Nous devons toujours considérer la période hivernale quand vient le temps de choisir une nouvelle voiture. En voici une qui adore la saison froide!

C’est connu, les acheteurs de Subaru s’intéressent à cette marque pour une raison principale : la traction intégrale. Le constructeur japonais propose un catalogue dont tous les modèles sont munis d’une transmission à quatre roues motrices, peu importe la livrée. Chez nous, cette caractéristique représente un net avantage par rapport aux modèles rivaux. Si vous avez déjà conduit un véhicule équipé d’une traction intégrale en hiver, vous savez de quoi il s’agit. Malgré les changements climatiques et le réchauffement indéniables des températures, l’hiver aura toujours lieu, année après année. De fait, il risque de sévir de façon encore plus sournoise qu’auparavant. Raison de plus pour bien s’équiper! La Subaru Impreza, équipée de bons pneus d’hiver (notre voiture d’essai roulait sur des Bridgestone Blizzak), devient un vrai char d’assaut. Elle passe partout. 

La Subaru Impreza est une voiture compacte qui offre bien plus qu’une transmission à quatre roues motrices. Son moteur de type Boxer est un des meilleurs dans l’industrie. Son rendement est excellent, mais il est aussi fiable, durable et très résistant. Les composants mécaniques sont de bonne qualité et n’inspirent aucune crainte en ce qui concerne la fiabilité. Au volant, l’Impreza se compare aux autres modèles de même catégorie. Elle offre un certain agrément de conduite, mais son comportement n’a rien d’extravagant. Il s’agit d’une voiture utilitaire, sécuritaire et pratique. Évidemment, nous recommandons le modèle à hayon si vous souhaitez transporter des objets.

L’Impreza n’a pas beaucoup de défauts, si ce n’est sa consommation de carburant qui s’avère plus élevée que prévue. Bien entendu, notre essai a eu lieu en hiver alors que les températures étaient plutôt saisonnières, voire plus élevées que la normale vers la fin de la semaine dernière. En comparaison, la Mazda3 avait consommé 3,5 litres aux 100 kilomètres de moins que l’Impreza. De fait, nous avions enregistré une consommation de 6,5 litres aux 100 kilomètres, tandis que le moteur Boxer de la Subaru avait brûlé près de 10,0 litres aux 100 kilomètres pour un trajet semblable. C’est sans doute le prix à payer pour une traction intégrale. En revanche, une saison plus chaude aura pour effet de réduire la consommation à un niveau plus acceptable, de l’ordre de 7,5 ou 8,0 litres aux 100 kilomètres. 

En bref :

Subaru Impreza 2,0i Tourisme 2014

  •  
  • On aime :
  • - Qualité de fabrication
  • - Bonne tenue de route
  • - Traction intégrale à toute épreuve
  • - Voiture pratique
  •  
  • On aime moins :
  • - Consommation de carburant encore élevée
  • - Modèle de base dépouillé
  • - Habitacle terne
  •  
  • Prix de base : 19 995 $
  • Prix de la version essayée : 22 595 $
  • Moteur : quatre-cylindres 2,0 litres Boxer
  • Boîte de vitesses : CVT
  • Puissance : 148 chevaux 
  • Couple : 145 lb-pi
  • Consommation obtenue : 10,0 litres aux 100 kilomètres
  • Modèles rivaux : Mazda3, Chevrolet Cruze, Dodge Dart, Honda Civic, Toyota Corolla, Nissan Sentra, Ford Focus

 

Le verdict : Un peu plus chère, mais tellement sécuritaire en hiver! 

Source(s) image(s):
Subaru

Commentaires