BORNES ÉLECTRIQUES

« Le soleil, les arcs-en-ciel, c’est pas le monde! Y a de vraies tempêtes, de lourdes épreuves, aussi grand et fort que tu sois, la vie te mettra à genoux et te laissera comme ça en permanence si tu la laisses faire! » Ça vous dit quelque chose cette citation? Vous avez amorcé la nouvelle année rempli de bonnes intentions en commençant un programme d’entraînement ou en adoptant de meilleures habitudes de vie... puis soudainement, vous faites l’expérience inévitable de quelques petits dérapages qui viennent saper votre motivation. Afin d’éviter un retour à la case départ et que tout cela ne se traduise par un échec, il incombe d’analyser la situation et de bien comprendre les éléments qui pourraient conduire à votre perte.

Les adeptes de la procrastination

Des phrases comme « aujourd’hui n’est pas une bonne journée, je commencerai demain » ou « la prochaine fois sera la bonne », ça vous rappelle quelque chose? Arrêtez de vous leurrer et de vous décevoir à chaque nouvelle tentative; trouvez plutôt ce qui fait qu’au fond de vous, vous voulez que les choses changent. Peut-être est-ce un trouble de santé que vous êtes fatigué de traîner ou encore un inconfort corporel que vous ne pouvez plus supporter… quoi que ce soit, établissez des stratégies pour vous le rappeler et ainsi résister à la tentation de vous éloigner une fois de plus de votre objectif.

Les condamnés et les comportements autodestructeurs

Tout le monde tombe un jour ou l’autre, c’est inévitable. Comme disait Rocky, ce qui compte, c’est de se relever après chaque coup et d’aller de l’avant! Il y en a, par contre, qui finissent presque par y prendre goût et en profitent pour nourrir le mal en s’en servant comme excuse. Embrasser la défaite, c’est tout simplement encourager la déception et engendrer d’autres comportements défaitistes. Pour vous tenir sur la bonne voie, identifiez des comportements sains et concentrez votre attention sur les éléments positifs. J’ai toujours aimé la citation du philosophe Nietzsche qui disait : « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. » Une phrase simple qui, je trouve, en dit beaucoup… commencez dès maintenant à apprendre de vos erreurs afin de mieux vous connaître et apprivoisez vos faiblesses au lieu de saboter vos progrès.

Quand le doute sème la peur

Beaucoup de gens se préparent mal et sous-estiment l’aventure dans laquelle ils se lancent. Ils sont rapidement pris par surprise et se retrouvent désarmés devant les premiers obstacles. Ne sachant que faire pour remédier à la situation, ils se mettent à douter de leur motivation et de leurs capacités. Lentement, le doute se transforme en comportement pessimiste qui pousse la personne à dire des choses comme : « je n’y arriverai jamais ». Apprenez à reconnaître vos forces et vos faiblesses et à maîtriser vos peurs en vous y préparant. Pour y arriver, il vous faudra de l’aide extérieure, alors n’hésitez pas à faire appel aux gens qui connaissent le terrain sur lequel vous vous aventurez afin d’établir un plan d’action efficace, réaliste et précis. Entourez-vous de personnes qualifiées et de confiance pour élaborer un plan sain, étape par étape, avec des objectifs réalistes. Le succès engendre le succès, pensez positif et marquez des buts progressivement.

Le perfectionniste vs le fanatique

Il y a une différence entre être motivé et être obsédé. Certaines personnes s’emballent un peu trop et ne voient plus la réalité telle qu’elle est, ce qui peut transformer le désir de s’améliorer en un comportement maladif et autodestructeur (un peu comme on tombe en amour soudainement et qu’on ne voit plus clair). Il ne faut pas confondre le passionné et le fanatique. Le premier se sert de son positivisme et de la convergence de ses efforts pour grandir, tandis que le deuxième s’est laissé aveuglément envoûter et adopte des comportements démesurés qui risquent de causer sa perte. Allez-y étape par étape et respectez votre rythme. Soyez patient et persévérant, et sachez demeurer équilibré. Il arrive même que la solution réside dans le compromis plutôt que dans la privation…
 

Source(s) image(s):
workplaceconfidence.com

Commentaires