Mon père, un jeune retraité, est devenu un « snowbird » cette année. Avec la venue de l’hiver, il a migré vers le sud. Lors du congé des Fêtes, j’ai eu la chance d’aller le visiter en Floride, mais la chance encore plus inouïe de faire du vélo pendant qu’ici, il tombait une quantité astronomique de neige.

J’avais déjà entendu parler de la beauté de la A1A, une route s’étalant le long de l’Atlantique, du nord de la Floride (à la hauteur de Jacksonville) jusqu’à Miami. On m’avait vanté la vue qu’elle offrait et surtout son calme, mais en la voyant, j’ai rapidement compris que ce serait un endroit idéal pour faire du vélo.

A1A vélo en Floride

Cette route est très sécuritaire. Bien qu’elle ne soit pas toujours bordée d’une piste cyclable, les automobilistes conduisent généralement à basse vitesse et respectent la « règle de 3 pi » (en Floride, les automobilistes doivent laisser une bande de 3 pi entre les vélos et leur véhicule).

Plusieurs cyclistes profitent donc de la A1A. En plus de la beauté et de l’aspect sécuritaire de la route, des cafés, des restaurants et des boutiques de vélo font partie du paysage et vous permettent de vous ravitailler ou de vous dépanner en cas de problème.

Vélo A1A Floride

Vous ne serez pas trop dépaysé lorsque vous emprunterez la A1A… L’entreprise québécoise Garneau est très impliquée dans le sud-est de la Floride avec un club de vélo et, surtout, une version floridienne de son Granfondo annuel. Pour vous joindre aux sorties hebdomadaires du club, il vous faudra aller dans le coin de Boca Raton.

Floride à Vélo

Bref, j’ai bien l’intention d’y retourner dès l’an prochain pour ajouter quelques kilomètres à mon compteur avant le printemps!

Source(s) image(s):
Garneau

Commentaires