Ces 5 gars fictifs sont de parfaits exemples à ne pas suivre. Leurs mauvaises habitudes ne leur amènent que des ennuis financiers. Découvrez ce qui fait d'eux de si mauvais exemples.

Les gens s’endettent pour toutes sortes de raisons : une perte d’emploi ou une diminution de salaire, un divorce ou une séparation, une maladie handicapante, une grosse dépense imprévue, etc. Mais peu importe les raisons qui amènent certaines personnes à s’endetter, il est évident que c’est une situation que l’on préfère éviter à tout prix.

Si vous êtes prompt à vous endetter, vous avez peut-être des traits de caractère en commun avec nos 5 gars (fictifs) suivants :

Simon : le gars qui veut tout ce que les autres gars possèdent

Simon est un gars compétitif… et un peu jaloux. Il souhaite posséder tous les nouveaux gadgets, outils et jouets que ses amis ont. Il veut aussi faire toutes les mêmes activités, escapades et folies.

Simon est endetté parce qu’il en veut toujours plus. Il n’est pas heureux avec ce qu’il possède. Il doit apprendre à vivre heureux avec peu de choses matérielles.

Sylvain : le gars qui fait la grosse vie grâce à ses cartes de crédit

Bien qu’il soit normal d’emprunter pour s’acheter une maison, une voiture ou même pour payer ses études, Sylvain ne s’arrête pas là. Sylvain achète tout à crédit : son épicerie, son essence, ses meubles, ses électros, ses restaurants et même ses voyages.

Sylvain fait la grosse vie, mais il a aussi la grosse dette. Il doit apprendre à vivre selon ses moyens.

Ben : le gars qui veut tout MAINTENANT

Ben est un gars intelligent, avec une bonne éducation et un bon emploi. Le problème, c’est que Ben ne peut pas attendre et il doit tout avoir aujourd’hui, maintenant!

Pour lui, il est hors de question d’économiser pour s’acheter quoi que ce soit. Il y a quand même de l’espoir pour Ben. Il doit travailler sur sa patience et savourer l’attente.

Charles : le gars qui n’a jamais fait de budget

Charles a beaucoup d’expérience de vie, mais il n’a jamais fait de budget. Habitué à vivre d’une paie à l’autre, il n’a jamais pris le temps de planifier. Pas surprenant qu’aujourd’hui il soit endetté jusqu’au cou; il s’est endetté petit à petit pendant toutes ces années.

Charles devrait s’asseoir et prendre quelques minutes pour faire son budget. Et s’il sait manier un ordinateur, il pourrait même le faire en ligne.

Larry : le gars qui n’a pas de compte d'épargne

Larry a un seul compte de banque : son compte chèque. Ne lui parlez pas de REER, CELI, fonds mutuels, investissements, car il ne veut rien savoir. Il vit simplement avec ce qu’il gagne, le reste l’importe peu.

Le problème, c’est que Larry ne pourra pas faire face à des dépenses imprévues. Il ne pourra pas non plus mettre une mise de fonds sur un condo ou une maison. Larry doit rencontrer son banquier et planifier son avenir, quitte à mettre en place des économies automatiques.

Finalement, si vous vous reconnaissez chez un de ces gars (fictifs), ne grimpez pas aux rideaux. Votre situation peut encore être corrigée si vous prenez de saines habitudes de vie financière.

Toutefois, si votre situation est en piteux état, vous devriez consulter ces quelques solutions, dont notamment la proposition de consommateur.

 

Article à l'initiative de Pierre Roy et Associés, syndic de faillite

Source(s) image(s):
iStockPhoto

Commentaires