BORNES ÉLECTRIQUES

Les Canadiens ont eu droit à une journée de congé dominicale hier après une excitante victoire de 2 à 1 en prolongation contre les plus récents champions de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago, samedi soir au Centre Bell. Ils seront de retour à l’entraînement ce matin vers 11h00 à Brossard, pour se préparer à une semaine où ils affronteront deux rivaux de division. Mardi, les Devils et Jaromir Jagr seront les visiteurs. Le lendemain, les joueurs montréalais se déplaceront en train vers Ottawa, pour se frotter aux Sénateurs jeudi. Vendredi, ils s’envoleront en direction de Toronto, pour le troisième volet de la guerre avec les Maple Leafs, samedi soir.

L’acteur principal du gain contre Chicago, Andrei Markov, n’a pas fait de détour pour qualifier la performance de son équipe au dernier match : « C'était notre meilleur match, jusqu'à présent », ce qui suggère que cette équipe peut être encore meilleure, selon lui!

Pierre Houde, un observateur bien informé s’il en est un, seconde l’affirmation du général du Tricolore.

L’équipe a disputé un match presque parfait contre une des grosses équipes de la LNH, après avoir été complètement absente mercredi dernier, à Philadelphie.

Les Canadiens ont battu les champions de la Coupe Stanley, ce n’est pas rien! Mais le chemin vers la conquête du Saint-Graal du hockey réserve encore bien des défis pour la troupe de coach Therrien!

Si l’entraîneur peut utiliser ce gain pour convaincre son club qu’il est peut battre n’importe quel autre adversaire dans ses 36 dernières rencontres en saison régulière, le Canadien arrivera en série rempli de confiance!

Ce club-là est capable de grandes choses lorsque tous ses membres jouent parfaitement leurs rôles. Et lorsqu’Andrei Markov joue comme un candidat au trophée Norris, Plekanec comme un au Selke et Price au Vézina!

Cette semaine, après une défaite à Ottawa, une contre-performance en Floride et un autre revers à Philadelphie, Michel Therrien semblait avoir perdu le contrôle sur son vestiaire… La grogne populaire, de même que certains journalistes (et votre humble serviteur), réclamaient un changement derrière le banc.

En ce lundi, nous vivons l'autre extrême de l'hystérie, la partie où Montréal commence à rêver de parade sur Sainte-Catherine en juin!

Ce qui nous amène à la question existentielle : Quelle la vraie identité des Canadiens, édition 2013-2014?

La vérité, c’est qu’elle se situe quelque part entre ce que le club a offert comme prestations dans les sept derniers jours…

Les Canadiens ont deux rencontres de moins de disputées que lors de la saison dernière, écourtée par le lock-out. En 2012-2013, Montréal a terminé le calendrier avec une fiche de 29-14-5 pour 63 points.

Le club est 26-15-5 cette année, ce qui est tout à fait comparable.

L’organisation voudrait offrir un club rapide, efficace avec la rondelle et créatif.

Dans les faits, on parle d’une petite équipe rapide, mais défensive, capable de faire preuve de caractère, mais également d’être totalement dominée sans offrir d’opposition…

Qu’est-ce qui explique que l’équipe soit aussi bipolaire que ses partisans? Le manque d’expérience!

Cette saison, l’entraîneur en chef montréalais utilise régulièrement dix joueurs qui n’ont pas encore disputé 300 parties dans la LNH.

Et les 346 matchs de Price le placent également parmi les gardiens numéro un les moins expérimentés du circuit.

La moitié de la formation doit encore parfaire en apprentissage!

Max Pacioretty a participé à 283 parties, dont près d’une centaine à ses trois premières saisons avec le CH pendant lesquelles il a fait la navette entre Montréal et Hamilton.

Lars Eller en est à 255 matchs, sa production offensive est encore en progression…

P.K. Subban connaît déjà une carrière exceptionnelle sur le plan offensif, mais il n’a pas encore pris part à 250 rencontres! Avec 248 joutes, malgré de nombreuses minutes, il a toujours quelques facettes de son jeu à polir!

David Desharnais cherche encore le style qui lui permettra de connaître une longue carrière après 222 parties…

Alexei Emelin a disputé 130 matchs, entrecoupés d’une longue convalescence pour une blessure grave à un genou…

Raphael Diaz, un défenseur unidimensionnel, n’a joué que 126 parties, et pas toujours une vingtaine de minutes chaque soir!

Le constat est un peu le même dans le cas de Ryan White avec ses 123 matchs.

Et trois des joyaux de l’attaque du Canadien : Alex Galchenyuk (93) Brendan Gallagher (89) et Michaël Bournival (39) doivent encore être considérés comme des recrues!

Michel Therrien a certaines difficultés à gérer ses « joueurs vedettes », mais il est bon avec les jeunes et il parvient à guider sa troupe vers des gains surprenants.

En tenant compte des résultats qu’il réussit quand même à tirer de Gionta, Moen, et à l’occasion, de Bourque et Brière, difficile de ne pas prétendre qu’il pourra faire mieux la saison prochaine avec la foule de jeunes hockeyeurs qui sont aux portes de la LNH!

Brendan Gallagher est déjà avec le CH, Jarred Tinordi attend son tour et Morgan Ellis apprend à Hamilton, du repêchage de 2010, deux joueurs qui sont presque assurés de faire l'équipe l'an prochain.

De la cuvée 2011 ont émergé les défenseurs Nathan Beaulieu, Magnus Nygren et Darren Dietz.

À la séance de 2012, Montréal a ajouté Alex Galchenyuk, dont on voit déjà le talent. Sebastian Collberg, Brady Vail, Tim Bozon, Charles Hudon et Erik Nystrom, dans une moindre mesure, se développent en des hockeyeurs de rôle.

En 2013, Michael McCarron, Sven Andrighetto, Connor Crisp et Zach Fucale sont venus se greffer à la banque d’espoirs prometteurs de l’organisation montréalaise.

Et Marc Bergevin a souligné la semaine dernière que Jacob De la Rose et Martin Reway sont presque déjà du calibre de la LNH!

Arturri Lekhonen est passé un peu plus inaperçu, mais dans son cas, je suis prêt à me mouiller et affirmer qu’il sera la surprise au prochain camp d’entraînement!

Tout le talent et le caractère pour faire du Canadien un club rapide, efficace avec la rondelle et créatif devraient commencer à être disponibles la saison prochaine!

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires