BORNES ÉLECTRIQUES

Les joueurs des Canadiens sont enfin parvenus à mettre un terme à leur séquence de quatre revers consécutifs. Carey Price était au sommet de sa forme et il a repoussé les 36 tirs que les Hurricanes ont dirigés sur lui pour signer son troisième jeu blanc de la saison. Le gain de 3 à 0 enregistré hier permettra à Michel Therrien de souffler un peu!

En début de semaine, Marc Bergevin a tenté de donner un électrochoc à sa formation en réalisant une première transaction cette saison.

Le bal a été lancé par un tweet de Renaud Lavoie lundi, qui affirmait que le nom de Pierre-Alexandre Parenteau circulait dans les rumeurs de transactions et que Montréal était du nombre des clubs intéressés.

Après avoir signé un lucratif contrat avec l’Avalanche à l’été 2012 et avoir connu une bonne campagne la saison dernière, l’attaquant québécois ne semble plus avoir de rôle bien défini l’alignement au Colorado, si bien que Patrick Roy en avait même fait un healthy scratch pour le match de lundi.

Le reste de l’histoire dit que le directeur général montréalais aurait refusé l’offre de l’Avalanche : Bourque contre Parenteau, dans laquelle le CH aurait également dû céder le jeune Sven Andrighetto dans l’échange…

Le simple fait d’avoir tenté de se départir des services de Bourque, qui ne cadre plus dans les plans de l’équipe, mais d’avoir refusé de sacrifier un espoir semble avoir permis aux hommes de hockey du Canadien de reprendre le contrôle sur la troupe!

Louis Leblanc a été cédé aux Bulldogs tôt dans la journée de mardi, George Parros était donc de retour dans la formation face à la Caroline hier.

Francis Bouillon et Raphael Diaz étaient une fois de plus laissés de côté. Il s'agissait d'un troisième match consécutif sur la galerie de presse pour Bouillon et d'un cinquième pour le Suisse.

Les hommes de Therrien n'ont pas eu à offrir une performance de premier plan, leurs rivaux disputaient un cinquième match en sept soirs et la fatigue les affectait de façon évidente!

Il demeure que le Canadien a ajouté deux points à sa fiche, pour ramener leur retard sur Toronto à un seul, et Montréal a deux matchs en main.

Première période

Le club local a bien entamé la rencontre, profitant de leur vitesse aux dépens des Hurricanes. Pour la première fois depuis le début de s série de revers, le Tricolore a marqué le premier filet.

Brandon Prust a complété un jeu orchestré par Rene Bourque et Josh Gorges pour battre Anton Khudobin :

Il s’agissait d’un premier but après une séquence de 93 minutes sans faire vibrer les cordages pour Montréal…

Le Canadien aurait pu doubler son avance quelques minutes plus tard, Brendan Gallagher, seul dans l’enclave, a frappé le poteau.

Le petit ailier a pris sa revanche en fin de première,  son acharnement en zone offensive a permis au CH d’ajouter un but au tableau indicateur :

Carey Price a ensuite eu à se signaler face à Drayson Bowman et Jordan Staal :


Après vingt minutes, la Caroline figurait devant Montréal au chapitre des lancers, 13-10, mais Montréal menait 2-0.

Deuxième période

Avant que les 120 premières secondes de l’engagement aient été écoulées, le CH a fait 3-0, ce qui a scié les jambes déjà molles des visiteurs.

À 1:41, Max Pacioretty n'a eu qu'à placer la rondelle dans le filet laissé libre par Khudobin après avoir été repéré par Andrei Markov :

Montréal a encore joué avec le feu lors de la période médiane en écopant trois pénalités consécutives décernées à Brandon Prust, Nathan Beaulieu et P.K. Subban.

Price a obtenu l’aide de ses poteaux, Jeff Skinner et John-Michael Liles ont chacun touché une des tiges métalliques et le gardien s'est aussi dressé face à Alexander Semin.

Les Hurricanes ont encore généré plus de tirs que le CH durant le second tiers, quinze pour les visiteurs contre onze pour Montréal.

Troisième période

Les vingt dernières minutes auraient pû laissé place à un relâchement du Canadien, mais le coach a sûrement rappelé à ses soldats que l’affrontement précédent s’était soldé par une remontée de trois buts des Hurricanes!

Ses hommes ont bien répondus en limitant  ceux de Kirk Muller à huit lancers afin d’éviter de revivre le même scénario.

Carey Price a scellé l’issu de la rencontre avec des arrêts aux moments opportuns, principalement contre Manny Malhotra.

Il a repoussé les 36 rondelles dirigées vers lui, son vis-à-vis, Anton Khudobin, qui avait permis à son club de remporter ses quatre matchs précédents, a terminé la soirée avec 27 arrêts.

Analyse

- Les Hurricanes ont perdu, toutefois, ils ont dominé la soirée au niveau du temps de possession du disque, ainsi que pour les lancers tentés. Le total de 36 tirs sur Price de dit pas tout. Les joueurs du CH ont bloqué 27 lancers et la Caroline a raté le filet à 12 reprises! Price a donc dût être aux aguets 75 fois!

- Sans son troisième blanchissages de la saison, le match aurait pût être un autre fiasco! Son 22e jeux blanc permet à Price de figurer tout derrière José Théodore au 7e rang de l'histoire de la franchise. Il rejoint aussi Théodore au 5e rang avec un 353e match dans l’uniforme tricolore et avec sa 168e victoire, il dépasse Georges Haisworth au 6e échelon.

- Enfin, on a vu des sorties de zone efficaces!

- Lars Eller était de retour au centre, il a formé un bon trio avec Brandon Prust et Rene Bourque. Ils ont obtenu huit lancers au cours de la soirée.

- Michaël Bournival a passé plus de treize minutes sur la patinoire! Et il a bien fait aux côtés de Gionta et Plekanec.

- Nathan Beaulieu a encore été solide, il a joué 15 minutes, dont 1:44 en avantage numérique.

- Douglas Murray a aussi connu un bon match, utilise pendant 17 minutes, dont 3:10 seulement en désavantage, il a bloqué quatre lancers et appliqué deux mises-en échec.

- Brendan Gallagher a bien résumé la soirée de travail de son équipe: « À plusieurs niveaux, on peut faire encore mieux. »

- Comme en supériorité numérique, puisque Montréal a été plutôt désorganisé lors de ses deux occasions.

Dans les prochaines heures

Les joueurs seront sur la glace du Complexe Bell vers 11h30 avant de prendre un vol vers Boston en après-midi.

Ils seront confrontés aux Bruins jeudi soir.

Cette partie contre des rivaux de division devrait donner une bonne indication du reste de calendrier que connaitra le club montréalais.

Source(s) image(s):
Agence QMI

Commentaires