Les amateurs de VUS de luxe ne sont pas indifférents à la gamme Land Rover quand vient le temps de magasiner un nouveau véhicule.

Il faut considérer les produits allemands, bien entendu, mais le constructeur britannique offre des caractéristiques que les BMW, Audi, Mercedes-Benz et même Porsche ne sont pas en mesure d’offrir. Il s’agit du style, du raffinement, mais aussi des capacités hors route. En revanche, qui en a besoin? Les automobilistes qui se paient ce genre de VUS ne quittent jamais les sentiers balisés (sauf quelques rares téméraires); même chose pour les acheteurs de Jeep Wrangler. Pourtant, ces engins sont conçus pour affronter les pires conditions, pour grimper là où personne ou presque ne peut se rendre. 

On reproche au Range Rover de consommer trop de carburant. De fait, en ce qui concerne la consommation des moteurs de la gamme Land Rover, nous pourrions imaginer une nouvelle nomenclature pour des éditions spéciales de ces produits, comme un modèle « Sables bitumineux » ou une « édition spéciale Keystone ». Le constructeur devra faire des efforts pour diminuer le poids de ces mastodontes et offrir des blocs plus efficaces, possiblement des moteurs diesels. Même si un acheteur a le portefeuille bien garni, il a autre chose à faire que de s’arrêter à une station-service. Ici, notre modèle d’essai est équipé d’un V6 de 3,0 litres suralimenté de 340 chevaux. En ce qui a trait à la puissance, elle suffit amplement. Malgré le poids exagéré de ce gros VUS (2144 kilos!), le Range Rover Sport accélère promptement et bénéficie d’un couple généreux. Les ingénieurs ont jumelé ce bloc à une boîte automatique à huit rapports, question de réduire la consommation. Mentionnons que le résultat est encourageant, mais pas encore satisfaisant. De fait, il est difficile d’enregistrer une moyenne inférieure à 13,0 litres aux 100 kilomètres. 

Le Range Rover Sport offre une expérience de conduite hors du commun. Il s’agit bien sûr d’un véhicule de grand luxe, confortable, spacieux et prestigieux. Derrière le volant, il est possible de ressentir la solidité et l’homogénéité de la caisse. Ce VUS est conçu comme un bloc de béton. Nous pouvons aussi sentir les effets de la masse qui, dans certaines conditions, peuvent donner la frousse. En effet, un freinage d’urgence lorsque la chaussée est très glissante nous rappelle que pour ralentir une carcasse de près de 5000 lb, nous avons besoin d’une certaine distance. Mentionnons également l’aspect ridicule de certaines commandes, notamment celles des sièges chauffants. 

  •  
  •  
  • On aime :
  • - Raffinement exceptionnel
  • - Tenue de route
  • - Confort
  • - Espace 
  •  
  •  
  • On aime moins ;
  • - Soif de carburant
  • - Poids excessif
  • - Fiabilité déficiente 
  • - Prix 
  •  
  • En bref :
  •  
  • Land Rover Range Rover Sport 
  • Prix de base : 75 885 $
  • Prix de la version essayée : 80 885 $
  • Moteur : V6 de 3,0 litres suralimenté 
  • Boîte de vitesses : automatique 8 rapports
  • Puissance : 340 chevaux 
  • Couple : 332 lb-pi
  • Consommation obtenue : 13,5 litres aux 100 kilomètres
  • Modèles rivaux : Porsche Cayenne, BMW X5/X6, Mercedes-Benz ML, Audi Q7, Lexus LX
  •  
  •  
  • Le verdict : On apprécie le raffinement du véhicule, on déteste la facture.

 

Source(s) image(s):
Land Rover

Commentaires