur la glace lors de 27 minutes de cette partie.

- L’avantage numérique du CH est en panne. Encore hier soir, il a été infructueux, alors que les hommes de Michel Therrien ont manqué cinq occasions, dont un avantage numérique de 4 minutes, ainsi qu’un 5 contre 3.

- Zack Smith a remporté 62% de ses mises en jeu. Le plus efficace des deux clans.

- Alex Galchenyuk a encore terminé la rencontre avec un différentiel négatif (-2). Pour ceux qui se questionnent s’il aurait dû avoir sa place parmi la formation américaine en vue des prochains Jeux Olympiques ont leur réponse...

- J’aime bien ce que je vois de Travis Moen depuis les 10 derniers matchs. Il est beaucoup plus constant et l’effort y est davantage. Il a été récompensé, hier, avec plus de 9 minutes de temps de glace.

- Le trio Brière-Plekanec-Gionta a récolté 14 tirs au filet à lui seul.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires