Dans le cadre de notre couverture du Super Bowl XLVIII, nous vous présentons les deux équipes en présence pour cet affrontement. Voici donc un petit survol sur l’histoire de ces franchises, d’où elles viennent et les joueurs marquants pour chaque époque des deux aspirants. Débutons avec les champions de l’AFC, les Broncos de Denver.

Denver Broncos (dans la ligue depuis 1960)

Les débuts

L’équipe a été fondée en 1959 et a joué son premier match en septembre 1960 dans la défunte AFL. Elle n’était pas très bonne dans les années 60 et a bien failli perdre la franchise en 1965 seulement! Mais un groupe local l’a rachetée et remise sur les rails avec « Franchise » Floyd Little, qui a été la vedette ayant contribué à garder cette équipe en vie.

Le Orange Crush

Dans les années 70, cette franchise a commencé à briller grâce à sa défensive surnommée Orange Crush (oui, oui, comme la boisson gazeuse du même nom!). C’est en 1977 qu’elle participa aux séries pour la première fois de son histoire. L'équipe atteignit même le Super Bowl XII qu’elle perdit aux mains des Cowboys de Dallas.

Le visage de la concession

En 1983 arriva le jeune quart recrue John Elway qui allait être le joueur de franchise pour les 16 prochaines saisons.

À l’origine, il avait été repêché au premier rang par les Colts de Baltimore, mais il refusait d’aller jouer là-bas. C'est qu’il avait aussi été repêché par les Yankees de New York au baseball. Il fut donc échangé aux Broncos à sa demande.

Durant les années 80, les Broncos alignèrent plusieurs bonnes saisons, se rendant au Super Bowl à trois reprises, soit les Super Bowl XXI, XXII et XXIV perdant les trois fois… Il y a eu des grands joueurs à cette époque dans le camp des Broncos. Je pense aux Tom Jackson, Karl Mecklenburg, Bobby Humphrey et Steve Atwater.

Mais au milieu des années 90, un nouvel entraîneur-chef en Mike Shanahan et un porteur de ballon recrue du nom de Terrel Davis allaient leur permettre d’aspirer aux grands honneurs encore une fois. Cette fois-ci, ils remportèrent le Super Bowl XXXII contre les champions en titre, les Packers de Green Bay, puis une seconde fois l’année suivante contre les Falcons d’Atlanta. Après cette deuxième conquête du Super Bowl, Elway prit sa retraite dans toute sa gloire.

L’après Elway

De 1999 à 2012, les saisons n’ont pas toujours été couronnées de succès et plusieurs quarts se sont succédé à la barre de l’équipe, mais sans jamais remplacer l’icône qu’était Elway. Il y a eu Brian Griese, Jake Plummer, Jay Cutler, Kyle Orton et le fameux Tim Tebow. Ils ont atteint les séries à quelques reprises, mais n’ont jamais pu aller jusqu’au bout.

Maintenant que John Elway était revenu dans l’entourage de l’équipe comme directeur gérant, les choses devaient changer et bouger pour capturer à nouveau la magie qui avait déjà été là pendant son règne.

Peyton Manning

Au mois de mars 2012, les Broncos conclurent une entente de cinq ans avec Peyton Manning qui avait été libéré par les Colts d’Indianapolis. Je me rappelle, à l’époque, que plusieurs se demandaient si Manning allait revenir à sa forme d’antan, ayant subi quatre opérations au cou et ayant raté la totalité de la saison 2011 à Indianapolis.

L'équipe de Denver devait être certaine de son coup, car la journée suivante, elle échangeait Tim Tebow aux Jets de New York. On connaît la suite…

À sa première saison avec l’équipe, Peyton Manning a connu une très bonne saison, rassurant ses partisans sur son état physique. Les Broncos se sont rendus en séries, mais ont perdu en double prolongation face aux éventuels champions, les Ravens de Baltimore.

Par contre, cette année, ils ne se sont pas fait jouer le même tour et Manning a connu la meilleure saison pour un quart-arrière dans toute l’histoire de la NFL côté statistiques. Cependant, il n’en a que faire des statistiques! Il veut une deuxième bague du Super Bowl et veut redonner un premier championnat aux partisans des Broncos en 15 ans!

Le prochain article brossera le portrait des Seahawks de Seattle.

Source photo : www.windows7themesfree.net

 

Source(s) image(s):
Windows 7 Themes

Commentaires