BORNES ÉLECTRIQUES

Il n’y a rien de plus dérangeant au cinéma que de voir la personne assise devant nous passer son temps à envoyer des messages textes. Tout le monde n’a toutefois pas le courage de lui demander de ranger son cellulaire dans sa poche. Aux États-Unis, un septuagénaire ne s’est toutefois pas gêné pour dire à l'homme d’arrêter de texter. En fait, il est même allé plus loin... et l’a abattu.

Lundi dernier, Curtis Reeves s’était rendu dans un cinéma de Wesley Chapel, au nord de Tampa, pour voir le nouveau film Lone Survivor. Assis confortablement dans l’une des dernières rangées de la salle, ce policier à la retraite de 71 ans se préparait à regarder son film, alors que les bandes-annonces étaient projetées à l’écran.

Mais quelqu’un l’empêchait de profiter à 100 % de la représentation. Un homme textait. En effet, Chad Oulson, 43 ans, assis plus bas en compagnie de sa femme, envoyait des messages textes au lieu de regarder l’écran.

Le septuagénaire n’appréciait pas vraiment d’être dérangé. Il a alors demandé à M. Oulson d’arrêter immédiatement d’envoyer des textos. Ce dernier n’a pas apprécié qu’on lui dise quoi faire et les deux hommes ont commencé à s’engueuler.

Puis, selon un témoin, l’un des deux a lancé du maïs soufflé à l’autre. Ça semble être la goutte qui a fait déborder le vase, puisque peu de temps après, M. Reeves a sorti un pistolet et l’a abattu. Le film n’était même pas encore commencé.

L’un des spectateurs aurait alors pris l’arme du tireur; celui-ci n’a pas cherché à s’enfuir. Malheureusement, le décès de Chad Oulson a été déclaré peu de temps après son arrivée à l’hôpital.

Le retraité doit maintenant faire face à des accusations de meurtre non prémédité.

En tout cas, la prochaine fois que l’on vous demande d’arrêter de texter au cinéma, mieux vaut écouter ce que l’on vous dit, car vous ne savez jamais sur qui vous pouvez tomber...

Source : HuffPost 

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires