La photographe russe Ilya Kisaradov n’aime pas faire les choses comme tout le monde. Avec son plus récent projet photo, elle a voulu montrer différemment la particularité de la relation entre l’humain et la nature.

Chacune de ses photos présente un ou plusieurs sujets dans un contexte souvent surréaliste. On peut voir, par exemple, une femme avec une cage sur la tête et entourée de plumes, alors qu’une autre, nue, nous fixe stoïquement avec des cornes géantes sur la tête. On peut également contempler un homme jouer du piano alors qu’il semble être pris dans une averse ou quelque chose du genre. 

Tous ont la même chose en commun : ils sont isolés et ne peuvent communiquer avec quiconque. Malgré cela, on ne peut s’empêcher de ressentir de l’empathie à leur égard. On a vraiment envie d’aider ces personnes qui se sont retrouvées, pour on ne sait quelle raison, dans une position vraiment vulnérable.

À lire aussi : À voir : 18 photos prises au parfait moment!

En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce projet photo ne laisse pas indifférent. Nous vous laissons juger par vous-même.

Qu’avez-vous ressenti en regardant cette série de photos? Est-ce que l’artiste est allée trop loin?

Source : My Modern Met 

Source(s) image(s):
My Modern Met

Commentaires