Depuis plusieurs années, il y a une lutte intensive contre le tabac. Cette lutte semble assez efficace puisque maintenant, 24 % des Québécois fument, ce qui constitue une baisse énorme depuis les années 60. Malgré cela, ces individus coûtent près d’un milliard de dollars annuellement en soins de santé.

Pourquoi la cigarette est-elle néfaste? Il faut d’abord comprendre qu’en fumant, on respire la fumée dégagée par la combustion d’une plante. Or, toutes les plantes (le tabac, la marijuana, la plante du salon), en brûlant, dégagent de la fumée qui contient des composés chimiques comme le goudron, le cadmium et le monoxyde de carbone. D’autres composés chimiques proviennent d’ajouts faits par les compagnies de tabac pour améliorer le goût et la texture. Toutefois, ces composés ajoutés se retrouvent en faible quantité comparativement aux composés présents naturellement.

Des composés chimiques dans la cigarette, il y en a environ 4000, dont au moins 50 sont cancérigènes. En les respirant, ils pénètrent dans les poumons et entrent dans le sang au niveau des alvéoles (lieu où se déroulent les échanges entre l’air pulmonaire et le sang). Une fois dans le sang, les polluants peuvent atteindre tous les organes. En fait, le tabac peut affecter tous les organes du corps. On dit souvent, sans trop exagérer, que le tabac est un facteur de risque pour toutes les maladies, de l’arthrite au diabète, en passant par la dégénérescence maculaire.

Les chiffres sont là : 5,7 millions de morts par année dans le monde! Selon le Conseil québécois sur le tabac et la santé, fumer diminue l’espérance de vie de 10 ans. Imaginez tous les moments manqués à cause de la cigarette! Le tabac est responsable directement du tiers des cancers. En fait, le tabac tue 4 fois plus de personnes que les meurtres, l’alcool, les accidents de la route et les suicides réunis.

Pas étonnante donc cette lutte antitabac agressive. Les politiques antitabac auraient même été sous-évaluées : elles pourraient avoir sauvé 10 fois plus de vies que prévu. Bien sûr, il reste encore du travail à faire. La nicotine présente dans le tabac rend difficile le sevrage pour plusieurs. Certains croient que les compagnies de tabac l’utilisent pour rendre les fumeurs de plus en plus accros : on suspecte l’ajout d’additifs ou la modification génétique de la plante afin de rendre la nicotine plus biodisponible.

 

Sources :

- http://www.jarrete.qc.ca/fr/fiches/cigarette.html

- http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201401/14/01-4728563-la-cigarette-diminueraient-lesperance-de-vie-de-10-ans.php

- http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201401/17/01-4729724-fumer-est-nocif-pour-tous-les-organes-insistent-les-autorites-americaines.php

- http://www.lapresse.ca/vivre/sante/201401/15/01-4728896-le-miracle-antitabac-les-politiques-auraient-sauve-10-fois-plus-de-vies-que-prevu.php

Source(s) image(s):

Commentaires