Samedi soir, les Canadiens de Montréal (26-15-5) recevaient les Blackhawks de Chicago (29-8-10) à l’occasion de leur 46e match de la saison. Après une première période assez calme, Andrei Markov a su donner le ton au match, avant de donner la victoire aux siens avec un but sublime en milieu de période de prolongation.

Avec cette victoire, le Canadien passe au 10e rang du classement de la LNH avec une récolte de 57 points. Les hommes de Michel Therrien maintiennent également leur quatrième rang dans la conférence de l’Est, un point seulement derrière le Lightning de Tampa Bay et les Bruins de Boston.
 

De leur côté, les Blackhawks de Chicago figurent au deuxième rang du classement du circuit. Le point récolté, leur 68e, aura suffi à rattraper les Blues de St-Louis (67).
 

Première période

Aucun but ne sera inscrit durant la première période, mais celle-ci ne fut pas ennuyante pour autant.
 

Environ 10 minutes sont écoulées et le Tricolore se retrouvera en avantage numérique. Andrei Markov bénéficiera d’une passe précise pour tirer sur réception au filet de Crawford. Cependant, le défenseur russe ne réussira pas à marquer. Ce fut la meilleure chance de marquer de l’équipe en première période.
 

La bagarre éclate en fin d’engagement. À la surprise générale, c’est Brendan Gallagher qui livrera un combat à Kris Versteeg! Pour un rare combat en carrière, disons que l’attaquant s’est bien défendu.



 

Bénéficiant de deux avantages numériques et des meilleures chances de marquer, tout en cumulant près de deux fois plus de tirs au filet que son adversaire (11 contre 6), le CH a dominé ce premier vingt. Malheureusement pour les locaux, Corey Crawford a su résister à leurs attaques répétées.
 

Michel Therrien aurait-il, soi-disant, appris de ses erreurs? Il a attribué 9 minutes 20 secondes de temps de jeu à P.K. Subban.
 

Deuxième période

À la quatorzième minute de jeu, les Canadiens vont ouvrir la marque sur un but d’Andrei Markov, lui qui va tromper Corey Crawford d’un tir du poignet. Le défenseur russe sera ainsi crédité de son quatrième filet de la campagne. En avant du filet, George Parros a fait un superbe travail pour voiler la vue du gardien adverse. La rondelle a d’ailleurs passé entre ses jambes pour se fréer un chemin jusque dans le but. Alexei Emelin ainsi que Michael Bournival obtiendront des mentions d’aide sur la séquence.
 


 

C’est 1 à 0 pour le Tricolore!
 

Brandon Prust réussira à s’échapper en désavantage numérique alors qu’il reste un peu plus d’une minute à faire. Son tir initial sera bloqué par Corey Crawford qui perdra momentanément son bâton, mais le jeu ne s’arrêtera pas là. En effet, la rondelle sera abandonnée dans l’enclave et Lars Eller bénéficiera d’une cage béante. Le deuxième but du bleu-blanc-rouge semble déjà en poche, mais Crawford sortir miraculeusement la jambière pour priver le numéro 81 d’un but.


 

Les Blackhawks retraitent au vestiaire avec un déficit d’un seul but et peuvent remercier leur gardien de les avoir gardés dans le coup.
 

Troisième période

Deux minutes après le début de cet ultime engagement, les visiteurs croient bien avoir ouvrir la marque sur un tir du poignet de la pointe. Cependant, l’arbitre va signaler que l’attaquant Handzus commettait de l’obstruction sur Carey Price. Le but sera donc refusé.
 


 

Ce n’est que partie remise pour les Hawks. De Sharp à Toews et finalement à Hossa qui inscrira son 16e but de la saison. Une pièce de jeu tout à fait parfaite qui mystifiera totalement Subban et Gorges. À la mi-période, c’est l’égalité, 1 à 1.
 

Croyez-moi lorsque je vous dis que le CH sera très heureux d’avoir résisté aux 10 dernières minutes du troisième vingt et de mettre au moins un point en banque.
 

Le CH a le mérite d’avoir dominé la colonne des tirs avec 34 contre seulement 20 chez les Blackhawks. Toute une prestation de Carey Price et de sa défensive. Même chose chez les visiteurs.
 

Prolongation

Andrei Markov met un point d’exclamation sur sa superbe soirée en marquant son deuxième but de la rencontre, qui va du même coup procurer la victoire de son équipe. Il a réussi l’exploit à l’aide d’un tir du poignet sur une passe de Max Pacioretty.
 


 

Victoire des Canadiens au compte de 2 à 1!
 

Troisième étoile : Carey Price

Deuxième étoile : Corey Crawford

Première étoile : Andrei Markov
 

Analyse

- Cette victoire fera un énorme bien au Tricolore! Le club sera gonflé à bloc après ce gain face à la troisième meilleure formation de la LNH.
 

- Selon moi, le CH a joué son meilleur match des 50 derniers jours. De plus, c’est leur deuxième plus importante victoire, c’est-à-dire face au club le mieux classé, la première étant face aux Ducks d’Anaheim en début de saison.
 

- Outre Price et Markov, mon joueur du match du côté du Tricolore est Daniel Brière. Celui-ci a provoqué les deux premières pénalités des Blackhawks, en plus de s’être créé de nombreuses chances de marquer.
 

- Le CH a dominé 38-20 au chapitre des tirs au but. C’est Tomas Plekanec qui a dirigé le plus de tirs au filet des Blackhawks, avec 11.
 

- 24:49 de temps de jeu total pour P.K. Subban.
 

- Si la discipline était le mot d’ordre dans le vestiaire des Canadiens, on peut dire que l’équipe a réussi sa mission en n’écopant que d’une seule pénalité mineure.
 

- Les Blackhawks alignent peut-être 10 Olympiens au sein de leur alignement, ils n’ont pas été capables de concrétiser sur leurs occasions de marquer dans ce match.
 

- Alexei Emelin frappait tout ce qui bougeait dans ce match. Il a décerné 6 coups d’épaules, dont plus de la moitié furent extrêmement percutants.



 

- Même face à la 28e pire unité de désavantage numérique de la LNH, le Tricolore a été incapable de profiter des trois occasions qu’il a obtenus dans cette partie. La piètre efficacité des Blackhawks dans cette catégorie (76,5%) n’a pas été perceptible.
 

- Michael Bournival a récolté un premier point en 20 parties avec une aide sur le premier but d’Andrei Markov.
 

- Statistique intéressante : Chicago a poursuivi sa séquence en inscrivant au moins un but dans un 115e match consécutif.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires