BORNES ÉLECTRIQUES

L’ancien champion des poids légers de l’UFC, Benson Henderson, a gagné une fois de plus au terme d’une décision controversée à l’occasion de l’événement UFC qui avait lieu hier à Chicago. Voici un retour complet sur cet événement dans lequel le Québécois Yves Jabouin était d’ailleurs en action.

155 lb : Benson Henderson (20-3) obtient la faveur des juges sur Josh Thomson (20-6-0-1)

Benson Henderson et Josh Thomson ont offert un duel de très grande qualité lors du combat principal de la soirée. Le premier round fut spectaculaire et très technique avec de belles amenées au sol de Thomson, qui a d’ailleurs pris le dos de son opposant rapidement au premier engagement. Henderson a bien réagi malgré la fâcheuse position dans laquelle il se trouvait. Après plusieurs secondes avec Thomson dans son dos, Henderson est finalement parvenu à se défaire de son rival. Les deux athlètes se sont ensuite habilement échangé quelques attaques debout, puis Henderson a acculé Thomson contre le grillage pour tenter de le soumettre avec un étranglement.

Les quatre rounds suivants furent tout aussi âprement disputés et les deux athlètes ont fait l’étalage de leurs prouesses techniques dans toutes les facettes  du combat. Thomson s’est blessé à la main quelque part durant le premier assaut et cela l’a ennuyé à bien des égards, mais il a néanmoins réussi à amener à plusieurs reprises l’ancien champion de l’UFC au sol. Il a également réussi à reprendre le dos de ce dernier à quelques autres occasions durant le combat, mais sans jamais être véritablement près de réussir à placer un étranglement arrière pour soumettre Henderson.

Au terme des cinq rounds, deux des trois juges accordent la victoire à Benson Henderson. Ce fut assurément un combat serré, mais je croyais que Thomson en avait fait suffisamment pour repartir avec la victoire. Chose certaine, Josh Thomson a offert une performance sensationnelle avec une seule main. À la conférence de presse qui a suivi l’événement, le vétéran de 35 ans était très émotif et Thomson a confié qu’il s’agissait peut-être de son dernier combat en carrière. 

Poids lourds : Stipe Miocic (11-1) défait Gabriel Gonzaga (16-8)

Après un premier round plutôt intéressant, Stipe Miocic a dominé facilement les deux derniers assauts pour remporter aisément la victoire face au Brésilien qui a manqué cruellement de souffle après le premier round. 

155 lb : Donald Cerrone (22-6-0-1) atomise Adriano Martins (25-7) avec un coup de pied à la tête

Donald Cerrone est en grande forme. Il aligne une deuxième performance exceptionnelle avec une victoire retentissante par KO. Après avoir vaincu Evan Dunham par soumission au mois de novembre dernier, il réussit cette fois une superbe manœuvre pour placer un foudroyant coup de pied à la tête du Brésilien Adriano Martins. 

145 lb : Jeremy Stephens (23-9) s’impose par décision contre Darren Elkins (17-4)

Jeremy Stephens remporte une troisième victoire consécutive depuis qu’il a rejoint la catégorie des 145 lb. Le puissant cogneur a imposé sa loi avec de puissants coups de poings et quelques coups de pieds tout aussi puissants dans les jambes de Darren Elkins. Malgré tout, Elkins a essayé courageusement tout au long du duel et ses efforts ont failli être récompensés à la toute fin alors qu’il a tenté de soumettre Stephens avec une guillotine. 

135 lb : Alex Caceres (10-5-0-1) s’impose par soumission sur Sergio Pettis (10-1)

Alex Caceres prolonge sa série de combats sans défaite qui s’établit maintenant à cinq, grâce à une superbe victoire contre le jeune Sergio Pettis. Pettis avait pourtant entamé le combat de brillante façon au premier engagement avec de très beaux enchaînements debout. Caceres a réussi à renverser la vapeur au second engagement à la suite d'un puissant direct de la gauche qui a envoyé choir son adversaire. Malgré ses 20 ans, Sergio Pettis a gardé son calme; il a réussi à survivre et à se relever pour terminer le second round de très belle façon. Au dernier engagement, tout semblait bien aller pour Sergio Pettis alors qu’il restait moins d’une minute au combat. Le combat était serré, mais Pettis se dirigeait à mon avis vers une victoire quand le combat s'est transporté au sol. À la suite d'une magnifique transition, Alex Caceres a pris le dos de son opposant pour le soumettre grâce à un étranglement arrière alors qu’il restait moins de trente secondes au combat. Il s’agit de la première défaite en carrière pour le jeune frère d’Anthony Pettis, l’actuel champion des poids légers de l’UFC. 

135 lb : Eddie Wineland (21-9-1) défait le Québécois Yves Jabouin (19-9)

Le Québécois Yves Jabouin avait un gros défi devant lui comme je vous l’avais mentionné dans l’article précédent l’UFC sur Fox 10. Le duel était chaudement disputé jusqu’au moment où Wineland a réussi à la deuxième reprise à placer une solide main arrière au visage de Jabouin qui est tombé au sol. Par la suite, l’Américain a martelé Jabouin au sol avant de prendre le dos de ce dernier et de le marteler encore et encore avec de puissantes frappes à la tête qui n’ont pas laissé le choix à l’arbitre de mettre un terme au combat. 

Les résultats complets de la soirée

Carte principale :

  • 155 lb : Benson Henderson bat Josh Thomson par décision partagée
  • 265 lb : Stipe Miocic bat Gabriel Gonzaga par décision unanime
  • 155 lb : Donald Cerrone bat Adriano Martins par KO au round 1
  • 145 lb : Jeremy Stephens bat Darren Elkins par décision unanime

 

Carte préliminaire :

  • 135 lb : Alex Caceres bat Sergio Pettis par étranglement arrière au round 3
  • 135 lb : Eddie Wineland bat Yves Jabouin par TKO au round 2
  • 135 lb : Chico Camus bat Yaotzin Meza par décision unanime
  • 135 lb : Hugo Viana bat Junior Hernandez par décision unanime
  • 155 lb : Daron Cruickshank bat Mike Rio par TKO au round 2
  • 185 lb : George Sullivan bat Mike Rhodes par décision unanime
  • 265 lb : Walter Harris Nikita Krylov bat Walter Harris par KO au round 1

Bonis de la soirée (50 000 $)

  • Combat de la soirée : Alex Caceres vs Sergio Pettis
  • KO de la soirée : Donald Cerrone
  • Soumission de la soirée : Alex Caceres

Source(s) image(s):
UFC

Commentaires