Plus souvent qu’autrement, les jeux vidéo ne sont pas très pacifistes. On affronte des hordes d’ennemis voulant mettre à mal notre mission; pas le choix, il faut se défendre. Heureusement, le joueur n’est habituellement pas laissé à lui-même, mains nues, et peut compter sur une panoplie inventive d’armes à utiliser. Dans une mare si grande de jeux, les développeurs ont vite fait d’user d’inventivité pour attirer l’attention, y compris en ce qui concerne les armes.

Voici donc mon top 5, bien personnel, des armes les plus inusitées, drôles ou efficaces dans les jeux vidéo.

Position 5 : Dubstep gun Saints Row 4

Le dubstep gun de Saints Row 4 a beaucoup fait jaser à l’arrivée du titre sur le marché. C’est rapidement devenu un killer weapon comme dans l’expression killer app. C’était l’arme qui amenait les gens à jouer à SR4 et surtout l’arme qui reflétait le mieux l’ambiance du dernier-né de Deep Silver. Drôle, sans prétention mais surtout, efficace à souhait.


Position 4 : Portal Gun Portal 1 et 2

Ce n’est peut-être pas l’arme la plus destructive de l’univers vidéoludique, mais force est d’admettre qu’elle fait rêver. Le portal gun force le joueur à réfléchir le plus possible afin de maximiser son utilisation et Dieu seul sait comment il peut être pratique dans mille et une situations. Il a aussi été en mesure de faire sa place dans la culture populaire au point où des gens se sont amusés à imaginer son utilisation dans d’autres jeux vidéo, comme c’est le cas ici avec le classique Mario Bros 1.

Position 3 : Gravity Gun – Série Half-life

Comme à la position précédente, on retrouve ici une arme issue des penseurs de chez Valve (quoique l’idée de Portal ait été rachetée) qui n’ont pas peur de sortir des sentiers battus. Le gravity gun pourrait carrément être vu comme l’arme ultime puisqu’il permet de transformer n’importe quel objet en projectile. Fallait juste y penser!

Position 2 : Le grappin – Just Cause 2

Ce n’est pas ici l’arme la plus connue ni la plus redoutable au combat mais pour moi, le grappin de Just Cause 2, associé à un parachute, m’a donné des dizaines d’heures de plaisir à contrôler Rico Rodriguez à travers une carte de 1000 km². On tire l’ennemi vers soi, on se tracte vers un objet quelconque et surtout, on l’utilise comme moyen de propulsion pour se déplacer à grande vitesse du haut des airs. Le grappin nous offre donc un savoureux mélange de sentiment de puissance et de liberté.



Position 1 : Le chatlencieux – Postal 2

Côté efficacité, on repassera. Le chatlencieux n’est pas très bon dans sa mission première qui est de réduire le bruit de nos armes. Toutefois, c’est de loin l’ajout à une arme le plus bizarre et drôle qu’il m’ait été donné de voir dans un jeu vidéo. Il est clairement de mauvais goût, je vous l’accorde, mais si vous acceptez de vous frotter à Postal 2, le jeu le plus irrévérencieux de l’histoire, c’est que vous acceptez de rire de ce délire. Postal 2 a pris les codes de la censure et s’est appliqué à faire exactement l’inverse à la puissance mille. Si vous pensiez que Grand Theft Auto avait inventé le jeu à scandales, oubliez ça!

Prière de ne pas donner mon adresse à la PETA, svp. Je ne suis que le messager et les chats, ici, ne sont que des pixels.

D'ailleurs, le chatlencieux… je me demande comment ils y ont pensé.

En fait, non, je ne veux pas le savoir.

Et comme si Postal 2 en jeu n’était pas suffisant, un film sur celui-ci a été réalisé par Uwe Boll. Un classique instantané de la médiocrité!

Source(s) image(s):
mentalfloss.com
theisozone.com
bossfinal.com

Commentaires